Accueil > Articles /Jardinage > Jardiner en mai

Jardiner en mai

Dernière mise à jour le 28/09/2017.

Le mois de mai est le mois des plus belles floraisons ! Muguet, lilas, seringat, iris et pivoines sont les stars du mois de mai. Si mai est enchanteur pour la vue et l'odorat, pour autant il vaut mieux ne pas s'endormir sur ses lauriers et poursuivre l'effort au jardin.

Les saints de glace

Vous avez sans doute entendu parler des saints de glace, avant lesquels les gelées sont toujours à craindre. Ces fameux saints sont St Mamert, St Pancrace et St Servais, fêtés respectivement le 11, le 12 et le 13 mai. Après ces dates, c'est donc sans risque que vous pouvez installer en pleine terre les annuelles à floraison estivale que vous avez achetées en godets comme les impatiens. Même chose pour tous les semis frileux que vous aviez réalisés sous abri.

Les bulbes à floraison estivale

C'est encore la bonne période pour mettre en terre les dahlias, cannas, les bégonias, les glaïeuls, les lys, les agapanthes... Si vous plantez des arbustes, des rosiers, des vivaces achetés en pot, n'oubliez pas qu'ils resteront plus fragiles que si vous les aviez plantés à l'automne. Il faudra les arroser continuellement cet été pour les aider à s'installer jusqu'à l'automne suivant.

magnifiques dahlias orangés

Semis en pleine terre

Les semis de fleurs sont toujours possibles, en pleine terre et à la volée. En semant régulièrement, vous obtiendrez une floraison continue.

Préparez les floraisons d'automne

Vous avez envie d'anticiper sur l'automne et n'imaginez pas les mois de septembre et d'octobre sans floraisons ? Alors c'est le bon moment pour y penser. Plantez des chrysanthèmes, des anémones du Japon, des asters.

Pas de relâche sur l'entretien !

Avril vous ayant gratifié de superbes floraisons, il vous faut à présent nettoyer les plantes aux fleurs fanées : vous couperez les tiges des tulipes, jonquilles, iris, sans jamais toucher au feuillage qui est nécessaire à la plante pour se régénérer et fleurir l'année suivante. Les arbustes ayant fleuri, comme le forsythia, peuvent être à présent taillés.

Pas de pitié pour les mauvaises herbes

La corvée d'arrachage des mauvaises herbes se poursuit : dépêchez-vous d'enlever les pissenlits avant que leurs fleurs ne montent en graine, sinon la prolifération est garantie ! Préférez toujours les solutions douces aux produits de désherbage. Il est meilleur pour la nature comme pour votre santé de s'attaquer au problème avec des armes 100% bio : eau bouillante ou vinaigre blanc un jour de grand soleil, arrachage manuel avec des gants et une binette ou un sarcloir... Il peut être utile également de revoir ses priorités : des mauvaises herbes qui concurrencent les jolies fleurs que l'on a plantées, c'est toujours gênant, mais quelques pâquerettes sur une pelouse, cela peut être charmant...

Jardin gourmand

Au potager...

Vos plants de pommes de terre ont désormais besoin d'être buttés : ramenez de la terre tout autour du jeune plant. Vous aviez fait des semis de courgettes, salades, tomates, haricots ? C'est le moment de les installer en pleine terre. Pensez à les arroser régulièrement et à les pailler pour leur donner toutes les chances de s'épanouir. Vous pouvez semer en pleine terre des radis et des carottes. Et votre récompense sera de récolter les premières fraises !

La technique de la culture en lasagnes

Connaissez-vous la technique de jardinage appelée "en lasagnes" parce que son principe est de superposer des couches ? Cela permet de cultiver des légumes sur le toit d'un immeuble, une terrasse... Au jardin aussi cette technique présente beaucoup d'intérêt car elle utilise les déchets verts tout en supprimant la corvée du bêchage. Le principe est simple : vous récupérez du carton marron, puis vous déposez dessus une couche épaisse de déchets verts (tailles de haie, mauvaises herbes, tontes de gazon, feuilles mortes, branchages broyés, paille, épluchures de fruits et légumes...). Ensuite vous terminez par une couche de compost ou de terreau. Il ne reste plus qu'à installer vos jeunes plants et à les arroser régulièrement. Essayez, les résultats sont étonnants !

Un jardin de simples, c'est si simple !

Pensez à vous faire un petit jardin d'aromatiques, si ce n'est déjà fait ! Appelé aussi "jardin de simples", le carré d'aromatiques rend bien des services. Parfumer les sauces et les ragoûts, soigner en tisanes et infusions, rehausser les crudités, les poissons et les viandes grillées, les simples ont de multiples fonctions. Vous trouverez en jardinerie des plants de sauge, de menthe, de marjolaine, de romarin, de thym ou de laurier, mais certains semis d'aromatiques sont très faciles à réussir : origan, aneth, coriandre, cerfeuil...

Achats ou échanges de printemps ?

Si vous souhaitez agrémenter votre jardin de plantes plus originales, c'est la période idéale pour flâner dans les expositions de plantes rares et exceptionnelles. La possibilité de réaliser des échanges de graines et jeunes plants est également fort intéressante. Lisez notre article "Jardins en fête" pour obtenir des adresses de manifestations consacrées au jardinage et partagez vos bons plans pour échanger des plants !


Au jardin aujourd'hui :

Dicton du jour :

" "

Calendrier lunaire

Voir aussi...

Vous aimerez aussi + d'articles sur le thème /Jardinage

 

Publicité

Le signe Astro

Les prénoms à fêter


A lire

Recettes & astuces

Ecards

Cartes virtuelles