Yom Kippour, le Grand Pardon

Article édité le 19/06/2018

Yom Kippour est la fête juive la plus connue dans le monde, et c'est celle que respectent tous les Juifs, même les moins pratiquants. Elle marque le paroxysme des 10 jours de pénitence qui ont suivi la fête de Rosh Hashana. Cette fête, appelée aussi le Grand Pardon, permet au pratiquant d'obtenir le pardon divin pour ses fautes et donc de s'en libérer pour bien commencer la nouvelle année.

En 2018, Yom Kippour aura lieu du 18 au 19 septembre 2018.

Les traditions de Yom Kippour

Pour obtenir le Pardon, trois démarches sont essentielles : la prière, le jeûne et l'aumône. La prière, tout d'abord, est l'occasion d'énumérer ses fautes et de s'en repentir. Le jeûne strict, ensuite, est pratiqué par les adultes durant toute cette journée jusqu'au coucher du soleil. Il est l'occasion de se concentrer sur la signification de ce jour. Enfin, l'aumône, ou Tsedaka, est un rite fondamental qui a lieu la veille de Yom Kippour. A cet effet, en Israël, des boites chargées de recevoir les aumônes, appelés troncs de Tsedaka, sont accrochées aux troncs d'arbres ou présentées dans les magasins. C'est durant cette période que les Juifs font les dons aux pauvres les plus importants de l'année.
A la fin de cette journée, le son du Chofar (corne de bélier) retentit, afin d'annoncer la fin du jeûne.


Le calendrier juif est ponctué de célébrations religieuses et festives dont voici les dates.

du 28/02/2018 au 01/03/2018 - Pourim
du 30/03/18 au 07/04/18 - Pessa'h, la Pâque juive
du 15/05/18 au 19/05/18 - Chavouot
du 21/07/18 au 22/07/2018 - Tisha Beav
du 09/09/18 au 11/09/2018 - Rosh Hashana, le nouvel an juif
18/09/18 - Yom Kippour, le Grand pardon
du 23/09/18 au 30/09/18 - Soukkot, la fête des cabanes
02/12/18 au 10/12/2008 - Hanoukka, la fête des lumières
20 au 21/01/19 - Tou Bichvat, le nouvel an des arbres

Voir aussi...

Vous aimerez aussi + d'articles sur le thème /Religion juive



Donnez votre avis sur cet article :


Nom
Titre
Commentaire
Pour valider votre commentaire, cliquez dans la case ci-dessous :

Commentaires sur cet article : 26 commentaires

Pour les non juifs

Bonjour j'ai une petite question comment ça se passe quand dans l'année un juif a commis un énorme péché vis-à-vis d'un non juif est-ce qu'il doit reprendre contact avec cette personne pour se repentir ou est-ce qu'il fait juste ses prières et son jeûne?

Posté le : 10/08/2017 12:08:34 - Par : Emilie

dialogue

Très bien de rappeler ou apprendre des éléments de fêtes religieuse pour permettre l’inter connaissance, le respect mutuel et le dialogue. Bravo à une entreprise commerciale comme Dromadaire d'avoir établi ces liens.

Posté le : 27/05/2012 15:05:28 - Par : Marc Lampo

complement d'information

Le mot tsedaka en hébreu a pour racine tsedek. Ce qui revient a dire dans la religion juive que lorsqu'on donne à un indigent on rétabli la justice on donne à ceux qui n'ont pas de moyens de vivre décemment et en même temps on fait la charité on se soucie du prochain

Posté le : 18/09/2010 21:09:53 - Par : David

[email protected]

Georges, Gigi,

Je pense à vous et à vos enfants. En particulier Claire dont l'enthousiasme dans son entreprise mérite un encouragement de la communauté.

François

Posté le : 17/09/2010 23:09:12 - Par : François Rampon

Félicitations

Un petit bout d'histoire à la portée de tous, c'est extra. Merci.

Posté le : 08/09/2010 07:09:26 - Par : chenot

Bonheur, Prospérité et Santé...

Bonne fête de Yom kippour à tous les juives et juifs de toute la planète.

Posté le : 02/10/2009 02:10:38 - Par : Said (Kas117)

Le grand Pardon...

Très constructif. Merci à Mag'dromadaire...

En effet, les musulmans en font leur cette tradition, ces 10 jours de pénitence de par la tradition (Sunna) du messager et prophète Mohamed sur le Messager et prophète Moïse, "dont il dit que Moïse fait parti de moi ». Appelé communément chez les musulmans ; Youm Achoura, 10 jours de pénitence, non pas une fête mais dans : la prière, le jeûne et l’aumône (Sadaka) pendant ces 10 jours, surtout marqué par "la zakat une aumône d’acquittement», "la Zakat" la plus importante de l'année pour les pauvres. C'est durant cette période que les musulmans aussi font des dons aux pauvres dans les mosquées, dispensée à titre individuel aux plus démunis. A la fin de cette journée, le son du muezzin (Adêne) des hauts minarets retentit au crépuscule, afin d'annoncer la fin du jeûne, Youm Achoura n'est pas obligatoire pour les musulmans, étant une sunna (tradition) mais, est celle que respectent tous les pratiquants,
Bien sûr, Juifs et musulmans ont presque les mêmes traditions unis par Abraham. (Isaac et Ismaël).

Posté le : 30/09/2009 16:09:40 - Par : Said (Kas117)

Rétribuant ton bon voeux

Merci pour ton bon voeux. "Santé" est le mot-clé.
Bises: [email protected]

Posté le : 27/09/2009 12:09:47 - Par : muriel

merci

C'est sympa vos explications sur kippour, en effet tsedaka désigne le don, avec un sens un peu différent que "aumône"

Posté le : 24/09/2009 22:09:31 - Par : josette

joyeux yom kippour

Je ne suis pas juive , mais nous avons un meilleur ami, qui l'est,

je souhaite la paix à tous et toutes ,
faitres de cette journée , ce qu'on enseigne dans votre religion, comme dans toutes les religions , entraides aux plus démunis, prières , et jeunes
Il n'y a qu'un seul Dieu, et je pense que tous les croyants demandent la même chose ,

boone fete du Yom kippour
Nous embrassons Jean claude z
il se reconnaitra ,

Posté le : 21/09/2009 21:09:49 - Par : nicole

faute d'orthographe

Le mot pour aumone, est orthographié TSEDAKA, votre version est incorrecte

Posté le : 21/09/2009 18:09:31 - Par : aline

explication

Merci de traiter certaines fêtes que nous ne sommes pas sensés connaitre et bravo pour vos explications

Posté le : 21/09/2009 17:09:31 - Par : papy

Publicité

Le signe Astro

Guide shopping

Les prénoms à fêter