Accueil > Articles /Jardinage > Jardiner en juin

Jardiner en juin

Dernière mise à jour le 28/09/2017.

Le mois de juin offre au regard de superbes floraisons : pivoines, roses, marguerites, clématite, ail d'ornement, heuchères, hémérocalles...

C'est aussi un mois de travail intense au jardin car tout pousse à grande vitesse en cette période. Au sommaire de cet article : semis de saison, plantation des dahlias, entretien du gazon...

Repérages chez les voisins

Repérez dans les jardins qui vous plaisent les variétés qui manquent à votre jardin afin de préparer une liste de ce qu'il faudra planter à l'automne prochain. Cette astuce est valable tout au long de l'année pour faire en sorte que, année après année, les floraisons s'étalent de mars à octobre. Faites vos repérages si possible dans les jardins à proximité du vôtre, pour bien calculer les dates de floraison et avoir la certitude qu'il s'agit d'espèces adaptées au climat de votre région. L'avantage de regarder chez le voisin, c'est aussi qu'il vous sera possible de lui proposer vos boutures et graines en échange des siennes.

Semis à la volée

Vous pouvez encore réaliser des semis de fleurs en pleine terre et à la volée, à condition de choisir des variétés à croissance rapide comme les capucines, les soucis, les lavatères, les pavots, les nigelles de damas. Certains semis de juin seront utiles pour obtenir des floraisons l'année prochaine : onagre, ancolie, rose trémière, giroflée, digitale, molène, myosotis, pensées, centaurée... et d'une manière générale toutes les bisannuelles.

Entretenir, toujours entretenir !

Il n'est aucune floraison, aussi belle soit-elle, qui ne finisse tôt ou tard. Pensez à couper les fleurs fanées, afin de ne pas épuiser la plante, ou plus simplement pour encourager une floraison supplémentaire. Certaines variétés vous donneront des fleurs en continu tant que vous supprimerez les fleurs fanées, d'autres auront besoin d'un rabattage sévère après floraison pour pouvoir "remonter", c'est à dire donner une deuxième floraison dans la saison, généralement à la fin de l'été. Rabattre les vivaces de printemps comme la corbeille d'argent, l'alysse, l'aubriette, est également utile une fois la floraison passée.
L'entretien de la pelouse vous prendra également un peu de temps : en juin il est nécessaire de tondre au moins tous les quinze jours, voire une fois par semaine.

Pleins feux sur le dahlia

Si vous n'avez pas encore installé en pleine terre vos dahlias, dépêchez-vous de le faire avant le 15 juin ! Voici quelques précisions sur la culture des dahlias. Nous les plantons sous la forme de tubercules, en les installant à 20 cm de profondeur minimum. Il est nécessaire de leur choisir un emplacement ensoleillé pour obtenir une belle floraison et une plante au port bien droit. Si vous les avez installés en mai, voire en mars ou avril en climat doux, vos dahlias fleuriront dès le mois de juillet. Les dahlias sont appréciés pour leur floraison continue qui embellit les massifs tout l'été. Une fois l'automne arrivé, il est alors nécessaire de déterrer les tubercules, après avoir coupé le feuillage. En effet le dahlia ne supporterait pas le froid de l'hiver si on le laissait en pleine terre. On le remise généralement dans une caissette de sable, à la cave, tout simplement. Jusqu'au printemps suivant où il renaît pour offrir à nouveau une floraison spectaculaire !

Au potager...

Voici quelques semis à réaliser au potager en juin : betterave, chicorée, choux d'hiver, choux-fleur, brocoli, cresson, fenouil, haricot, laitue à couper, laitue d'été, pourpier, radis... Pour votre jardin de simples, cerfeuil, céleri et oseille peuvent également être semés.
Connaissez-vous la laitue à couper ? Particulièrement adaptée au potager familial, cette laitue présente l'avantage de permettre une cueillette en fonction des besoins. En effet, on peut prélever les feuilles dont on a besoin pour la salade du repas, et laisser le plant en place. De la même façon, la roquette vous permettra cette utilisation simple et pratique. Vous pouvez les semez directement en pleine terre sur un sol bien travaillé. Attention, mieux vaut semer la roquette à mi-ombre pour éviter qu'elle ne monte en graine trop vite.

Balcons et terrasses fleuries

Si vous avez un balcon ou une terrasse, transformez-les en un petit coin de nature grâce à la culture en pot. Beaucoup de variétés se prêtent à cet exercice : vous trouverez chez les horticulteurs des variétés d'arbres fruitiers nains qui vous permettront de cueillir de superbes fruits simplement en ouvrant votre fenêtre ! De nombreuses plantes peuvent prendre place dans des pots : rosiers nains, hostas, plantes à bulbe (tulipes, jonquilles...), rhododendrons... Si vous avez un peu d'espace, alternez avec des buis en pots, des lauriers taillés. Enfin, n'oubliez pas qu'il est possible de cultiver en pots les aromatiques (persil, cerfeuil, origan, menthe, thym, romarin...) mais aussi la salade, les tomates cerises, les fraises ! Régal et plaisir des yeux seront au rendez-vous.


Au jardin aujourd'hui :

Dicton du jour :

" "

Calendrier lunaire

Voir aussi...

Vous aimerez aussi + d'articles sur le thème /Jardinage

 

Publicité

Le signe Astro

Les prénoms à fêter


A lire

Recettes & astuces

Ecards

Cartes virtuelles