Accueil > Articles /Jardinage > Jardiner en février

Jardiner en février

Dernière mise à jour le 28/09/2017.

Pour ceux qui entretiennent leur jardin au minimum ou pour ceux qui ont un jardin déjà bien abouti, le mois de février est un mois de tranquillité, où l'on se repose en attendant l'arrivée du printemps. Mais pour les plus motivés d'entre vous, Il y a fort à faire durant cette période : fertiliser, tailler, planter et même semer. Pour certaines opérations, c'est urgent, sauf si vous avez beaucoup travaillé à l'automne. Passons donc en revue ce que l'on peut faire au mois de février dans son jardin.

Fertiliser

Si vous souhaitez installer une pelouse sur un terrain nu, le mois de février est le bon moment pour fertiliser la terre. Vous pratiquerez cette opération sur une terre déjà bêchée et désherbée, avec du compost ou du fumier.

Semer

Au potager vous pouvez semer des petits pois, des navets, des fèves, de la laitue, du persil. Installez également au potager des crosnes et de l'échalote.

A lire aussi : Initiation au jardinage

Pour ceux qui peuvent réaliser des semis précoces en serre chaude, février est le bon mois pour commencer à semer les fleurs annuelles qui viendront embellir le printemps : cosmos, ipomée, bidens, begonia...

jolis begonias

Le fait de les semer à l'avance et au chaud vous fera gagner un temps précieux. En effet, certaines de ces graines peuvent très bien être semées en pleine terre au mois de mars ou avril, mais dans ce cas elles fleuriront plus tardivement. Les conditions optimales de développement de vos semis peuvent être obtenues même sans avoir une vraie serre chaude : en véranda, au bord d'une fenêtre, dans la salle de bain...

Planter

C'est également le dernier moment pour planter arbustes, rosiers et arbres à racines nues. N'attendez plus, car les premières feuilles vertes ne tarderont pas à venir ! Les plantations que l'on fait traditionnellement au mois de février sont les haies d'arbustes à feuillage caduc (charmille par exemple) mais aussi les haies de conifères, de buis, etc...

Tailler, élaguer

Le mois de février est le dernier mois de l'année où il possible d'élaguer les arbres, alors coupez les branches des grands arbres qui peuvent être gênantes, dangereuses, ou qui dépassent chez vos voisins ! Attention, si vos arbres sont déjà en pleine montée de sève, élaguer n'est pas conseillé, même si les spécialistes ne sont pas tous d'accord sur le sujet. Avec le redoux, la montée de sève selon les régions peut intervenir déjà au milieu du mois de février. En ce qui concerne les arbustes et petits arbres fleuris, en les taillant trop tard vous risquez de vous priver d'une floraison ou d'une fructification.

crocus au jardin

Travailler au jardin en plein hiver

Profitez des journées les plus belles de février pour travailler au jardin. Inutile de travailler la terre quand elle est gelée, mieux vaut attendre la douceur d'une belle journée ensoleillée. Couvrez-vous suffisamment, et prenez garde aux douleurs articulaires ou musculaires que le jardinage pourrait occasionner, aggravé par le froid. Pour les opérations délicates, voire dangereuses, comme l'élagage, ne procédez pas seul(e) de façon à pouvoir être secondé(e) en cas de problème.

Enfin, après autant d'efforts, vous aurez le plaisir, si vous aviez bien travaillé au jardin les mois précédents, d'admirer les floraisons de février : crocus (voir photo), perce-neige et toutes premières primevères.

La parole est à vous !

Quelles sont vos astuces de jardinage pour le mois de février ? Racontez-nous vos expériences.

Voir aussi...

Vous aimerez aussi + d'articles sur le thème /Jardinage

 

Publicité

Le signe Astro

Les prénoms à fêter


A lire

Recettes & astuces

Ecards

Cartes virtuelles