Congé maternité : êtes-vous toujours couverte par votre mutuelle d’entreprise ?

Vous êtes salariée et vous vous apprêtez à partir en congé maternité ? Sachez que vous pouvez continuer à bénéficier des avantages de votre mutuelle d’entreprise sous certaines conditions. Si l’Assurance Maladie garantit la prise en charge intégrale des examens médicaux obligatoires pendant et après votre grossesse, certaines dépenses ne sont pas toujours remboursées. La complémentaire santé peut alors prendre le relai.

Mutuelle collective et congé maternité : quelle prise en charge ?

Si vous êtes salariée et que vous partez en congé maternité, vous pourrez continuer de bénéficier des avantages de votre mutuelle d’entreprise sous certaines conditions, et ce même si votre contrat de travail est suspendu.

Si la période de suspension de votre contrat de travail donne lieu à une indemnisation - c’est à dire que vous bénéficiez du versement des indemnités journalière de la Sécurité sociale (IJ) - votre complémentaire santé collective ne sera pas suspendue. En parallèle, il est même possible que votre employeur ait prévu un maintien de salaire.

En revanche, si la période de suspension de votre contrat de travail ne donne pas lieu à une indemnisation - ce peut être le cas si la durée de votre affiliation à la Sécurité Sociale est insuffisante - vous devrez vérifier si le maintien des garanties est prévu dans l’acte juridique de la complémentaire santé de votre entreprise. Si ce n’est pas le cas, il peut être intéressant de demander un devis de mutuelle santé individuelle pour être correctement remboursée.

Dans le cas où rien ne serait indiqué sur l’acte juridique, votre employeur pourra éventuellement demander une adhésion facultative auprès de son assureur. Si elle est acceptée, votre couverture santé sera alors maintenue et votre employeur s’acquittera de la totalité de la cotisation.

Les remboursements prévus par l'Assurance Maladie pendant votre grossesse

Pour bénéficier de la prise en charge de votre grossesse au titre de l'Assurance Maternité, vous devez impérativement déclarer votre situation auprès de votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) dans les 3 premiers mois.

Cette déclaration est nécessaire pour obtenir le remboursement des principaux frais médicaux liés à votre grossesse :

  • La prise en charge intégrale de vos examens médicaux obligatoires de suivi de grossesse
  • La prise en charge des consultations effectuées à partir du 6ème mois et jusqu’à 12 jours après votre accouchement (à hauteur de 70%)
  • Le remboursement de la visite post-natale - à effectuer dans les 6 à 8 semaines suivant votre accouchement - et de la rééducation post-partum

La déclaration de grossesse peut être effectuée en ligne ou sur formulaire papier.
En parallèle, certaines mutuelles (qu’elles soient individuelles ou d’entreprise) prévoient des prises en charge supplémentaires telles que :

  • Les dépassements d’honoraires des médecins
  • Les dépenses en pédiatrie
  • Le remboursement des frais journaliers
  • D’autres dépenses liées à votre grossesse

Pour partir en congé maternité l’esprit serein, pensez à vous renseigner en amont sur la question du maintien de votre mutuelle d’entreprise. Vous serez ainsi mieux informée sur la qualité de votre prise en charge et pourrez anticiper une éventuelle souscription individuelle si toutefois celle-ci s’avérait nécessaire.

Voir aussi...

Article édité le 28/12/2020

Vous aimerez aussi + d'articles sur le thème /Sante



Soyez la première personne à commenter :


Nom
Titre
Commentaire
Pour valider votre commentaire, cliquez dans la case ci-dessous :

Publicité

S'abonner à la newsletter

Le signe Astro

Les prénoms à fêter

Nos articles

Nos articles vous accompagnent au quotidien mais aussi dans les moments forts de votre vie.
Nous traitons de sujets pratiques et valorisons la culture populaire avec une approche informative et pédagogique. Enfin, nous proposons de délicieuses recettes adaptées aux contextes festifs du calendrier.

Contenu partenaire

Les cartes animées Dromadaire

Les cartes papier Dromadaire