Présenter des condoléances

Article édité le 02/04/2019

Il n'est pas de lettre plus difficile à écrire que celle qui présente des condoléances. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver les mots justes. Nous vous proposons également des Modèles de lettres de condoléances.

Chaque deuil est unique

L'expérience du deuil est universelle et fait partie intégrante de notre existence humaine ; et cependant elle reste unique pour chaque personne qui la vit. Il est donc très difficile de partager cette expérience avec autrui. Pourtant, ce que l'on veut exprimer à la personne en deuil, c'est justement que l'on comprend sa douleur. La façon la plus simple de résoudre ce paradoxe est de dire que l'on imagine la douleur ressentie, de façon à respecter le caractère unique de ce deuil : "J'imagine la profonde douleur que tu ressens et je veux te dire tout mon soutien et mon affection en cette épreuve."

Présence discrète ou appuyée

Pour déterminer si votre marque de soutien doit être discrète ou appuyée envers une personne qui vient de perdre un être cher, vous pouvez vous appuyer sur trois aspects :
- l'importance de la douleur ressentie : la personne était-elle très proche du/de la défunt(e) ?
- le caractère de la personne qui vient de perdre un être cher. Est-ce une personne réservée, pudique ?
- votre degré d'intimité avec cette personne.
N'oubliez pas qu'il ne s'agit pas de suivre des conventions sociales mais plus simplement d'adapter ses mots et sa conduite de façon à apporter une consolation véritable et respectueuse. Si vous aviez connu le/la défunt(e) et que vous l'appréciez, c'est le point sur lequel vous insisterez : "je garderai toujours en mémoire cette femme dont la générosité et la joie de vivre ont été pour moi un exemple." Si vous pensez ne connaître que très peu de choses à propos du/de la défunt(e), parlez plutôt de votre sympathie et de votre soutien : "En cette douloureuse épreuve, je veux vous redire toute mon amitié. Nous sommes en pensées avec vous."

Universalité

Il existe de nombreux cas où il est difficile de trouver les mots justes pour exprimer ses condoléances. Par exemple lorsque l'on n'a soi-même pas connu la personne défunte, ou encore lorsqu'on n'a pas vécu le même type de deuil et qu'il est donc difficile de se représenter la réalité de la douleur ressentie. Il vaut mieux alors s'éloigner du cas particulier pour parler de choses universelles. Ainsi, en s'adressant à une personne croyante, il est possible de lui rappeler la présence spirituelle de l'être cher : "Par la prière et le recueillement, votre maman reste à vos côtés. Elle veille sur vous depuis le ciel comme elle le faisait ici-bas."

A une personne qui n'a pas de convictions religieuses précises, on peut évoquer l'espérance : "le mystère de la mort reste entier, tout comme notre espérance. En ce moment douloureux, je partage avec toi ce sentiment que ceux que nous avons aimés sont comme des flammes bien vivantes à nos côtés".

"Le fil n'est pas coupé"

Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours. Chanoine Henry Scott-Holland

Voici un très beau texte traduit d'un poème du Chanoine Henry Scott-Holland, dont on peut citer un extrait dans une lettre de condoléances.

"La mort n’est rien
Je suis simplement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi, tu es toi.
Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours.
Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné.
Parle-moi comme tu l’as toujours fait.
N’emploie pas de ton différent, ne prends pas un air solennel ou triste.
Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Prie, souris, pense à moi, prie pour moi.
Que mon nom soit toujours prononcé à la maison comme il l’a toujours été.
Sans emphase d’aucune sorte, sans trace d’ombre.
La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié.
Elle est ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de ta pensée
Simplement parce que je suis hors de ta vue ?
Je t’attends.
Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.
Tu vois, tout est bien."

Présentez vos condoléances sur une carte papier

Une carte papier pour présenter vos condoléances

Si vous souhaitez appeler au téléphone la personne endeuillée, différez votre appel de quelques jours, voire de quelques semaines, afin de ne pas la surcharger émotionnellement. Les personnes endeuillées, dans les jours qui suivent le décès, se trouvent accaparées par des formalités très éprouvantes et peuvent ne pas avoir envie de répondre au téléphone. Il est probable que lire un message, tranquillement et sans témoins, sera plus apaisant pour elles.
L'idéal est d'adresser votre message sur une carte papier condoléances. Moins intrusif qu'un coup de fil et plus respectueux qu'un simple sms, l'envoi d'une carte papier vous permettra d'exprimer votre soutien et votre affection avec délicatesse.

Voir aussi...

Vous aimerez aussi + d'articles sur le thème /Savoir vivre



Donnez votre avis sur cet article :


Nom
Titre
Commentaire
Pour valider votre commentaire, cliquez dans la case ci-dessous :

Commentaires sur cet article : 22 commentaires

H.. Scott Holland ou Charles Péguy

Bonjour,
Il me semble que ce superbe poème est l'œuvre de Charles Péguy. Comme une sorte de testament laissé aux siens avant de tomber à la Grande Guerre. Bien cordialement,
FG

Posté le : 08/05/2016 23:05:14 - Par : Garoscio

Sympathie à la famille Lacombe

Posté le : 17/11/2014 01:11:52 - Par : Lorraine Côté

Commentaire de Pierre si touchant...

Posté le : 29/01/2014 18:01:01 - Par : laurie

Vraiment un texte si chaleureux

J'ai perdu mon amour au main du cancer après 52 ans de bonheur complet et ce texte me fournit l'opportunité de la sentir encore tout près de moi en attendant d'aller la rejoindre même si elle ne veut pas me voir tout de suite .
Cet amour de ma vie est resté si sereine du premier verdict jusqu'à son envolée vers un monde que l'on dit meilleur.
Elle disait à touts ceux
qui la visitait .
"J'ai tellement eue une belle vie et je la quitte sans regret .

Posté le : 04/06/2013 00:06:20 - Par : Pierre

pour toutes les occasions

Je vous remercie d'avoir de ce site

Posté le : 02/04/2013 18:04:43 - Par : Maryse Louis

la mort...

très beau poème, ton juste, mais que c'est triste !

Posté le : 04/01/2013 06:01:31 - Par : allaux

Sincères condoléances

Nous imaginons la profonde douleur que vous ressentez et voulons simplement vous offrir notre soutien et notre affection dans cette épreuve.

Posté le : 22/11/2012 12:11:22 - Par : Dominique, Sylvain et Léa-Kim

DIEU t'a donné la vie et viens te chercher pour être dans un monde meilleur

Très beau texte ne soyez pas triste par la mort nous allons tous pauvres, riches vers un monde plus juste et meilleur là où il n y a aucune différence seuls ceux qui ont eu la foi le respect et l'amour des êtres humains seront à la droite de Dieu. Ce n'est pas à nous de juger et de punir ceux qui nous ont fait du mal le seigneur est le seul et unique qui décide de ce que tu mérites de ce que tu as fait dans ta vie (le bien ou le mal)

Posté le : 30/09/2012 11:09:06 - Par : ARGOUET Allain :

Je suis son amie d'école ensemble nous avons beaucoup jouer du piano et elle vient de perdre son mari.

Posté le : 10/07/2012 23:07:22 - Par : Danielle DORBRITZ

Merci pour ces pistes

Merci pour le beau poême...Mon oncle est décédé et cet article m'a éclairé sur l'approche à prendre vis-à-vis ma cousine...Merci encore!

Posté le : 19/06/2012 16:06:11 - Par : Josée Griffin

Magnifique

C est tellement bien dit. Et encore, une grande vérité. J'aime. Et merci de l aide les propos de condoléances sont parfois difficiles.

Posté le : 20/03/2012 13:03:06 - Par : yanick vandal

condoléances

Merci de nous aider à composer un message très difficile dans ces moments. Des mots justes.

Posté le : 15/03/2012 11:03:19 - Par : PRUD

condoleances

Votre article m'a beaucoup aidé à rédiger ma lettre de condoléances. Merci.

Posté le : 20/02/2012 21:02:24 - Par : Helene Boutquin

Vraiment très beau texte. Des paroles très touchantes.

Posté le : 12/02/2012 06:02:57 - Par : Fatty

condoleances


Très bien trouvées les paroles

Posté le : 26/01/2012 11:01:56 - Par : lina

Publicité

Le signe Astro

Les prénoms à fêter