Jeunesse : des appareils auditifs de plus en plus discrets

De plus en plus de jeunes souffrent de problèmes auditifs : volume sonore des écouteurs trop élevé, écoute prolongée… Les chiffres sont en constante évolution avec près de 20 % de la jeunesse atteinte de déficience auditive. Heureusement, il est loin le temps des amplificateurs lourds et voyants. Aujourd’hui, les appareils auditifs sont de plus en plus discrets et ultra connectés pour le plus grand plaisir des jeunes !

Des appareils auditifs en toute discrétion

Les nouvelles générations aiment porter des casques audio volumineux et voyants, il n’en va pas de même quand il s’agit de prothèses auditives ! Souvent mal vécu, l’appareillage est un passage difficile à accepter pour les jeunes. Pourtant, les appareils auditifs modernes sont des petits bijoux de technologie quasiment invisibles !

Des contours d’oreilles en toute finesse

Destinés à une perte de l’audition moyenne à sévère, les contours d’oreille et les micro-contours deviennent de plus en plus discrets. Les derniers modèles adoptent un design ultra fin qui les rendent presque invisibles. Certains fabricants vont même plus loin avec des modèles hybrides comme l’Active Pro 7 X. Signia a su transformer un contour d’oreille en une oreillette intra-auriculaire qui non seulement se fait passer pour un écouteur sans fil, mais qui en offre toutes les fonctionnalités !

Des intra-auriculaires invisibles

Les intra-auriculaires sont à l’origine plutôt destinés à une perte légère de l’audition. Mais, la technologie évoluant de plus en plus, les derniers appareils arrivent désormais à compenser une perte moyenne. De plus en plus miniaturisés jusqu’à en devenir invisibles, les intra-auriculaires se cachent dans le conduit auditif, en toute discrétion !

Des prothèses auditives ultras connectées

Les prothèses auditives, en plus de passer inaperçues, sont des concentrés de technologie. Discrètes et high-tech, les jeunes appareillés vont apprécier de pouvoir bénéficier des dernières avancées dans le domaine de l’audition. Désormais, les nouvelles générations d’aides auditives sont équipées d’une connexion Bluetooth et d’intelligence artificielle. Il suffit de jumeler son appareil à son smartphone pour profiter de sa musique directement dans son oreille !

L’augmentation des troubles de l’audition chez les jeunes

C’est un fait, si auparavant perte d’audition rimait avec vieillissement du canal auditif et presbyacousie, aujourd’hui 20 % des personnes souffrant de surdité sont des jeunes. Ajoutez à cela qu’un adolescent sur deux a déjà ressenti des acouphènes, ces fâcheux bourdonnements dans les oreilles. Cette baisse de l’audition, qui se généralise chez les jeunes, est en passe de devenir un problème de santé publique. D’ailleurs, la prévention des risques auditifs chez les jeunes est une des mesures phares du plan national Priorité Prévention.

Les causes de la perte auditive chez les jeunes

Généralement, on entend souvent dire que la principale cause de perte auditive chez la nouvelle génération est le volume sonore bien trop fort de la musique et son écoute prolongée. Pourtant, la première cause réelle est une malformation de l’oreille interne ou des facteurs génétiques.

Ainsi, dès le moindre doute, il est important de consulter un audioprothésiste ou un ORL afin de faire un test auditif. Le spécialiste de l’audition sera alors en mesure de détecter s’il s’agit :

  • D’une surdité de transmission (le son ne passe plus de l’oreille externe à l’oreille interne) due à une malformation congénitale, des otites, des bouchons de cérumen…
  • D’une surdité de perception (troubles de l’oreille interne) due à des infections virales, aux nuisances sonores, un traumatisme crânien…

Le spécialiste préconisera alors soit un traitement, soit l’appareillage auditif.

Sensibiliser pour prévenir

Pour éviter des dommages auditifs irréversibles, il est important que la jeunesse comprennent l’impact que peut avoir une perte de l’audition sur leur vie sociale et leur santé :

  • Troubles du sommeil ;
  • Troubles cardiovasculaires ;
  • Troubles hormonaux ;
  • Isolement ;
  • Difficultés scolaires… 

Le bruit est déjà très présent dans la vie quotidienne des jeunes, que ce soit à l’école, dans les transports, en milieu urbain… Donc s’ils ajoutent à cela des volumes d’écoute avoisinant les 105 décibels (volume moyen d’écoute chez les 18 à 24 ans), ils vont au-devant d’une surdité précoce assurée ! 

Pour info : au-delà de 85 dB, l’exposition prolongée aux bruits est nocive, à partir de 110 dB les sons n’ont plus besoin d’écoute prolongée pour être nocifs.

Quelques gestes simples permettent de lier plaisir de la musique et protection de l’ouïe :

  • Privilégier les casques audio aux écouteurs (certains ont un volume sonore limité aux 85 dB recommandés !) et diminuer le volume après une heure d’écoute.
  • Rester le plus loin possible des enceintes en discothèques ou pendant les concerts.
  • Utiliser des bouchons d’oreilles à proximité des enceintes (elles peuvent atteindre jusqu’à 140 dB !).

L’audition est un sujet souvent difficile à aborder avec des adolescents ou des jeunes enfants en pleine construction identitaire, pour qui le regard de l’autre est important. Les fabricants ont su entendre les réticences d’une jeunesse en perte d’audition en proposant des appareils auditifs designs, discrets, performants et ultra connectés. Grâce à ces appareils innovants, les jeunes utilisateurs qui ont franchi le cap ne le regrettent pas. Ils ont désormais retrouvé une vie sociale riche et active, ainsi que le sourire !

Voir aussi...

Article édité le 06/07/2021

Vous aimerez aussi + d'articles sur le thème /Sante



Soyez la première personne à commenter :


Nom
Titre
Commentaire
Pour valider votre commentaire, cliquez dans la case ci-dessous :

Publicité

S'abonner à la newsletter

Le signe Astro

Les prénoms à fêter

Nos articles

Nos articles vous accompagnent au quotidien mais aussi dans les moments forts de votre vie.
Nous traitons de sujets pratiques et valorisons la culture populaire avec une approche informative et pédagogique. Enfin, nous proposons de délicieuses recettes adaptées aux contextes festifs du calendrier.

Contenu partenaire

Les cartes animées Dromadaire

Les cartes papier Dromadaire