Accueil > Articles /Journees internationales > Journée des personnes handicapées

Journée des personnes handicapées

Dernière mise à jour le 28/09/2017

C'est en 1992 que la journée du 3 décembre a été proclamée Journée internationale des personnes handicapées par les Nations Unies. L'objectif déclaré était de mettre en place un programme d'intégration des personnes handicapées à la vie sociale, politique et économique. Pour le grand public, cette journée est également l'occasion de changer de regard sur les personnes handicapées.

La Convention des droits des personnes handicapées

Depuis que cette journée existe, des progrès ont été réalisés en faveur des personnes handicapées. En particulier, l'adoption de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, qui est entrée en vigueur depuis le 3 mai 2008 et a été signée par 147 pays. Cette convention est un instrument d'application des droits de l'homme pour les personnes handicapées.

En France

Depuis 2005, les personnes handicapées sont soutenues par une loi «pour l’égalité des droits et des chances, pour la participation et pour la citoyenneté des personnes handicapées». Cette loi oblige à accentuer l'accessibilité des lieux de travail et encourage davantage les employeurs à intégrer dans leurs équipes des personnes handicapées. Un impératif, quand on pense que 10% de la population française souffre d'un handicap, tout en ayant beaucoup à apporter à notre société.

La lutte contre le handicap et ses origines

Améliorer les conditions de vie des handicapés n'est cependant pas suffisant, et cette journée d'action est également centrée sur la lutte contre les sources de handicap partout dans le monde. Ces sources sont nombreuses : les mines antipersonnel qui continuent de mutiler les civils longtemps après la fin d'une guerre, mais aussi, dans les pays les plus pauvres, les mauvaises conditions de vie qui aliènent les chances de nombreux enfants de grandir normalement. Plus près de nous, des causes bien connues de handicap sont encore trop nombreuses : les accidents de la route, les accidents du travail...

A vous la parole !

Vous souffrez d'un handicap ou vous avez parmi vos proches une personne handicapée ? Parlez-nous des progrès que vous attendez, de vos espoirs, de vos déceptions aussi.

Voir aussi...

  • site de l'ONU consacré aux Droits et dignité des personnes handicapées
  • site de l'OMS : Rapport mondial sur le handicap
  • Cartes virtuelles Journée mondiale des personnes handicapées
  • Toutes les cartes virtuelles Journées mondiales
  • Tous les articles Journées mondiales
  • Vous aimerez aussi + d'articles sur le thème /Journees internationales

     


    Donnez votre avis sur cet article :


    Nom
    E-mail
    (ne sera pas visible)
    Titre
    Commentaire
    Pour valider votre commentaire,
    écrivez les deux mots dans le champs :
    Commentaires sur cet article : 180 commentaires
    De : guieu
    LA LOI , LES DROITS ,
    BONJOUR , JE SUIS HANDICAPÉ, PUIS JE OBTENIR LE COMPARATIF DES NOUVELLES LOIS SUR L'IMPOSITION DE l'ÉPARGNE
    LIEÉ À L'AAH & DE LA CONSTITUTION DE LA 5EME RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DE 1958 ?
    D'AVANCE , MERCI .

    Posté le : 13/04/2016 08:04:32
    De : deliessche
    quel progrés pour les handicapés mentaux? Plutôt une récession dans le département du Nord
    Le département du Nord étant en déficit suite notamment au grand nombre de bénéficiaires du RSA, réduit d'une manière conséquente le financement destiné aux personnes handicapées mentales pour essayer de retrouver un équilibre budgétaire. C'est ainsi que le montant des prises en charge en établissement est réduit ainsi que les aides humaines de la prestation de compensation du handicap quand elles ne sont pas purement et simplement supprimées . Et cela à l'occasion des renouvellements et de manière complètement illégale profitant que ces personnes sont particulièrement vulnérables et incapables de défendre leurs droits.

    Posté le : 04/12/2015 08:12:38
    De : benhamouche ménoune
    une aidée
    bnj je suis un psychologue dans centre des handicap,et je cherche une aidée pour une fête de journée mondiale de handicap le 03 décembre.
    Posté le : 18/11/2013 22:11:25
    De : lewandowski nadine
    Je suis désespérèe
    Bonjour, j ai un frère à Toulon ( depuis plus de 30 ans) il est SDF , il a 60 ans et il est en fauteuil électrique très mal en point , il à reçu les papiers pour rentrer en maison de retraite médicalisé mais ont lui répond qu il n y a pas de place à chaque fois ;il a des problèmes de cœur (cardiaque) le samu sociale de Toulon Sylvie Devoucou et Jean pierre Gaillar le responsable !! lui font des promesses depuis 2 ans et il est toujours dehors il le manipule comme un pion J AI ENVIE D ECRIRE A MONSIEUR LE MAIRE DE TOULON , dite moi les démarches a suivrent svp
    TRES CORDIALEMENT
    Posté le : 27/05/2013 22:05:32
    De : colson
    Handicap
    Peu importe le handicape aidons les à trouver du trouver du travail surtout pour nos jeunes .. Merci

    Posté le : 03/12/2012 07:12:18
    De : Citlalmina Diaz
    Demande d'aide
    Bonjour:

    J'écris parce que j'ai besoin d'aide et je ne sais pas vers qui se tourner. Mon père est espagnol ciudano résidant à Marseille quatre ans. Il y vivait avec une femme avec qui il avait vécu en union de fait et parce que mon père est un malade souffrant de graves handicaps physiques, la MDPH lui a donné un soutien financier et médical. Le Conseil général leur a donné l'URSSAF pour votre partenaire reçoit un salaire en échange de prendre soin de mon père. Les ennuis ont commencé quand Août dernier fin de leur relation (mon père était au Mexique pour des raisons familiales), et depuis lors, cette femme a coupé la communication, et il ne répond pas e-mails a bloqué l'accès à tout le soutien qu'il reçoit par la CAF, elle est illégalement charge le salaire d'un emploi qui ne le fait plus, et si cela ne suffisait pas, elle ne laisse pas mon père est revenu à la France depuis qu'elle a été retiré de la maison des deux (qui a été accordée comme aide technique ou autre pour mon père, parce que la maison est adaptée aux besoins physiques de celui-ci) tous les biens de mon père. Il veut retourner vivre là-bas mais ne peut pas parce qu'ils n'ont pas votre argent, puisque tout a volé son ex-compagne et n'a pas non plus de rester à la maison.

    Enfin, la situation est aggravée parce qu'il ne peut pas revenir en France, vous ne pouvez pas recevoir les soins médicaux dont ils ont besoin et les médicaments ne sont plus a indiqué pour sa maladie.

    Pouvait m'aider je vous serions reconnaissants de dire où et avec qui je peux parler et je m'excuse d'avance pour mon mauvais français, mais ne parlent pas la langue si je devais faire la traduction google.
    Je vous remercie beaucoup, à bientôt
    Posté le : 28/11/2012 12:11:28
    De : legrand
    inigalité
    Bonjour Mr et Mme les députés faites que les lois change pour nous les handicapées vous êtes payés à plus de 5000e et nous juste l'AAH voyez la différence j'aimerais me mettre à mon compte mais avec cette pension comment y parvenir si on m'accorde pas un prêt comment faire donnez moi votre avis MERCI
    Posté le : 30/06/2012 08:06:08
    De : baument
    le regard des autres
    Suite à un accident de la route en 98, je suis en fauteuil roulant et le plus dur à supporter dans ce putain de handicap, c'est le regard des autres car c'est lui qui régit notre quotidien.
    Posté le : 06/06/2012 07:06:54
    De : domino911
    autre site a connaitre
    http://social.societal.free.fr/?p=685
    Posté le : 04/12/2011 12:12:09
    De : BEGUET
    Egalité Où ?
    Pour faire court, j'ai, depuis 1990, âgée de 27 ans, une sclérose en plaque, maladie invalidante
    contre laquelle je me bats au jour le jour; depuis 1999, en fauteuil roulant pour les grands parcours. A ce jour, possibilité de marche 50 m. Ma dépendance augmente ainsi que les soins. Et là où demeure le problème, c'est d'avoir 500E/MOIS pour vivre depuis 1000 ET P LA VIE ! ainsi je ne peux pas me soigner correctement, je n'ai pas de confort ni matériel ni moral. Comment ce serait possible ds une médecine de riches, qui eux, ont un confort qui permet de vivre mieux et plus longtemps. Il y a tellement à dire, mais c'est avant tout l'injustice de percevoir SI PEU;être DONC doublement CONDAMNÉE ! sans raison.
    Posté le : 04/12/2011 07:12:15
    De : IBRAHIM ISSOUFI MAIGA
    mon avis
    TOUT ÊTRE A UN HANDICAP. LE HANDICAPE SPÉCIFIQUE DOIT ÊTRE AMÉNAGÉ
    Posté le : 03/12/2011 09:12:55
    De : BENGA TONANGOYE
    L'enfer des personnes handicapées en Afrique
    Nous comprenons vos plaintes chers amis. Pour nous africain, nous n'avons que le silence pour constater dans quel enfer nous vivons. Sans droits, sans formation, sans emplois en tout avec rien, pour ne pas pas dire toujours obligé de faire de la mendicité une profession si on veut vivre. Bonne journée du 3/12 tout de même.
    Posté le : 02/12/2011 08:12:20
    De : serrand
    On est loin de la réalité !!!
    Entre ce que disent les lois actuelles, et qui devraient être appliquées, on est loin du compte : en 1er le manque de respect des places de stationnement réservées aux personnes handicapées,tout le monde s'y gare sous prétexte qu'ils ont "juste une petite course à faire" alors que dans beaucoup de pays il est impensable d'utiliser ces places réservées.est ce que l'on se gare sur un accès réservé aux pompiers? faut t-il mettre un agent de police à chacun de ces endroits ? certains français sont vraiment de mauvais élèves et devraient retourner à l'école du civisme.pour ce cas et en général dans le respect des autres usagers.
    L'accessibilité au structures publiques et les commerces dont l'objectif est loin d’être atteint à croire que certains n'ont pas besoin d'un client handicapé .cela dérange t-il "visuellement"? et pourtant ce sont des consommateurs comme les autres.
    Un autre gros point noir: les gens pensent que tout ce qui touchent aux besoins du handicap :matériel,soins, activités diverses sont intégralement prise en charge.si elles savaient le parcours du combattant que nous devons effectuer pour obtenir des financements pour des choses d'absolu nécessité.sans compter les soins annexes que seules certaines catégories de revenus aisés peuvent s'offrir et qui pourtant ralentiraient certains effets de la maladie.en bref je suis révoltée par les décisions du gouvernement par rapport au financements mis en place(cette fameuse journée de solidarité d'ailleurs est ce que les plus hauts placés y participent ?) et dans l'application des lois et les modestes actions dont on attend toujours la réalisation.
    2012 en avant la révolution contre les laissés pour comptes auxquels on ne pense pas toujours!!!

    Posté le : 01/12/2011 15:12:23
    De : Anastasie
    Le mot handicap
    fait peur, et dans l'esprit collectif, qui est handicapé est à mobilité réduite donc en fauteuil. La réalité est différente.
    Posté le : 01/12/2011 11:12:15
    De : Paul
    Parking
    Il faudrait que les places de parking réservées aux handicapés soient beaucoup plus surveillées et pénalisées en cas d'abus.
    L'utilisation d'une carte périmée également.

    Posté le : 01/12/2011 10:12:45
    De : mahe;Louisette
    Avancement pour la recherche
    de toutes les maladies
    neurologiques Charcot et autres
    et les autres.


    Posté le : 01/12/2011 10:12:32
    De : pillard
    Revenu
    Je suis handicapé suite à un accident de travail. Pourquoi le salaire est si faible pour nous. Nous sommes des personnes comme les autres...je suis très déçu par le manque de revenu par rapport au salaire que j avais avant...en voila une grosse discrimination..cela est à revoir. Nous sommes des personnes comme les autres...ONT EXISTE POURQUOI SI PEU POUR VIVRE ???????
    Posté le : 01/12/2011 09:12:39
    De : MINOT
    Iniquités dont sont victimes les handicapés
    1)Les employeurs, préfèrent payer une amende, plutôt que d'embaucher un handicapé, pourtant, nous sommes tous des handicapés en puissance ! L’État, ne devrait pas accepter cet état de fait. Il faut manifester en grand nombre, faire des pétitions, pour changer ce comportement.
    2) Pays des Droits de l'Homme : quel euphémisme ! Contrairement à d'autres pays, l'accès aux transports en commun, salles de spectacles et nombreux autres lieux, ne sont pas accessibles aux handicapés.
    3) Récemment, une personne handicapée à 90%, qui voyageait en train, dans le compartiment réservé aux handicapés, n'a pas pu descendre à Nevers : les portes étant bloquées et malgré les efforts des contrôleurs, pour les ouvrir, celles-ci sont restées bloquées. Il a donc fallu qu'elle reste dans le compartiment... Jusqu'à Clermont-Ferrand ! C'est une aberration : il me semble, qu'il aurait été possible, de maintenir le train en gare de Nevers, le temps qu'il aurait fallu, pour arriver à ouvrir une porte et permettre à cette personne, de sortir.
    Posté le : 01/12/2011 09:12:32
    De : HAUTON Martine
    Ma soeur CATHY
    J'ai une sœur qui a la sclérose en plaques. Sa maladie évolue. Je vois son état se dégrader de jour en jour. Elle n'a plus de vie active. Ses aides la négligent. Elle n'est pas beaucoup aidée. J'ai très peur pour elle. J'ai vraiment l'impression qu'il n'y a pas grand chose de fait pour les handicapés. Je voudrais que cela change. Il reste beaucoup à faire et rien ne bouge.

    Posté le : 01/12/2011 09:12:14
    De : Bassénewindé
    La vie en mieux
    Œuvrer à une vie meilleure pour les personnes handicapées est un plus pour notre société. Cela est signe d'amour, de solidarité et d'espoir pour des lendemains meilleurs. Pensons à améliorer l'accès des locaux qu'ils soient privés aux publics aux personnes handicapées. Par exemple, faire des rampes d'accès, ne pas faire les marches trop hautes, etc. Merci
    Posté le : 01/12/2011 09:12:42
    De : Patricia
    La vie est le plus important !
    Coucou à tous, Je suis une femme et suis reconnue travailleur handicapé, parce-que j'exerce un travail de manutention que ma colonne vertébrale a des difficulté à supporter. Suite à une intervention chirurgicale, je ne peux travailler que 4 h par jour. Mais j'ai la chance de vivre un quotidien + ou - comme des personnes "normales". Non seulement je comprends, mais je suis consciente des problèmes que chaque personne handicapée peut ressentir. Mais vous êtes vivants. Ma sœur, a 51 ans, elle lutte contre une leucémie depuis 13 mois, a subi une greffe de la moelle osseuse et supporté toutes sortes de chimios. Tout se présentait au mieux pour elle, malgré une immense fatigue, elle a toujours lutté et, avant hier, les médecins lui ont appris que la maladie était revenue, qu'il n'y avait plus rien à faire, peut-être un traitement de confort, je ne sais pas encore. Handicapés ou pas handicapés, vous êtes vivants, profitez comme vous le pouvez des moments de joie, de bonheur et de plaisirs que la vie vous offre. N'oubliez jamais que la vie, n'a pas de prix. Elle peut être belle pour chacun d'entre nous, il faut y croire et parfois, lâcher prise. Merci d'avoir pris le temps de me lire. Et bonnes fêtes de fin d'année à tous.
    Posté le : 01/12/2011 08:12:54
    De : domino911
    site pour se mobiliser
    http://www.nipauvrenisoumis.org/
    Posté le : 01/12/2011 08:12:16
    De : DESURMONT
    Reconnaissance d'un handicap
    La reconnaissance d'un handicap majeur et irréversible et la reconduction du statut, ne devrait pas poser tant de problèmes administratifs de la part des organismes intéressés.
    Posté le : 01/12/2011 07:12:11
    De : alice dechappe
    Amende payée plutôt que l'emploi
    Bcp paient une amende plutôt que de faire un effort et pourtant ce sont des gens sur handicapés qui ne traineront pas les pieds dans le monde du travail, j'en connais bcp alors faisons bouger les lois
    Posté le : 01/12/2011 07:12:45
    De : Handi'Sourd
    RETRAITE
    Je tiens à intervenir au sujet de la retraite des travailleurs handicapés, il me semble qu'actuellement on nous oublie ou on nous place dans la catégorie des travailleurs ordinaires. L'âge de la retraite est actuellement celle de l'age légal soit pour les personnes nées en 1953 , le départ est a 61 ans et 3 trimestres. Je pense qu'on devrait partir à 60 ans et même pour certain handicap 55 ans. Reste que nous tous les handicapés de France ont devrait, avec les associations et nos familles, revendiquer le droit de partir plus tôt que l'age légal. Le gouvernement actuel avait promis de ne pas toucher à nos avantages de départ ce qui n'a pas était fait. Donc en un mot ' AGISSONS ". Nous avons le choix d'envoyer une pétition aux députés de nos régions tous partis confondus afin de faire entendre notre voix. Demander à toutes les personnes que vous connaissez de signer votre pétition.
    Posté le : 01/12/2011 06:12:14
    De : pagnoux
    Superbe
    Continuez comme ça !
    Posté le : 01/12/2011 02:12:19
    De : corine27 de marseille
    C'es honteux que l'on nous oublie
    Bonjour,

    Je suis handicapée depuis 16 ans, et toujours la même histoire, je suis invalide à 100 % depuis un accident, je n'ai plus le droit de travailler, plus de vie sociale, plus rien à part mon handicap, qui lui reste et augmente tout les jours, par contre, pour nous, les pensions d’invalidité n'augmentent pas ou très peu, la dernière remonte en janvier 2009 est elle était de 1%, que dire à part ça ? C'est injuste, car nous, on a pas demandé à être comme ça, donc nous aussi on a des frais comme tous les citoyens, mais les salaires augment un peu alors que nos pension NON, Nous aussi nous subissons les hausses des produits de tous les jours et en plus des autres citoyens nous avons a faire à des dépenses tel que des frais médicaux non remboursée par la sécurité sociale et les mutuelles, nous, on nous oublie alors que faire ? Nous battre en plus des frais médicaux, nous devons ajouter les frais d’aménagement de la vie quotidienne et quand on entend la MDPH dire nous ne pouvons pas, car cela ne fait pas partie de la vie de tous les jours, mon cas est que j'habite seule, une aide ménagère que je paie en plus, car je n'est pas assez d'heure, moi je ne peux même pas me servir d'une assiette ou prendre une casserole, ou même laver un verre si j'ai soif ou lave une tasse ou autre, donc pour refaire ma cuisine on me dit de mettre des meubles sur roulettes pour le bas mais comment accéder à mon évier et mes placards en hauteur, il faut que je prévois ceux dont j'aurai besoin, et là pour aménager ma cuisine avec les meubles pour que je puisse me débrouille c'est 300 euros d'aide alors que les travaux remonte à plus de 12 000.00 que pour des mécanismes pour pouvoir installer des meubles, alors comment faire avec même pas 500.00 euros par mois pour vivre en payant le loyer Edf, Mutuelle, téléphone, les courses que nous reste -il ? rien, on a même pas droit a des crédits car aucune assurance nous assure. Donc nous que faisons nous dans cette société ? Je me le demande. Donc comment réagir quand on entend des personnes qui manifestent pour un, oui ou pour un Non et nous qui fait quoi pour Nous Personnes ?
    Donc réagissons contre inégalité de notre vie contre la vie de tout les jours ? Nous si on manifeste nous on nous entends même pas .
    Posté le : 01/12/2011 00:12:10
    De : besombes
    et le mariage
    Oui, certes le tra-
    vail est important,
    mais pas question du
    mariage. Handicapé,
    j'ai longtemps souf-
    fert de ce célibat
    mal vécu et à 57 ans
    j'ai rencontré une
    épouse qui ne m'a pas jugé sur ma mala
    die, ni sur les médi
    caments que je pre-
    nais. Voilà que ma
    vie est enviée et cela me fait bien
    plaisir ! Respectue-
    usement. jean-paul.
    Posté le : 01/12/2011 00:12:42
    De : daubichon
    Courage
    Je souhaite pour les handicapés que les entreprises leur donnent du travail et que les sentiments d'égalité reviennent pour ces personnes reviennent. Bisous à tous.
    Posté le : 30/11/2011 23:11:44
    De : guilaine
    l'avenir ?
    Une journée, c'est bien ! pour nous les concernés, c'est tous les jours. En sachant que nous n'avons aucune place en établissement spécialisé pour adultes. Quand on voit le gaspillage de l'argent public !
    Posté le : 30/11/2011 21:11:13
    De : Colignon
    Prêt aux personnes handicapées
    A chaque fois que l'on demande un prêt pour quoique ce soit c'est refusé donc toute opportunité, soit un achat à 0% d’intérêt soit pour un investissement tel que des panneaux photovoltaïques, est réservé aux non handicapés donc pas moyen de profiter des offres intéressantes comme quelqu’un d'autre c'est décevant. Les handicapés n'ont pas les mêmes droits qu'une autre personne. Colignon MANFRED
    Posté le : 30/11/2011 19:11:44
    De : J.Cassoret
    Respect des handicapés
    Le respect des places handicapés passe par le bon vouloir et le savoir faire intransigeant de la police ou la gendarmerie, car une "prune" pour non respect de ces places par les conducteurs lendas,coute très cher,d'ailleurs prendre de l'argent dans la poche des "Français" ça les aide à réfléchir un peu plus vite, voila une façon efficace de régler rapidement ce problème,si ces dites autorités ne sont pas freiner par certains "POLITIQUES"
    Posté le : 30/11/2011 18:11:10
    De : DVD
    percussion
    Ne croyez vous pas que cette action importante ne se télescope avec le téléthon ???
    Posté le : 30/11/2011 16:11:51
    De : salima
    handicape
    Slt A TT!
    Je suis une jeune handicapée d'épilepsie j'ai bac+2 gestion informatique+ 6 mois télé conseiller, je m'en fou de regard des autres car j'ai des talents, le problème que je travaille pas j'ai pas de salaire.
    Posté le : 16/10/2011 21:10:36
    De : poupee
    Colere
    Voilà 30 ans que mon mari est handicapé et je n'ai jamais eu aucune aide moralement et aujourd'hui journée internationale des personnes handicapées pour lesqueLS,
    Posté le : 03/12/2010 21:12:14
    De : Anne
    Pourquoi ?
    Pourquoi quand 1 Jeune devient handicapé (maladie psychologique) à l'adolescence (ou jeune adulte, il est très difficile, voire impossible de l'insérer dans 1 classe ? Pourquoi ne peux-t-il pas trouver de stage adapté à son handicap, parce que trop lent ou trop fatigable ? Or, le traitement "lourd" lui permet de vivre "comme tout le monde", mais il fatigue vite... Après des années de galère, des essais de toutes sortes, des "échecs" qui se suivent,... il se renferme sur Lui... il ne croit plus qu'il pourra travailler 1 jour... il ne croit plus qu'il pourra rencontrer la Femme de sa Vie... il se demande comment il vivra quand nous, les Parents, ne seront plus là pour l'accueillir chez Nous... il a "peur" du Futur... et si nous n'étions pas là, il aurait sans doute mis fin à ses jours... tout cela parce qu'il n'y a pas de réelle aide aux Personnes Handicapées et encore moins, je crois, aux Personnes qui ont des problèmes psychologiques !!!
    C'est 1 combat depuis des années pour qu'il continue à avoir le goût de vivre, malgré tout... mais ceux qui n'ont pas d'entourage familiale, que deviennent-ils souvent ? 1 certain nombre d'entre eux "mettent fin à leurs jours" et tout cela, parce qu'ils sont "fragiles" et vivent 1 grande douleur...
    Aidez-les car tous les handicaps ne se voient pas toujours... mais ils existent...
    Posté le : 03/12/2010 19:12:08
    De : Françoise
    Merci
    Merci de penser à nous et nos intérêts ..
    Posté le : 03/12/2010 13:12:25
    De : marmotte
    à seon
    avez-vous une solution à vos 14 ans sans cotisations ? il faudrait exposer votre situation en détail auprès de la caisse de retraite concernée par votre activité professionnelle ;celle-ci doit être en mesure de vous apporter des renseignements ; puis-je me permettre de vous demander s'il s'agit d'un accident de vie privée ou bien d'un accident du travail ?
    Posté le : 02/12/2010 17:12:21
    De : marmotte
    Bonjour
    Très joli poème . Notre chance de survie au quotidien est de croire , il faut absolument croire -en soi , aux autres ,à Dieu pour les croyants . croire et espérer même si rien ne vient , il faut continuer .La seule chose qui me sauve : tous les jours , croire que ça ira mieux demain = les jours , nuits , semaines années passent . c'est exact : en lançant des sos ,nous ne sommes pas entendues : ni le généraliste ( c'est sans doute le plus grave ) , ni la mdph qui ose demander un projet de vie -sans doute enfermé dans un tiroir - rien n'est fait : une honte ! du blabla , des discours ... 40 ans que j'entends les mêmes débats à la télé et rien n'est fait en France . Avant de mourir dans la dignité , j'aimerais vivre dans la dignité et ça fait des années que je le répète et rien n'est fait . Depuis deux mois , je cherche une voiture et un chauffeur pour m'emmener en urgence ; j'ai eu beau dire clairement : " je suis entrain de perdre mon oeil " : chaque personne avait toujours mieux à faire que de venir me chercher et m'emmener chez le mèdecin ophtalmologue . Je comprends très bien que les gens travaillent , mais même ceux sans emploi ont refusé clairement ou de façon déguisée . deux mois où j'ai ressenti un tel acharnement vers moi pour une chose simple : m'emmener chez le mèdecin . pas de transports en commun à la campagne ; sans voiture , vous mourrez de faim tout simplement . la mdph me répond qu'il n' y a pas de bénévoles , que si je veux de la visite (abandonnée de ma famille , mes amies ) il faut que je paie de ma poche =ma vie est devenue tellement triste alors qu'il suffit du " bon " coeur de vos proches pour que votre vie soit plus chaleureuse . je maintiens : on ne peut pas vivre les uns sans les autres , la preuve est que tout va mal en France ! les gens sont mal dans leur peau mais si seulement , ils essayaient d'aider ceux dans le besoin et réclament haut et fort dans les moments d'urgence . Même le 15 a eu le toupet de me répondre " le refus de soins est interdit en France " devant des ophtalmos absents pour mi-temps ou pour vacances et qui refusent de me prendre en charge . Mais le 15 n'a pris aucune décision pour m'aider , c'était à eux de me trouver un mèdecin : il a refusé ! je n'ai jamais vu ça . sa conclusion est " pas de voiture , pas de solution " ; j'ai pris sur moi pour rester polie et donc ne pas répondre . s'il y en a une qui le sait , c'est bien moi depuis toutes ces années . j'ai fini par appeler un taxi en urgence ( au bout de deux mois ! ) venu plus de trois heures après ! oui , si ce n'est pas un mèdecin qui appelle , on est toujours condamné à attendre . lamentable . J'habite en France !!! et c'est là que c'est le plus grave . moi aussi , j'ai travaillé 25 ans de ma vie , payé des impôts , des cotisations à la sécu . et quand on est dans le besoin , faut encore payer de sa poche . le taxi est pour ma pomme ! je vais devoir dépenser 400 euros de taxi en trois semaines (3 consultations ) les transports pour consultation ne sont pas remboursés par la sécu - sauf si hospitalisation - cela n'est pas le cas . Notre système se dégrade à vitesse grand V ... la priorité des priorités devrait être la santé puisque sans la santé , on ne peut rien faire malgré notre volonté et notre courage . Il en faut du courage pour être malade , ça , c'est sûr . sincèrement , je me demande pourquoi je survis depuis douze ans ( je regarde la nature par ma fenêtre : les petits oiseaux affamés ... ) .la formule "projet de vie " de la mdph me choque énormément ... et de surcroit , lorsque vous n'en entendez plus jamais parler ou bien l'on vous dit : " faites la démarche " justement , si on le signale , c'est parce que l'on ne peut pas tout seul ; par téléphone , tous vos interlocuteurs - organismes , artisans , commerçants , mèdecins etc ne donnent pas suite et comme on ne peut pas se déplacer , rien n'est fait . Depuis deux ans , je répète : j'ai honte de vivre en France ; voilà à quel constat , j'en suis . Alors que lorsque j'étais en bonne santé , je considérais la France comme le pays où il faisait mieux vivre qu'ailleurs . sauf que ... dans la mesure où l'on n'a plus accès aux soins ... et si un politique n'est pas d'accord avec cette phrase , qu'il vienne me voir : je vais lui expliquer et lui montrer ; je suis dans une colère monstre ! Je ne manque pourtant pas d'idées très simples , malheureusement , leur mise en place ne dépend pas de moi . Et dire qu'il y a cinq ans , j'ai été invitée à vivre trois ans en Afrique parmi la population ; j'ai refusé tellement j'ai eu peur de ne pas être bien soignée ;cela ne pouvait pas être pire sans doute ; là-bas , j'aurai compris que l'on ne puisse pas soigner mon oeil ( je me laisse convaincre que j'aurais eu une consultation bien plus rapidement ; je ne sais pas , je n'y vis pas ... " et voilà , j'habite en France , et la France , c'est pas du tout c'qu'on dit ... " si les personnes handicapées pouvaient d'abord avoir une vie sociale ; il serait plus facile ensuite de trouver du travail . Je constate depuis de nombreuses années que les gouvernements peuvent toujours voter des lois , si les patrons " ne jouent pas le jeu " , cela ne sert à rien .
    je voulais également souligner qu'il est regrettable que deifférences soient faites entre handicapés ; en effet , un handicap visible sera plus considéré qu'un handicap invisible ; c'est bien regrettable car on a encore plus de mal à se faire entendre , plus de mal à obtenir l'aide de tierce personnes etc etc . Ne pas m'en vouloir si je me suis parfois mal exprimée ... j'écris très vite car j'ai très mal à l'oeil . Je suis devenue virulente car cela me met en colère d'entendre toujours des constats et jamais d'actions concrètes pour les gens en graves difficultés ( d'isolement , d'argent , de travail , de maladies etc ) . toutes les nuits , je me dis " ça ne les empêche pas de dormir , tous ces gens qui refusent d'apporter leur soutien alors que personne n'est à l'abri d'une vie qui bascule , personne, absolument personne : ça n'arrive pas qu'aux autres . le pire est que je ne suis pas soulagée d'écrire mais ceci dit , je reste sur mon premier mot : croire .
    Posté le : 02/12/2010 10:12:43
    De : JO
    LA RENCONTRE
    « La Rencontre »

    Il est là, devant moi,
    Dans sa chaise, il est assis.
    J’aimerais lui parler,
    Et pouvoir discuter.

    Discuter de sa vie,
    Lui qui est gai et qui sourit.
    Comprendre sa lucidité,
    Qui jamais ne disparaît.

    Quand rien ne réussit,
    Handicapée de la vie,
    Parfois je le suis,
    Mais voilà, c’est lui qui est assis.

    Je me lève et m’accroupis,
    A sa hauteur à présent je suis.
    Humblement je l’interpelle,
    Simplement pour des nouvelles.

    Faisant écho de ses amis,
    Il m’honore de son récit,
    Patiemment il me décrit,
    Le déroulement de sa vie.

    Moi qui le croyais sans espoir,
    Moi qui voyais sa vie en noir,
    Il me redonne confiance,
    Il éclaire mon ignorance.

    Leçon de vie, liberté ravie,
    Une question vient à l’esprit,
    Qui est donc prisonnier ?
    De lui à moi je ne sais.

    Je perçois dans son langage,
    Qu’il faut aussi garder la foi,
    Pour surmonter tous les orages,
    Sans laisser place au désarroi.

    Redécouvrir son corps,
    Après bien des efforts,
    Accepter la différence,
    Et bannir l’indifférence.

    Sens oubliés, développés,
    Pour une plus grande liberté.
    Il faut lutter jour après jour,
    Etre faible et fort, tour à tour.

    Lui tendant la main, je lui dis,
    Grand Homme je te remercie,
    L’importance que tu donnes à la vie,
    Rend importante ma propre vie !

    Ce poème je l'ai écrit moi qui ne suis pas handicapée, cela me touche énormément et me révolte de voir l'argent dépensé à tout va par notre gouvernement, pour des futilités... Nous sommes à l'orée de 2011 et j'ai l'impression qu'Emile Zola n'est pas loin. Où sont les grands principes d'entraide de cette France que je ne reconnais plus!
    Je vous souhaite du courage et de tout coeur suis avec vous.JR
    Posté le : 01/12/2010 19:12:40
    De : youma
    C'est pas la peine d'en faire une journée, parce que le combat c'est tous les jours
    Lorsque l'on souhaite souscrire un crédit pour "racheter" le toit sous lequel on vit suite à un divorce qui vous à plonger dans la dépression, que malgré toutes les belles promesses faites (convention AERAS)banques ne suivent pas .... où est l'égalité ? Effectivement "il vaut mieux être JEUNE - RICHE ET BIEN POURTANT.... malheureusement NOUS connaissont tous la fin de la chanson. De véritables ACTES plutôt qu'une journée pour oulager les consciences. Bon courage à TOUS
    Posté le : 01/12/2010 19:12:22
    De : marchal
    tres dure d'etre handicape et pas riche
    Bonjour, je suis myopathe et vivre est de plus en plu dure, pour améager l'appartement je ne sort plu notre voiture qui a 20 ans est en panne et nou ne pouvons pas la réparer ni en acheter une autre, non mari a eu un accident et il a ete opéré des cervicales, alors quand je vous les gens je dechirer pour les aneries, les reflexions des personnes et leurs regards je me dis qu'ils ont trop de chances pour tendre la mains aux autres, et le fait de ne plu csortir est peut -etre mieux,si seulement je pouvais vivre et me deplacer comme tout le monde , ou au moins voyager en france, et quand je vois le gachi que font certains et que nous nous ne pouvons pas avoir de voitures, il faudrait que le loto nous tombe du ciel ou trouver une personne plus que genereuse et qui pe,se aux autres , ca serait vraiment noelcette annéemais je sais que ce n'est qu'un reve , parfois meme souvent je me demande si ca vaut la peine de continuer a ce batre tous les jours avec les douleur, le handicape, mes petites filles qui habitent trop loin et que je ne vois pas, les problemes de santée de mon mari, les problèmes d'argent, de voitures , j'en ai de moins en moins la force,et je crois que je vais arreter tout ca bientot, puisque meme lorsque l'on lance un SOS personnes entend ou ne veut entendre , la vie n'est pas toujour celle dont on a reve jeune fille ,
    au revoir
    Posté le : 01/12/2010 17:12:22
    De : Camille
    prise ce conscience
    très touchée par ces appels à l'aide, seront-ils entendus? et par qui?
    Posté le : 01/12/2010 17:12:09
    De : Anicet
    Delaissé
    Handicapé depuis l'âge de 2ans, aujourd'hui j'ai 25. Je me suis déprouillé margré tout pour fréquenter jusqu'à obtenir le Bac. Mais la société ne reconnait toujours pas nos droits.
    Chaque année nous avons des informations sur les dons pour les personnes handicapées, mais nous ne rentrons jamais en possession des ces dons.
    Que le monde sache que TOUTE PERSONNE EST UN HANDICAPE QUI S'IGNORE.
    Posté le : 01/12/2010 16:12:44
    De : marise
    surdité
    IL existe des ecoles pour les sourds mais existe t'il des maisons de retraites pour qu'ils puissent se retrouver plus tard dans leur vieillesse merci...
    Posté le : 01/12/2010 15:12:44
    De : EBONDJI FONGANG
    Aimons nous sans condition
    Au lieu d'un commentaire je viens via face implorer votre indulgence pour l'interet de ma fille Elicha ! Nous sommes Camerounaises et elle est née le 16 juin 2008 ; handicapée ! en fait elle souffre de ply malformations:DEHANCHEMENT;PIEDS BOTS; VENTRICULE GAUCHE PLUS GROS QUE L'AUTRE;Et au niveau des yeux,ELLE A UN IRIS PLUS GRAND QUE L'AUTRE!voilà autant de malformations dont souffre ma pupuce! après plusieurs examents les medecins m'ont proposé une evacuation sanitaire car elle aura plus de chance de se faire operer avec succè qu'à l'étranger! son père ,mon époux,m'a abandonné quelque tps après sa naissance ains qu'avec son frère ainé qui grace à Dieu va très bien!j'interpèle ainsi toute personne de bonne volonté de nous aider:medcin, chirugien orthopediste ou autres de nouus venir en aide au non de cette journée destinée en leur honneur!que Dieu vous bénisse et merci d'avance!
    Posté le : 01/12/2010 14:12:38
    De : le gentil
    Paiement stationnement
    J'aimerai savoir s'il est obligatoire de payer les places de stationnement réservées aux personnes handicapées je ne trouve aucun texte de loi à ce sujet
    Merci
    Posté le : 01/12/2010 11:12:39
    De : bordeau
    Adulte de 20ans handicapée depuis sa naissance.
    j'aimerais que l'on crée davantage de FAM et d'établissements spécialisés, des petites structures chaleureuses.
    Nous manquons énormément de structures et d'informations sur le handicap. Je pense à ça car le jour où elle n'aura plus ses parents, au moins que nous soyons sur que notre enfant sera bien.
    Posté le : 01/12/2010 09:12:22
    De : lesénèchal michel
    je suis invalide 80%LA SECU ME DI DE RESTE A LA MAISONT
    LA MALADIE DU TRAVAIL, PENIBILITE DU SOUDEUR CHAUFAGISTE AVEC BAUCOUP DE CADENCE ON DECLENCHE UNE USURE DES OS ,les fumées toxiques du d'ecoupage de certains métaux galvanisée .NECROSE OSSEUSE.
    Posté le : 01/12/2010 09:12:11
    De : druart
    Juste un droit
    C'est bien de faire une journee sur le handicap mais c'est tous les jours que les personnes handicapées vivent avec
    Posté le : 01/12/2010 09:12:29
    De : ketty hoffmaner
    Handicap au travail
    J'ai la chance de travailler à mi temps. Ainsi je ne me sens pas completement à la charge de la societé et ça me permet d'etre stimulée. Je voudrais que beaucoup des handicapés puissent travailler c'est essentiel pour ne pas se sentir inutile .
    Posté le : 01/12/2010 08:12:25
    De : Guénichot
    Changer le regard des autres salariés, pour faire évoluer les comportements.
    Une loi pour obliger les employeur, c'est bien! Mais je crois qu'il faudrait imaginer des moyens d'informations et des "instants" de formation à l'intention des EMPLOYES qui acceuillent dans leur service des personnes handicapées. Les "collègues" de travail sont les premiers éléments perturbateurs dans l'intégration d'une personne handicapée au sein d'une activité professionnelle. Les valides ont peur du handicap et sont dans le déni!
    Il faudrait "imposer" par la loi, une personne handicapée, dans les organisations salariales et les comités d'entreprises, afin qu'elles soient intégrées à la vie de l'entreprise.
    Posté le : 01/12/2010 08:12:18
    De : elisa fanbert
    Salut à tous les handicapes et bonne fete à eux
    Salut , j'ecris depuis le cameroun , et je voudrais tout simplement dire qu'il faut soutenir les handicapes, les comprendre c'est encore plus mieux. Avant moi je n'avait jamais vecu avec un handicapé , mais ces jours je vis avec un et par la grace de dieu je l'aime.et moi je vois que ce sont des gens trop bien intelligents , car pour moi je me sens tres bien avec lui , il m'apporte tout l'amour dont j'ai besoin ,donc juste pour dire à ceux qui les rejette de les accepter car c'est aussi la creature de dieu. Merci et une fois de plus bonne fête à eux .
    Posté le : 01/12/2010 08:12:36
    De : venta
    handicapé mais pas isolé....
    Etourer nos proches et nos amis victimes d'un handicap, c'est l'amour qui leur donne le courage et la foi ,merci pour cette journée.
    Posté le : 01/12/2010 08:12:20
    De : caravaglio
    avis
    il est dommage que même dans notre pays on ne trouve pas de travail sous pretexte que l'on soit "handicapé" mais le paradoxe c'est que meme l'ANPE nous renvoie cette image. J'ai toujour travaillé mais maintenant j'ai de plus en plus de mal et je dois changer de poste ; pas de soucis pour moi, mais pour l'Assedic ,si ! inadmissible ....
    Posté le : 01/12/2010 07:12:47
    De : Rollande

    Je suis heureuse que les handicapés puissent avoir leurs journées, pas drôle déja et être limité à faire certain action Bravo
    Posté le : 01/12/2010 04:12:50
    De : DELABORDE
    Handicap mental
    J'ai exercé 6 ans dans un FHH.J'ai été licencencié pour des problèmes de santé.J'ai 53 ans et depuis Octobre, je suis en formation d'AMP, je ne voulais pas que tout ce chemin, s'arrete brutalement.
    Posté le : 01/12/2010 00:12:42
    De : Joanie Carriere
    C'est parfait ce que nous avons besoin.
    Bonjour,Monsieur et Medames. En parlant des handicappés moi je confirme que je travaille dans un organisme Mouvement perssonnes d'abord de ST-Eustache et je suis contente que vous en parlez parce que c'est vraiment très Important d'en parler. Je défends les droits des perssonnes handicappés avec le Mouvement perssonnes d'abord depuis 2 ans et pour moi ça va très bien. En ce moment nous sommes entrain d'en parler depuis quelques semaines. Merci beaucoup de votre colloboration. Joanie
    Posté le : 30/11/2010 23:11:49
    De : Micheline Rochard
    Pourquoi???
    J'ai 80ans, je suis handicapée à 80% suite à un cancer à l'avant ,j'ai été amputée du bras gauche. POURQUOI: que l'on m'a supprimé mon allocation d'handicapée et 3 heures d'aide ménagère.OU EST LE SUPPORT AUX HANDICAPES???





    Posté le : 30/11/2010 23:11:38
    De : GIRAUD
    protégeons les handicapés
    je suis moi même mal entendante et appareillée depuis 2007,cela me pose des problèmes professionnels,car mon entourage a du mal à comprendre ma souffrance moral.
    Posté le : 30/11/2010 18:11:38
    De : Clarke
    Handicapé Fibomyalgie etc...
    Je ne comprends pas le système d'handicapés en Belgique ? Je souffre très fort de fibromyalgie et il y a des jours ou je ne sais rien faire du tout tant ça fait mal, j'ai passé un examen chez un médecin contrôle à l'INAMI et suite à cela j'ai reçu une petite réduction sur mon cadastre?Mais ce que je voulais moi c'est qu'ils intervienne dans mon coup de la vie qui diminue de plus en plus, médicaments très cher et les différents corps de métiers que je dois payer car je ne sais plus rien faire comme bricolage, jardins, peintures, nettoyage,marcher de très courtes distances seulement, manque de concentrations ,fatigues et mal chroniques. Et quand je vois d'autres handicapés avec de grosses voitures et touts leurs avantanges et en parlant avec eux je me rend contre qu'ils sont moins handicapés que moi.Pas de taxes, pas de contribitions,pas de taxes tv,voitures,tel, et j'en passe des plus belles. J'ai 61 ans et j'ai travaillé toute ma vie pour en arriver là, je trouve cela bien triste, injustice ou ....,?
    Posté le : 30/11/2010 18:11:11
    De : ORTEGA
    sep
    Bonjour, je veux témoigner sur la sclérose en plaques, dont un de mes enfants est atteint, et dire combien cette maladie est encore trop mal connue. Si on est pas dans un fauteuil roulant, la carte d'invalidité n'y fait rien! toujours des remarques désagréables, personne ne sait que leurs souffrances ne se voient pas, mais sont bien réelles, suites souvent de poussées trop importantes qui laissent des séquelles, et cette fatigue, on dieu, ç'est effrayant! il faut davantage parler de ce handicap, comme bien d'autres, ex: maladie de chron, dont mes 2 autres enfants sont atteints, personne n'en parle de cette maladie, et pourtant....elle est aussi bien invalidante elle aussi et ça se voit pas non plus! il y a encore plein de maladies comme celà, et alors, alors...:le regard des gens.....c'est affreux! enfin, ça me dégoute, mais c'est comme ça....j'espére que les mentalites vont changer....espérons
    Posté le : 30/11/2010 18:11:59
    De : jumel helene
    Du courage atous
    Cette année 2010 j ai eu les pires dicriminations Un docteur ma insulté et m'a traité d"espropier au lieu de handicape ce mot ma tué je suis handicapé suite a un accident de voiture commis par un chauffard dela j ai developé une maladie orpheline à vie une souffrance c est une prison sans barreau il parait que les grandes douleurs sont muettes c est mon cas je n ai pas fait encore le deuil de mon accident je suis isolespar tout ce qui me connaissent pourtant ma maladie n est pas contagieuse je suis handicape et je me bats pour etre comme tout le monde surtout pas de pitie cordialement helene
    Posté le : 30/11/2010 17:11:31
    De : geronimo
    divers handicaps
    il serait bon de reconnaître tous les handicaps notamment les trachéotomises qui ne peuvent pas assurer les gestes de la vie courante parce qu'ils s'étouffent au moindre effort et qui n'ont aucune compensation pour leur "handicap"
    Posté le : 30/11/2010 17:11:17
    De : christian
    idamissible
    la MDPH de la haute vienne me refuse une aide financiere pour avoir une aide ménagere je suis seul.en fauteuil handicapé a 80% il faud que je vive dans crasse.pour faire les beaux dans les bureaux, il y a du monde, ou pour boir le café,il non jamais posé leur cul dans un fauteuil.
    Posté le : 30/11/2010 15:11:55
    De : thierry
    Toujours pareil
    je lisais les articles et arrive en bas de page on peut voir que depuis 2 ans les revendications son toujours les mêmes, vous qui ne savez pas garer vos voitures ailleur que sur les trottoirs ou place reservée ,vous n'avez cas essayé les transports en communs, ou alors le velo. en esperent ne facher personnes je vous ditsà plus et bonne continuation
    Posté le : 30/11/2010 15:11:46
    De : mercier
    a quand les sections
    je suis une personne handicapée à la suite d'un AT , actuellement en reconvertion pour les recherches d'emplois on n'est pas mieux lotis qu'une personne valide, car quand un employeur ne veux pas de vous il vous dit tout simplement que vous devez vous deplacer sur les chantiers ou chez les clients;etant personne a mobilite reduite ça ne le fait pas. merci a vous tous et bonne journée
    Posté le : 30/11/2010 15:11:23
    De : barbaix jean pour degyeter josette
    Suppression d'indemnité
    reconnue cat3 12 points complément suprimer depuis le 1 octobre 2010 et elle est catégorie b perte de plus de 250 eur mois ???
    Posté le : 30/11/2010 15:11:28
    De : sephepB

    Après 17 ans de maladie progresive et 10 ans d'immobilisation progressive, voir les personnes des deux sexes entrer partout dans les places handicapées sans la moindre hésitation parce qu'elles ont été plus rapides que ceux qui attendent depuis longtemps avec son macaron et son air stupide de celui qui ne sera plus jamais le ou la plus rapide et vor l'air de satisfaction affiché par la personne, m'ont amené à penser que seulement quand son tour vient la personne a ue chance d'être sensibilisé sur la question. J'exclue naturellement la majorité des familles qui aident un membre de leur famille frappé par un accident ou une maladie. Plus le handicap est grave, plus ces personnes bénéficient de moins de considération que les animaux voire des mauvais traîtements dans certaines institutions ou hopitaux. J'auto censure les événements que j'ai vécus personellement, afin d'éviter que ce soit effectué pour moi!
    Posté le : 30/11/2010 14:11:34
    De : JACOT
    RESPECT DU HANDICAP
    LE MANQUE DE RESPECT POUR LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP DEVRAIT ETRE PUNI PEUT ETRE QUE CELA EN FERAIT REFLECHIR QUELQUES UNS.COMME CEUX QUI STATIONNENT SUR LES TROTOIR OU SUR LES PLACES HANDICAPES OU CEUX QUI NE COMPRENNENT PAS QU'IL FAUT LAISSER PASSER LES HANDICAPES DANS TOUTES LES FILES D'ATTENTE AVEC OU SANS PANNEAUX ETC....
    JE CROIS QU'IL Y A ENCORE BEAUCOUP A FAIRE POUR FAIRE EVOLUER LES MENTALITES.
    Posté le : 30/11/2010 14:11:50
    De : CHAMIGNON

    Comme je plains les personnes handicapées assez lourdement, car moi-même après une opération du dos importante puis après chute qui a occasionné double fracture de la cheville et du péronet (plaque et vis) je me suis retrouvée 3 mois en fauteuil roulant, et vraiment c'est très difficile d'être dépendante. après tout cela, j'ai repris le travail avec une reconnaissance COTOREP (POste aménagé) mais cela a été très difficile, j'ai dû me battre pour obtenir le peu d'avantages auxquels je puis prétendre et vraiement j'ai l'impression que maintenant on me remarque comme une "extraterrestre"alors que moi ce n'est rien à côté d'autre personnes beaucoup plus handicapées - alors je dis changeons le regard vis a vis des handicapés quels qu'ils soient et si vous voulez mes petits avantages, prenez mon handicap - avec peut être plus d'humanité ce serait possible mais quand
    Posté le : 30/11/2010 13:11:56
    De : seon
    Demande d'aide
    Pouvez vous me dire ou m'adresser. J'ai perdu 14 ans de cotisation en restant avec mon mari qui avait été victime d'un accident ou m'adresser ?
    Posté le : 04/04/2010 17:04:16
    De : becker
    repondre à tous
    Tous vous avez raison, mais quand en plus d'être handicapés, vous êtes sous tutelle s'il pouvait ne rien donner du tout, quel bonheur !!!! un véritable rouleau compresseur. Je souhaite à ces dames et messieurs de passer de très bonnes fêtes, et surtout pas une pensée pour les handicapés.
    Posté le : 24/12/2009 14:12:57
    De : maryse schouella.
    Personnnes Handicapées Ment.,
    Les Personnes Handicapés Mentaux font partie d´un monde à part et malheureusement, il y´a bien peu de soutien: Les familles sont le plus à plaindre, se sentent isolées de la société, qui ne veulent rien savoir, la société est intéressé aux gens riches qui eux-mêmes font partie de la catégorie égocentrique.
    Posté le : 08/12/2009 17:12:09
    De : gea
    la différence crée l'indifférence
    Le regard que l'on porte sur la personne était dure à supporté! Avec le temps... ......!
    Posté le : 08/12/2009 11:12:37
    De : marianne
    non accès aux soins
    j'ai beau répété aux médecins que je n'ai plus accès aux soins ni aux dépistages des cancers = moi non plus , je ne peux plus faire de mammographie =étirer le corps (petite)et lever le bras à l'arrière... sans compter que l'appareil vous comprime le sein et accentue un peu plus vos douleurs -il faudrait inventer une autre machine que ça - comme vous aussi , je rencontre des problèmes chez l'ophtalmologue ( " si vous ne pouvez pas vous asseoir , la consultation n'aura pas lieu " me dit-elle et moi de lui répondre : je n'aurai pas fait un aller-retour pour rien , donc vous allez attendre . ça faisait plus d'un an que je ne lisais plus (vue de près) ; faut quand même pas exagérer ! ça les dérange plus que nous !! faut que tout aille vite , ils ne peuvent pas attendre une minute (je comprends que les médecins soient débordés de boulot ) mais un peu de tact n'a jamais fait de mal à personne . nous avons (encore) le droit de choisir notre médecin-spécialiste mais pour minimiser les problèmes rencontrés: nous nous obligeons à aller au plus près (30 kms quand même car nous subissons le manque flagrant de médecins dans certaines zones géographiques ( manque décidé par les gouvernements successifs depuis des décennies . ???? . les médecins spécialistes refusent carrément de se déplacer à domicile ( il y a pourtant une cotation de l'acte remboursé par la sécu ) ainsi , s'installent des problèmes dermato et cardio et qui s'aggravent .. à force de supplier qu'un médecin ne se déplace - et ils refusent tous - le généraliste refusant de faire certains actes (qu'ils effectuaient tout naturellement il y a une vingtaine d'années ) je crains , qu'à un moment donné , cela ne se termine à l'hôpital , endroit que désormais les malades veulent éviter puisque , pour tous ceux qui sont passés par là , nous savons qu'il y a une case obligatoire , c'est celle de rester des heures durant sur un brancard ( sans manger , sans boire , sans faire pipi , sans soins ). l'on vous déshabille , l'on vous enfile une blouse bleue transparente courte,l'on vous confisque votre sac de vêtements et de médicaments ( " à cause des vols " me répond t -on ) et les brancards s'entassent au fil de la journée et de la nuit comme des sardines dans une boîte ! il faut le vivre pour le croire . j'avais l'impression d'être dans un camp de concentration - c'est vrai - et non pas dans un chu . ça m'a valu six mois de moral en dessous des chaussettes , un appel téléphonique à sos suicide le soir où je suis rentrée chez moi car je ne voulais pas embêter ma famille , mes ami(e)s ( on ne peut pas toujours être entrain d'embêter les autres parce que les choses se déroulent mal ) . c'était en 2003 , ce genre de situations dans les services d'urgence ne font qu'empirer et pourtant , les pouvoirs politiques sont au courant notamment grâce à des médecins . force est de constater que tous les hôpitaux semblent concernés désormais . et les pays dans le monde croient que tout va bien en France .
    Posté le : 04/12/2009 17:12:00
    De : bézu
    réclamations
    pourquoi laisser les voitures sur les trottoirs j'ai toujours pensé que les trottoirs étaient pour les piétons et de ce fait aux handicapés mais cela n'est pas le cas .lorsque vous allez dans un grand magasin vous avez une caisse réservé pour les handicapés mais elle est rarement ouverte et lorsque vous demandé de l'ouvrir l'on vous regarde presque avec dédain
    Posté le : 04/12/2009 16:12:19
    De : de TOMBEUR
    ENCOURAGER LES PERSONNES HANDICAPES
    BONJOUR A TOUS
    CET ARTICLE EST TRES BIEN ET FAIT COMPRENDRE UN PEU CE QUI SE PASSE DANS LE MONDE ET AUTOUR DE NOUS. CE QUI SERAIT BIEN C'EST QUE LE REGARD VIS A VIS DES PERSONNES HANDICAPEES CHANGE CA AIDERAIT BEAUCOUP.
    Posté le : 04/12/2009 09:12:35
    De : colette
    les handicaps invisibles
    Pourquoi un détenteur de carte Station debout pénible ne bénéficie-t-il pas du macaron pour se mettre sur les parkings handicapés ? les attentes sont une torture. Pourquoi n'y a-t-il pas d'Ets adaptés pour un garçon de 40 ans handic. psy. depuis la naissance, qui n'a jamais pu progresser au-delà d'un âge mental de 5 ans?????
    Posté le : 03/12/2009 22:12:42
    De : jb
    politesse de base
    Je suis handicapé et âgé, je marche avec une canne, la station debout prolongée m'est pénible, dans les transports en commun peu de personnes m'offrent spontanément leur place. Ils me regardent, mais ne bougent pas. la politesse de base n'existe plus. Triste France
    Posté le : 03/12/2009 22:12:40
    De : marielle

    A TOUS CEUX QUI MEURENT DE SOLITUDE, indiqués vos mails et faites vous des correspondants...
    Posté le : 03/12/2009 22:12:22
    De : sandy
    pitié,solitude,moquerie,exclusion
    C'est encore Sandy. Je suis révoltée de voir dans la vie ce manque de respect envers les personnes qui ont un handicap quelconque car je pense que parmi ces personnes que l'on pense quelles ne sont pas aptes pour un travail, il ne faut pas se fier aux apparences mais à ce que la personne peut apporter dans son travail. chacun est fait pour un métier qui lui convient et qui lui plait. Apres je pense que les candidatures ne conviennent pas a beaucoup d'employeur car ils pensent que ces personnes sont incapables. J'espere que les gens liront mes messages car je ne tolère pas beaucoup de chose : je sors du sujet désolée : le racisme entre autre car on né comme on est. J'espère fortement qu'il y aura une évolution aussi pour les personnes agées qui sont seules en fauteuil, car ces personnes, je pense que cela est très dur pour elles dans leur vie. J'ai eu ma grand mère sur fauteuil roulant et ça fait mal de voir ça !! Bonsoir et bon curage s'il y a des personnes concernées. Merci.
    Posté le : 03/12/2009 21:12:47
    De : poumoune
    Ils ont du boulot.....
    Je viens de prendre connaissance des messages des uns et des autres et mon point de vue est que rien n'est fait réellement pour améliorer la vie des personnes handicapées. Je suis la fille de babye qui a écrit n message plus bas et aussi la soeur de la personne qu'elle cite dans son message.
    Pourquoi ces personnes n'ont elle pas le droit aux aides comme la cmu et la prime de Noël. Elles n'ont pas demandé leur quotidien. Doivent elles vivre en retrait de la société c'est des êtres humain avant tout......
    Beaucoup de structure du quotidien ne sont toujours pas adaptés.
    Ces personnes qui font et refont les lois devraient peut être prendre chacun et chacune un handicap différent pendant 6 mois avec les conditions de revenus ainsi que tous les autres soucis, la parole, la surdité, pb de mobilité, la non voyance et peut être que là les choses changeront.....
    CONTINUER A DIRE VOTRE RESSENTIMENT et si tous ces messages pouvaient aller au gouvernement français, à l'ONU ou au Parlement Européen, peut être ils agiraient.....
    Posté le : 03/12/2009 19:12:57
    De : manet
    rencontrer lapremiere ministre qui s ocupe des handicapes
    Je suis une personne handicapée. J'ai rencontré Nicolas Sarkosy en 2007 et je lui ai posé une question sur le handicap il m'a dit c'était dans ces projets. Suite à notre rencontre j'ai été reçue à l'Elysée le 8 juin 2008. Je dois rencontrer Nadine Morano pour parler de mon handicap
    Posté le : 03/12/2009 18:12:55
    De : C.Etoc
    la France à la traîne
    Loi de 2005 pour une meilleure accessibilité des lieux, 4 ans plus tard, allez donc faire vos courses, au théâtre, à l'hôtel, etc et voyez ce qui est réellement accessible c'est-à-dire sans avoir besoin de demander de l'aide ou d'attendre qu'on vous permette d'accéder. En France l'idée sous-jaccente du bas en haut de la société est qu'une personne handicapée n'est pas totalement majeure et que par nature elle doit recourir à quelqu'un. Pas de promotion de l'autonomie, juste: si on a le temps l'argent et si on est gentils on fera quelque chose pour "ces gens-là".
    Posté le : 03/12/2009 17:12:38
    De : dia-sen
    espoir
    Bonne journée et beaucoup de courage. Certes c'est difficile la condition des personnes en situation de handicap mais ne baisser jamais la tête. Nous qui sommes dans les pays en voie de développement souffrons du fait de la stigmatisation, des tabous, accessibilité des édifices publics ou privés, manque d'éducation, de formation, sous emploi et chômage, insuffisances de prise en charge médicale,...
    Malgré tout cela il faut qu'on se batte afin d'exiger notre place au soleil.D'abord,osons croirer en nous,le reste c'est un combat,et nous savons que la vie est un éternel combat,chaque personne en a un alors pourquoi pas les personnes en situation de handicap.La vie est tellement belle ne permettons à personne de nous la gâcher. BISOU à toutes ces gens qui souffrent sans être fautif surtout mes concitoyens sénégalais
    Posté le : 03/12/2009 15:12:14
    De : LOPEZ José (29)
    Handicapé -Valide : ENSEMBLE
    Un Pays qui fait tant de différence entre entre la Personne humaine : Handicap et Valide et qui porte comme devise "LIBERTE-EGALITE-FRATERNITE" n'est pas digne de cette si belle belle devise s'il ne prend pas en compte les problèmes des Personnes Handicapées (Ressources- Habitat-Accessibilité qui n'avance pas assez vite faute de moyen nous dit-on...) N'oublions pas les enfants ; la scolarité avec des valides et oui c'est ainsi que l'on pourra construire un monde voir en l'occurrence une FRANCE solidaire.
    Posté le : 03/12/2009 14:12:28
    De : DELAUNE
    mes "coups de gueule"
    Je suis en fauteuil roulant électrique et c'est une galère permanente pour accéder dans la plupart des endroits : pharmacie,presse,
    trottoirs,etc.Il faut ajouter à cela les difficultés d'accès aux théâtres (même s'il y a un accès, nous sommes reléguer tout en haut et payons les même tarifs que ceux qui sont au 1er rang (sans compter que nous n'occupons pas de siège supplémentaire), cinémas et autres. Les transports en banlieue ne sont jamais adaptés et à Paris cela reste très rare (quand toutefois nous pouvons monter à une station et ne pouvons pas descendre à celle voulue...)Du coup, on prend un taxi spécial et là pour une petite course il faut compter environ 100€ aller-retour. Les gares pourraient être dotées de quelques taxis réservés aux handicapés en fauteuil électrique. Je pourrais en rajouter mais je pense que je pourrai y passer toute une journée pour tout recenser. Allez... un petit point positif les supermarchés commencent à mettre à disposition qq chariots mais petit hic : ils ne sont pas adaptés au fauteuil électrique mais on les encourage quand même.Sinon, c'est difficile de trouver un commentaire positif et pour l'instant je n'en vois pas, le négatif prend largement le pas sur le positif. Heureusement que moi-même et les handicapés en général ont un moral d'acier et une pêche d'enfer pour supporter le quotidien.
    Merci de nous donner la parole en ce jour qui nous est dédié.
    Salutations
    Posté le : 03/12/2009 14:12:12
    De : Sandy
    respect de l'autre.
    Je pense que les personnes qui ont un handicap doivent être respectées , et je pense que cela n'est pas encore le cas. Ces personnes ont besoin de soutien car il faut se mettre à leur place pour se rendre compte qu'ils se sentent différent et rejetés pour un emploi. J'espère aussi que Mr Sarkosy leur augmente un peu plus leurs allocations aah. J'espère qu'il y aura une évolution pour cela car ces personnes n'ont pas la chance de pouvoir vivre en couple sans qu'on leur baisse leur aah!
    Posté le : 03/12/2009 14:12:57
    De : marianne
    exclusion , solitude
    tous les commentaires sont malheureusement trop vrais .Ce dont je souffre le plus (d'abord ma souffrance physique inhumaine depuis ce 12.07.98 à 20h00 sans une seconde de répit...maladie rare non identifiée d'où un handicap physique grave dans le sens où je ne peux plus bouger d'un millimètre certains jours = " figée comme une statue ":des jours entiers sans pouvoir me lever,sans m'habiller,sans pouvoir lever l'avant-bras pour boire de l'eau et avaler les médicaments..parler de sa douleur ne sert à rien = d'abord , c'est subjectif aux oreilles des autres! y compris à celles des médecins =" en France , on ne laisse pas souffrir les gens!on va trouver,on va vous aider et puis , au bout de la 3ème consultation,après avoir essayé le peu de moyens de soins qu'ils ont à leur disposition , je ne peux plus rien pour vous" et on rentre chez soi sans solution - si , une seule , celle de mettre fin à ses jours . Mais quand vos parents (totalement désemparés de voir leur fille dans une telle m---- , parce qu'il faut dire le mot - ras le bol du " politiquement correct " et de l'hypocrisie nationale - appelons les choses par leur vrai nom ! Ce ne sont pas nous les handicapés qui devrions avoir honte mais la société - oui , les autres ; je peux paraître virulente mais la vérité est là . Ce sont les autres qui devraient avoir honte de nous ABANDONNER ; la précarité financière , c'est une chose (je n'ai pas les moyens de payer quelqu'un pour être à mes côtés alors ainsi , je meurs de faim parce qu'il n' y a personne pour m'apporter à manger .Manger est la première des nécessités dans la vie ( et j'ai compris que ma mère de 73 ans en est carrément traumatisée " quand ce sera moi , je ferais comment ?" c'est vrai , c'est à chaque minute de la vie que l'on se rend compte du handicap (aller pisser par exemple , faut le dire aussi , hein ? bien sûr , certains paralysés me répondront , quoi ? au final ??? Sachez que l'on met des couches aux personnes ayant perdu la mobilité et l'autonomie plutôt que de former trois millions de chômeurs pour les aider à se lever et marcher : quand j'apprends des choses comme ça , ça me met en colère , ça me donne l'envie de vomir : elle est où la dignité ??? vous m'expliquez , vous ? Ne me répondez pas : il y a la maison des handicapés , la cotorep -qui refuse le macaron également - je m'en fichais au final : depuis , je ne peux plus conduire et encore pire , je suis intransportable en voiture (j'habite la campagne sans bus à ma porte ) ; j'ai eu la naïveté de croire pendant plusieurs années que je pourrais aller feuilleter des bouquins au supermarché pour passer le temps et rencontrer mes collègues de travail , et ben non . alors les personnes qui ont un entourage proche , dans leur malheur , elles ont au moins cette chance là , car moi , au bout de deux ans, tous les bien-portants m'ont fuie sous prétexte qu'ILS N ONT PAS LE TEMPS , c'est horrible d'entendre ces mots-là , horrible ; et ils ne comprennent pourquoi ça dure ... la mèdecine est impuissante face à tous nos cas (" la mèdecine est grande " comme on dit : dans certains domaines, c'est la vérité et je rends hommage à nos grands mèdecins (notamment les incroyables progrés en mèdecine cardiologique en 40 ans , et autres ) mais à côté de ça , que de " laissés pour compte " : il y en a sur le bord de la route , c'est fou . J'ai tout fait pendant quatre ans pour sauver mon emploi - je précise : je travaillais dans une caisse de sécu. je calculais des retraites et j'en retirais une satisfaction énorme quand les gens me téléphonaient pour me dire merci -d'avoir su remédier aux soucis presqu'inéluctables (rires) à chaque dossier , je veux dire par là : il "manquait souvent un document !!! " vous savez , chaque Français a au moins connu ça une fois dans sa vie ! y compris moi-même ! je n'sais pas comment je réussis à faire de la dérision ; je crois qu'il faut apprendre à en rire (une fois que le problème est résolu ) malheureusement , c'est toujours au bon vouloir des autres ( n'est-ce-pas ?? quand on est seul chez soi à essuyer les refus :macaron , argent , emploi , aide à domicile , la tierce personne : j'ai eu beau travailler là-dedans 25 ans dont un an à Paris , tout m'a été refusé .Voyez , sachez qu'il n' y a aucun privilège et pourtant , je les connais les mèdecins de la caisse . motif du refus : pas du tout médical " vous êtes trop jeune ; ne croyez surtout pas qu'on vous donnera de l'argent pendant vingt ans ! " et moi de répondre du tac-au - tac : mais l'argent n'est pas pour moi , c'est pour créer un emploi . En France et ailleurs apparemment , il y a un gros problème : les handicapés (de naissance , accidentés , malades,très vieilles personnes)sont dans le besoin - même si certains préfèrent faire seuls car leur handicap le leur permet - face à un gros problème de motivation et de formation - longue , ai-je envie de dire - car ce n'est pas en faisant un stage de huit jours - que les personnes aidantes peuvent tout apprendre et notamment s'adapter à la personne malade ( et non pas l'inverse ! ) = c'est un métier et difficile en plus . Que la France crée de vraies écoles pour apprendre aux aidants à aider ( pour avoir été concernée : il y a du chemin à faire ) je ne critique pas les personne qui essaient de faire de leur mieux , sans avoir été préparée pour aider , stimuler etc eh bien oui, quand on est enfermés pendant de longues années face à vous-même , vous finissez par croire que c'est normal d'être enfermé parce que vous ne pouvez pas sortir et ça , c'est grave . En dehors d'une précarité financière , il y a une précarité tout court . Et bien entendu , en France , il est toujours MAL VENU DE SE PLAINDRE . JE NE ME PLAINS PAS , J'EXPLIQUE CAR , QUI PEUT MIEUX LE FAIRE QUE LES HANDICAPES EUX-MEMES , en tout cas , pas une majorité de bien-portants qui osent vous jeter des regards mal-aimables , vous insulter ( ça aussi , j'y ai dû droit à la plage !!??? à laquelle , on m'emmène un quart d'heure une FOIS PAR AN bien que j'habite à deux kilomètres et que c'était ma vie , la mer . J'y allais tous les soirs après le boulot MARCHER sur la grève ( système des grandes marées ) et tous les week-ends ; et je n'ai même plus CE TOUT PETIT PLAISIR DE LA VIE : voilà où se trouve ma révolte , ma tristesse : ne plus aller regarder la mer , écouter les vagues parce que PERSONNE N A LE TEMPS ( oui , oui , j' ai une famille : un frère , des soeurs , neveux et nièces , beaux-frères , j'avais une bande de copines puis une bande de copains et puis maintenant je n'ai plus rien . En lisant ces lignes , vous devez vous dire comme moi : QUE JE SUIS FORCEMENT UN MONSTRE POUR QU ON ME FUIE AINSI ; non , je ne le suis pas devenue ( certains jours , je me persuade que c'est la seule explication ) , je suis toujours la même en fait ( avec un peu de moins de patience , un peu plus de révolte et de colère ) mais je prends bien garde de ne jamais montrer - surtout pas - j'accueille mes rares visiteurs avec un tel sourire spontané car je suis tellement contente de les voir qu'ils ne peuvent s'imaginer une seconde . Des médisants diront de moi que je suis aigrie , eh bien non , car je me surprends toujours à rire au quart de tour ( j'adore rire ) malheureusement ou bien heureusement qu'ils sont là , nos humoristes et les animateurs qui savent faire des jeux de mots ( si , si , il y en a ) donc à la télé . J'ai l'impression de raconter ma vie , d'un coup , il faut me pardonner car je n'ai personne à qui parler ou bien , vous savez , des personnes qui ne savent pas écouter même si je parle de tous les sujets possibles et inimaginables . Je suis donc devenue une frustrée de la vie en général ; j'aimerais bien avoir un politique ou un élu régional assis à ma table pour que je lui explique que les lois ne changent pas grand-chose au quotidien des concernés , que les lois sont mal faites et injustes et ne tiennent absolument pas compte de la situation réelle ; que nous habitons un pays , soi-disant riche - la France et de tous ses millions de miséreux (sdf) et de pauvres . en 1973 , j'avais treize ans , ce qui explique pourquoi cette phrase m'a marquée : " en France , on n'a pas de pétrole mais on a des idées " , heureusement ! il est grand temps que les politiques réunissent toutes les idées de tous les Français et en fassent concrètement quelque chose de bien pour les personnes handicapées notamment . Pourquoi les politiques ? parce que ce sont eux qui font les lois ! c'est incroyable , il y a des lois qui ne sont jamais appliquées ! celles concernant le bruit par exemple , dû essentiellement à l'irrespect des uns envers les autres ; il faudrait aussi que nous réapprenions à " faire ce que l'on veut mais en tenant compte des autres " ; les lois , certes , mais le comportement parfois abusif aussi . je vis en France , dans une démocratie , avec la liberté d'aller et venir à notre guise sauf que beaucoup de personnes handicapées et malades sont prisonnières et notamment ma p'tite personne mais j'espère parler au nom de toutes et tous .Je comprends très bien les personnes qui veulent mourir dans la dignité ( j'ai un seul rêve , c'est de mourir dans mon sommeil sans m'en apercevoir ) et non pas de vivre tant d'années de souffrances AVANT de mourir ; c'est pourquoi , je répète souvent ( à mes quatre murs ! ) que je voudrais d'abord vivre dans la dignité . Je voudrais que chacun y mette du sien , donne un quart d'heure de SON TEMPS à la personne dans le besoin ( c'est facile de faire un don d'argent , mais DONNER DE SON TEMPS , ça , c'est une autre affaire ! j'invite celles et ceux qui ont un vrai coeur à rendre visite à son voisin(e) handicapé(e) ( attention , beaucoup refusent l'aide ) cela doit se faire très naturellement sur la base de la confiance et de l'amitié - car le peu d'autonomie qu'il reste à la personne handicapée , il est légitime qu'elle veuille la garder . Inscrivez vous dans une association pour handicapés comme bénévoles ( l'APF n' a pas de bénévoles pour pousser un fauteuil roulant , ne serait-ce- que ça ??? Si j'avais pu trouver quelqu'un en 2003 pour me promener un quart d'heure , pour que je prenne l'air tout simplement , ma vie aurait eu un autre sens , je crois .Et c'est comme ça que l'on devient un(e) EXCLU de TOUT , de la VIE toute simple que les bien-portants ont complètement oublié puisqu'ils courent tout le temps mais ils ne savent même pas après quoi ! avant d'être malade , je rendais visite aux personnes âgées , seules , à regarder par leur fenêtre , ça ne m'a jamais " coûté " , jamais , et quand je les quittais , elles me prenaient la main pour me remercier car j'étais leur seule visite de la journée .Cela n'a jamais été une contrainte car je n'y allais pas tous les jours ; ces visites ne m'empêchaient nullement de vivre normalement ( je travaillais , des soirées entr'amis comme tout le monde , les sorties les week-ends etc tout peut se concilier , c'est juste une question de le vouloir . j'espère ne pas avoir blesser certain(e)s avec des paroles trop vite écrites et sans possibilité de visualiser mon "texte " , je m'en excuse par avance si tel est le cas . j'espère seulement avoir suscité quelques " vocations " et que certains se diront : " plutôt que de traîner dans les magasins à longueur de week-ends , suis-je capable de donner un peu de mon temps ? et pour le savoir , il faut essayer ! merci pour celles et ceux qui bénéficieront de votre aide .
    Posté le : 03/12/2009 13:12:53
    De : COULANGES
    NOTRE JOURNÉE
    HÉLAS CHAQUE ANNÉE PROMESSES MAIS NOUS NE VOYONS RIEN VENIR, PAS MÊME UNE PRIME DE NOËL OU AUTRES AVEC NOS 580€ PAR MOI ON DEVRAIT ÊTRE SOIT DISANT LES PLUS HEUREUX, POURRIEZ-VOUS VIVRE VOUS ? AVEC ÇA ! NON BIEN SÛR JE NE LE PENSE PAS ET BIEN NOUS NON PLUS MAIS NOUS SOMMES CONSIDERES COMME JE L'AI DÉJÀ DIT, LA FRANCE A ENVERS NOUS UNE DISCRIMINATION CONTRE LES HANDICAPES. MERCI
    Posté le : 03/12/2009 13:12:28
    De : mariam
    plus de considération
    Bonjour à tout le monde je m'adresse directement aux personnes handicapés hommes ou femmes de ne jamais avoir honte de leur handicap car nul n'a choisit d'être handicapé c le destin et on y peut rien soyez courageux et responsable ne baisser pas les bras en disant que c'est la fin du monde pour vous au contraire vous devez imposer votre entourage que vous êtes citoyens comme tout un chacun et que et que vous mériter le maximum de respect et refuser la mendicité comme métier s'adhérer dans les association , se qualifier sur un métier de votre choix qui est adéquat à votre handicap je vous souhaite tout le bonheur du mon en tout cas bonne fête pour cette journée bisous à tous
    Posté le : 03/12/2009 12:12:35
    De : guichard,isabelle
    paraplégie
    je suis paraplégique suite à une infection de la moëlle épinière,et je suis très déçue du travail de la MDPH de Grenoble qui traite du fric et non pas les besoins réels de la personne handicapée!
    J'espère que les mentalités vont changer et que les médecins reconnaissent leurs erreurs et assument de tels accidents médicaux!
    Posté le : 03/12/2009 12:12:01
    De : virginie
    la bonne attitude
    vivant avec un homme handicapé moteur, je constate qu'il y a souvent des gestes spontanés de solidarité à son égard, liés souvent à son attitude positive face à son handicap. Il faut savoir en tous cas s'appuyer sur des associations, des amis, pour vivre en bonne entente avec tout un chacun.
    C'est la méconnaissance et la peur qui peuvent engendrer des regards indifférents ou agressifs.
    Posté le : 03/12/2009 11:12:59
    De : compain
    loi 2005 sur le handicap
    il n'existe aucun contrôle de l'application de la loi 2005 c'est "au bon vouloir" la loi sur le handicap devrait être obligatoirement imposée
    Posté le : 03/12/2009 11:12:32
    De : SERGENT
    Le regard
    Il faut impérativement apprendre sans les écoles le civisme et parler des handicapés leur apprendre à les respecter et le monde bougera car il aura une autre vision de l'handicapé
    Posté le : 03/12/2009 10:12:31
    De : mireille

    ne pas ignoré, il est dure de constaté que c'est dans ta propre famille que l'on t'ignore le +, jamais un mot gentil, une parole sur le travail (travaille en CAT) quand on est malade l'oubli de prendre des nouvelles, il est triste que le propre frère ne sache pas défendre sa soeur handicapée, leurs enfants ignorent, ne disent pas bonjour, nous les parents souffrons encore plus du dédain de notre belle fille que de l'handicap de nos enfants, nous avons 2 enfants handicapés j'avais 19 ans la galère de la vie je connais, les révoltent. Les ex Cotorep devraient bien indiquer quels sont les droits auxquels ils peuvent prétendre transports etc merci à ceux qui pensent à nous
    Posté le : 03/12/2009 10:12:42
    De : breda jean christophe
    un monde a part
    bonjour,je m'appelle Jean Christophe je suis handicapé a 80% suite à une maladie neurologique,je suis atteint amyotrophie musculaire dégénérative je souffre énormément malgré le traitement que je prends. Mes neurologues ne savent pas vraiment ce que j'ai. Le plus grave comment peut on vivre avec 681euros par mois très difficile de trouver un logement et comme j'ai eu des problèmes avec la banque je ne peux même pas avoir un compte courant. Une amie m'héberge mais vas falloir que je parte je vais finir sdf et vu mon état de santé je sais pas combien de temp je vais tenir je n'en peux plus je suis à bout mon rêve c'est de ne plus me réveiller un matin je crois que c'est la meilleure solution car tout le monde s'en fou qu'on soit handicapés la loi pouvais changer ça serait une chose de bien j'ai juste besoin d'un logement pas trop petit équipé j'ai2 filles que je vois tout les 15 jours et ça dépend de mon état aussi et pas trop cher surtout et 1 moyen de locomotion j'ai surtout envie de profiter de la vie qui me reste aidez moi s'il vous plait recevez,madame monsieur,mes salutations respectueuses
    Posté le : 03/12/2009 10:12:50
    De : maudiere
    plus de déficit
    je reçois régulièrement de la part de la SECU un papier à remplir et a renvoyer impérativement sous peine de me voir retirer ma pension d'invalidité et mon allocation tierce personne l'intitulé (VOTRE SITUATION C'EST ELLE AMELIOREE ?) je suis amputé d'une jambe et d'une main depuis 12 ans bien joué ROSELYNE joyeux noël
    Posté le : 03/12/2009 10:12:11
    De :
    Stationnement : respect , civisme et autres
    Parmi les nombreux points qui seraient à soulever, il y en a un qui ne coûte rien à qui que ce soit, si ce n'est le respect d'autrui
    En effet, je constate régulièrement que certains de nos concitoyens, de tout âge, n'ont aucun respect, ou très peu, pour les personnes handicapées, quelle que soit leur forme de handicap.
    Les places de stationnement, dites "prioritaires"pour toute personne handicapée, sont souvent monopolisées par "des valides" qui ne recherchent pas une place libre mais se dirigent directement sur les stationnements "Handicap"
    Je reconnais que je suis devenue intolérante envers ces personnes qui squattent ces places donc, par voie de conséquence, n'ont aucun civisme et surtout aucun respect de la personne qui souffre.
    Difficile, lorsque vous vous allez à des RV médicaux et que vous n'avez aucune place de parking proche.
    Comme certain logo, je dis
    "Si vous prenez ma place, prenez mon handicap avec"
    Posté le : 03/12/2009 09:12:34
    De : Boiché
    monika
    Je suis sourde profonde, j'ai une amie qui est devenue sourde à 50 ans ne connait pas le langage des signes, donc nous parlons très fort sans nous rendre compte et nous sommes devenues des bêtes curieuses dans la rue
    Posté le : 03/12/2009 09:12:29
    De : lalique
    civisme
    Au moins le respect des places de stationnement SVP
    Posté le : 03/12/2009 09:12:35
    De : thomme
    Realité
    Place de parking
    Je suis handicapé a 80% avec une carte invalidité station debout pénible voila maintenant 15 ans que je réclame le macaron GIC mais à se jour aucun succès on me le refuse par rapport a une certain loi qui devrait bien être revue. Quand on voit que des personnes peuvent se déplacer normalement et qui ont un macaron, je pose certaines questions. Je pense que le macaron n'est pas fait pour toutes les personnes handicapées. Au sujet de l'emploi, voila maintenant 4 ans que je suis en chômage mais aucune proposition de travail ne m'a été proposée à ce jour. Alors messieurs les politiques beaucoup de paroles mais pas beaucoup d'actes.
    Posté le : 03/12/2009 08:12:57
    De : Annie
    La pauvreté des Personnes Handicapées
    L' AAH étant à ce jour de 681.63, malgré la loi de 2005 qui a permis grâce à la Prestation de Compensation de choisir sa vie avec des Aides humaines appropriées aux besoins, CERTAINS ONT PU VIVRE CHEZ EUX AU LIEU DE RESTER DANS DES CENTRES. Mais la PH survit toute sa vie et ne peut cumuler son allocation avec d'autres revenus si minimes soient t-ils, car le plafond de référence est trop bas,. Elle vit dans la pauvreté toute sa vie.L'accessibilité c''est bien, les vacances aussi, mais lorsque l'on ne peut sortir de chez soi par manque de moyens ?? la loi n'a pas été jusqu'au bout et nous les associations réclamons le minimum : le SMIC ....pour avoir une vie correcte, c'est ce qui ressort lorsque nous organisons des réunions sur la vie des PH .
    La loi est incomplète et la pauvreté reste la règle,
    et ne parlons pas de ceux qui peuvent travailler, c'est le parcours du combattant .....
    Et ceux qui sont en couple et dont l AAH est supprimée car le conjoint dépasse un seuil de salaire, là aussi la loi n'a pas été juste .....
    Posté le : 03/12/2009 07:12:03
    De : Jean-Pierre
    Bravo
    Oui félicitations à vous de parler de cela aussi....nous sommes dans un monde où la communication crée la sensibilité, nous le faisons bien pour consommer, faisons le aussi bien pour consommer AIMER.
    Posté le : 03/12/2009 07:12:41
    De : Noblet
    les personnes handicapées et leur famille
    J'ai une amie qui a un fils de maintenant 11 ans, sévèrement handicapé physique, accompagné d'un retard mental depuis la naissance, et qui souffre beaucoup, notamment de très sévères maux de dents et de crises d'épilepsies...
    Sa mère et son père qui ne vivent plus sous le même toit, s'en occupent très très bien et avec beaucoup de dévotion et d'amour, mais n'ont plus de vie...
    Que proposes t-on à ses familles sans vie extérieure réelle...? Un travail de "réinsertion" d'un temps, pas renouvelable même s'ils ont donné plus que satisfaction... (il faut laisser la place à un autre cas dans la même difficulté, et reprendre sa 1ère place de femme/père sans rien en dehors de l'handicape de leur enfants... quel hypocrisie, et faux espoirs...). Leurs proposent-on une aide sociale sérieuse, un soulagement à la pensé de comment seront pris en charge les enfants handicapés quand leurs parents ne seront plus là, sans intérêts sur leurs héritages...??? Quel structures leurs est réellement offerts, avec quels soins et à quel prix, quant on connaît les salaires que ses familles qui pour la plupart d'entre elles ne peuvent plus s'imaginer travailler à un salaire descent, quant ils peuvent avoir un travail qui va avec les horaires des enfants handicapés...!?
    Des solutions pour qu'ils puissent sérieusement entrevoir des ouvertures sur des sorties, des soins à domiciles sans frais onéreux, du travail???... sans les rendre des sujets d'expériences pour la médecine, comme c'est malheureusement trop souvent le cas, même si bien sûr, en France nous avons des bons médecins consciencieux, et un système envieux qui pourtant triche sur des apparences qu'on payent cher en impôt et dont ils ne bénéficient pas assez... Pareil pour nos retraités me direz-vous ! Et oui, c'est malheureusement vrai. N'oublions nous pas trop souvent la souffrance pour les parents, familles de ses enfants ou adultes handicapés !?
    Mon amie à dû, pour simple petit exemple, attendre un mois pour que le siège-monte escalier soit réparé (alors que ce n'était qu'un petit truc qui aurait dû être très rapidement réparé...), et le siège monte escalier, elle ne l'a eu seulement il y a 2 ou 3 ans, c'est à dire qu'elle à due le porter jusqu'à ses 7 ans... Et pourtant elle sait très bien se débrouiller et faire valoir ses droits! Imaginez le poids à porter, la souffrance de voir son enfant souffrir sans pouvoir avoir de vraies solutions... Imaginer l'impossible au jour le jour, chaque jour de votre vie, car ici c'est bien ce dont il s'agit et auquel on ne fait malheureusement trop peu référence, sans pour autant porter atteinte à leur dignité. Le soutien sérieux et attentif de ces enfants ou adultes handicapés, mais aussi de la souffrance de leurs proches qui ne vivent plus que pour eux, avec de moins en moins de vie pour eux même, quoiqu'ils en débattent au mieux, avec force et férocité... Enfants, frères, soeurs, conjoints, parents, familles de l'handicapés, c'est trop souvent plus des 3/4 d'une vie donnée à l'autre, souvent par amour, mais qui épuise les ressources pour continuer d'être toujours à la hauteur de ce que chaque parent a le droit de souhaiter pouvoir donner à leurs enfants, sans vieillissement précaire, car en plus ils ne s'en sentent pas le droit pour eux...
    Alors qu'aujourd'hui il y a trop de chômage, pourquoi ne pas développer plus d'aides spécifiques à tel ou tel problèmes d'handicapés (par exemple, aller trouver une baby-sitter qui savent quoi faire en cas de crises d'épilepsie...)
    Alors, ne les oublions pas non plus, entendons leurs voies, car ils n'osent même plus la faire entendre tellement ils ne se sentent plus représentés dans notre société, qui se dit pourtant fière de notre devise, "liberté, égalité, fraternité"...
    Aidons les à s'exprimer et à se faire entendre de notre gouvernement, qui par exemple, à regroupé, il y a quelques années, le ministère des handicapés avec celui de la santé...
    Les parents et familles de ses handicapés on n'ont marres de l'hypocrisie du gouvernement qui omet de les représenter sérieusement, et en France nous avons bien du retard sur les droits pour les handicapés aux travail, et aussi à l'accessibilité aux sorties, et aides aux familles...
    Un ancien ami à moi handicapé physique à dû plusieurs fois avoir recourt à la loi, pour avoir été rejeté dans des restaurants parce que son handicape présenté un peu de bave, et que ça dérangé les clients...
    Ai-ce normal de ne pas pouvoir emmener son ami(e), enfant, frère, soeur, compagnon handicapé au restaurant à cause de cet handicape!?
    Les handicapés souffrent, mais leurs parents et famille aussi, et nous n'en parlons pas assez, au point qu'ils deviennent écœurés de vouloir voter, tellement ils ne se sentent pas représentés dans cette société, et visiblement les politiciens en abusent...
    Même votre papier ne parle pas de la souffrance des parents d'enfants, frères, soeurs, conjoints des handicapés, et cela fait pourtant aussi partie de la reconnaissance de l'handicapé à par entière, car pour la plupart d'entre-eux, s'en leur famille, dans cette société, que deviennent-ils...???
    Merci de votre attention...!!!
    Posté le : 03/12/2009 01:12:40
    De : annette
    réconfort
    de voir que l'on est pas seule a raler parce que l'AAH est réduite suivant les revenus du ménage.Pas de prime de noël pour les handicapés.On vous dit "impossibilité de travail"suite handicape,mais les revenus ne suivent pas. Sensation d'incompréhension,d'abandon.Comme pas sur chaise roulante et j'ai 47ans,les gens ne voit pas mon handicape.Ca aussi le regard des autres fait mal.
    Posté le : 02/12/2009 23:12:51
    De : Kachouane
    Il faut vivre aux côtés des handicapés pour mieux les comprendre
    Cela fait plus de dix ans que je côtoies un groupe de personnes handicapées moteurs.Nous faisons tous partie d'un club de pétanque à Oujda au Maroc. Je peux vous assurer que ce sont des personnes tout à fait normales, intelligentes, parfois même plus douées que la plupart de gens dits "normaux".Vivre le quotidien avec ces personnes m'a appris énormément de choses. Ces personnes n'ont pas besoin de pitié ni d'aumône, il ont besoin de respect et d'amour.
    Posté le : 02/12/2009 23:12:23
    De : dupé
    courage
    a vous tous qui avez quelques choses que les capitolos non pas un coeur a*
    Posté le : 02/12/2009 23:12:24
    De : thaon

    pourquoi ne pas avoir un logo comme le sida pour commémorer la journée des handicapés ?
    Posté le : 02/12/2009 23:12:14
    De : jose freire
    il faut plus pour ce mal heureux
    Je suis père de un adulte handicapée autiste mais ça bouge très peu au niveau national ALORS Mr. les députés vous êtes dans votre bureau et les autres pauvres sans la parole ni le raisonnement!!

    Posté le : 02/12/2009 22:12:25
    De : Gila
    Le comptoir des caisses
    Bonjour,
    Je suis handicapée cependant j'ai toujours vécu normalement. En faisant fi des gens qui démontraient la raillerie et le dédain. Dommage!
    Mon questionnement est celui-ci: Le regard que posent certaines vendeuses sur une personne en fauteuil roulant est souvent déplorable. Si elle est accompagnée, on va répondre à la personne qui l'accompagne, c'est très frustant.
    Je me demande pourquoi tous les magasins n'ont pas une tablette accessible pour répondre adéquatement aux personnes. Souvent, c'est à se demander si les employés ne sont pas sur un pied d'estale pour répondre aux gens. Respectez-nous, nous sommes des gens comme vous.
    J'espère être bien compris.
    Merci de nous aider à devenir des personnes à part entière.
    Bonne journée,
    Gila
    Montréal
    Posté le : 02/12/2009 22:12:29
    De : ANNE
    Pas encore 80%
    Atteinte d'une Spondylarthrite ankylosante, ayant une prothèse du genou qui n'a jamais bien fonctionné et souffrant d'une thyroïdite de Hashimoto ma question est celle-ci : Pourquoi ne ferait-on pas de carte "demi" invalide qui me permettrait de stationner une heure près d'un magasin car il m'est impossible de marcher trop loin.
    Et ne pourrait-on pas créer des emplacements réservés pour personnes à mobilité réduite ? Cela permettrait à beaucoup de gens de rester encore un peu autonomes. Je ne peux pas prendre les bus pour cause de station debout douloureuse. Nous sommes dans une époque où il vaut mieux être riche et en bonne santé que d'être malade dans une 2 CV.
    Bien à vous.
    Anne
    Posté le : 02/12/2009 21:12:21
    De : Labaye Alain
    Moi aussi
    Bonsoir moi aussi je suis handicapémais j'ai vécu toute ma normale sans penser a mon handicap et me melant avec toute une bande qui s'avait me respecter et j'ai reussi a vivre normalement grace a la force de mon caractere et aussi sans me preocuper des prejuges
    Posté le : 02/12/2009 21:12:08
    De : MEURANT
    medecins et handicap
    Je trouve incompréhensible de rencontrer autant de problèmes lorsque je me rends à des RDV médicaux: tables d'examens trop hautes, sièges fixes chez l'ophtalmo donc pas de place pour les fauteuils, impossible de faire une mamographie car lors de l'examen, il faut être debout, pas de chance je suis paraplégique etc...à méditer!!!
    Posté le : 02/12/2009 21:12:25
    De : josiane
    égalité=belle blague!!
    ma fille un vétérinaire pour une formation d'assistante vétérinaire. Elle est malentendante.
    Elle a envoyé 80 CV+ lettres de motivation avec enveloppe pour la réponse. Ces chers professionnels gardent même l'enveloppe timbrée.
    Pas de réponse , personne pour lui donner sa chance dans un contrat en alternace à 41% du SMIC !!!
    Découragement après avoir lutté pour s'intégrer dans une sociéte qui ne veut pas d'elle.
    Posté le : 02/12/2009 21:12:30
    De : JAUTEE
    Egualité des droits pour les Handicapées
    Je voulais savoir quand allons-nous avoir enfin nos AAH sans tenir compte du revenu du ménage et comment faire pour avoir un complément du fait que nous ne pouvons plus travailler ? Merçi de me répondre. Je suis moi-même Handicapée depuis plus de 10 ans à cause de la Sclérose en Plaques que j'ai déclenché depuis plus de 25 ans! Merçi de me dire comment faire pour enfin avoir de l'argent et qui m'en donnerait d'autant que j'ai 50 ans depuis le 14/07/1959 et que je ne travaille plus depuis 1995 Novembre! Merçi, j'attends avec impatience votre courrier. Très cordialement. Mme JAUTEE Christine. Présidente de l'Association SEP Montrouge 92.
    Posté le : 02/12/2009 21:12:20
    De : marioara
    maladie de crhon
    ce handicap ne se voit pas mais cela est tres penjble,,on nous regarde de travers lorsque nous avons le malheur de demanderde passer aux caisses prevues aux handicapes nous n,avons aucun droit pour obtenir des aides et pourtant cela est tres invalidant ,quand on a le malheur de perdre son mari ,personne ne vous aidedonc vous restez chez vous en espérant qu,un jour ,une personne viendra vous aider espérons q,un jour tous les handicaps serons reconnus mais on ne préte qu,aux riches
    Posté le : 02/12/2009 20:12:59
    De : Marcel
    Maladies handicapantes
    On oublie un peu trop souvent les maladies (ex. sclérose en plaques, les AVC, etc...) et la vieillesse qui font qu'un certain nombre de personnes viennent grossir le nombre de personnes handicapées génétiques ou accidentelles. Je ne connais par le ratio, mais ce serait peut-être l'occasion d'en faire le recensement, car, à part les personnes à la retraite, mais dépendantes aussi, les autres ont également besoin de travailler et se sentir utile... Il faut donc adapter ou modifier les emplois occupés avant la maladie et le handicap ainsi que les accès et aider les entreprises qui vont dans ce sens et ne sont pas toujours à demander des subventions pour tout et rien...à réfléchir
    Posté le : 02/12/2009 20:12:22
    De : Lebrun
    Agent de Service (administratif)
    Je travaille dans un milieu sur le secteur de personnes qui ont des Handicaps divers mais mineurs de toutes sortes, ce qui serait très important dans le milieu (ordinaire) de faire des invitations dans toutes entreprises en vu générale sur la problématique de ces personnes de la connaissance du handicap genre formation de sensibilisation de se que demande ces personnes sans rentrer sur le système éducatif mais remettre les éléments dans le contexte, on se fait de mauvaises idées sur le handicap, au contraire cela donne une certaine richesse en soit et le regard est tout à fait différent de ce que l'on s'imagine, voir dans les ESAT (CAT) se que font ces adultes en réalités, pour information (Cotorep n'est plus sur cette dénomination) cela s'appelle CDAPH. Pour mon expérience en temps que agent de service j'ai appris beaucoup de chose que dans le milieu ordinaire en plus d'une formation sur le handicap en général. Chefs d'entreprises prenez de la graine sur ces établissement et partez sous un nouveau regard dans notre société actuel se sont êtres humains comme nous. suite à certain commentaire sur la Loi de 2005, les autorités compétentes pour promulgué et assurer la réglementation envers les entreprises. ML
    Posté le : 02/12/2009 20:12:33
    De : Lebrun
    Agent de Service (adminstratif)
    Je travaille dans un milieu sur le secteur de personnes qui ont des Handicaps divers mais mineurs de toutes sortes, ce qui serait très important dans le milieu (ordinaire) de faire des invitations dans toutes entreprises en vu générale sur la problèmatique de ces personnes de la connaissance du handicap genre formation de sensibilisation de se que demande ces personnes sans rentrer sur le système éducatif mais remetre les éléments dans le contexte, on se fait de mauvaises idées sur le handicap, au contraire cela donne une certaine richesse en soit et le regard est tout à fait diférent de ce que l'on s'imagine, voir dans les ESAT (CAT) se que font ces adultes en réalités, pour information (Cotorep n'est plus sur cette dénomiation) cela s'appelle CDAPH. Pour mon expérience en temps que agent de service j'ai appris beaucoup de chose que dans le milieu ordinaire en plus d'une formation sur le handicap en général. Cefs d'entreprises prenez de la graine sur ces établissement et partez sous un nouveau regard dans notre société actuel se sont êtres humains comme nous. suite à certain commentaire sur la Loi de 2005, les autorités compétantes pour promulgué et assurer la règlementation envers les entreprises. ML
    Posté le : 02/12/2009 19:12:02
    De : vivi
    Pas facile
    Je suis épileptique et reconnue handicapée à 45 °/°. Je me suis fais renvoyer plusieurs fois pour une où deux crises faite pendant mon emploi. Depuis mon dernier contrat, je ne retrouve pas d'activité, cela fait 10 mois ! Ayant deux enfants à charge et n'étant pas reconnue comme personne "apte à travailler" j'attends toujours la solution !! Le plus difficile, c'est le regard et les réflexions de toutes personnes qui ne connaissent et ne veulent pas savoir qu'avoir un handicap léger où non n'empêche personne d'être considéré comme un être humain ! Où sont les aides ???
    Posté le : 02/12/2009 19:12:35
    De : anne-marie
    handicap
    bonjour, j'ai un fils handicapé suite à un accident de la route. quand on le voit on se rend pas compte de son handicap, mais il ne peut pas faire grand chose, il lui faudrait un poste adapté,nous avons été frappé à toutes les portes mais personne ne nous entend. cap emploi doit en principe s'en occuper mais ils ne font rien......
    Posté le : 02/12/2009 19:12:23
    De : dadou
    présence des interprètes dans les cours scolaires
    J'ai un enfant sourd qui fréquente dans la formation avec les entendants et elle ne peut pas bénéficier les traductions interprètes LSF à temps plein. 5 heures contre 35 heures des cours Est ce que c'est normal malgré la loi 2005....on attend Mme MORANO.....
    Posté le : 02/12/2009 18:12:19
    De : Erics
    Urgence Personne(s) Handicapé(e)s
    Le handicap c'est tous les jours qu'il se vit ... C'est tous les jours qu'il est difficile et douloureux de faire avec ... C'est donc, tous les jours que les médias, et tous les médias, devraient en parler ... et pas seulement chaque 3 décembre ... et pas seulement à chaque téléthon ... et pas seulement à l'occasion des grand-messes médiatiques (Sidaction, Sol en si, etc...) par ailleurs fort utiles pour capter la grande générosité de la majorité des gens ... A quand une émission quotidienne sur le handicap dans un grand journal télévisé de la mi-journée ... Il y a URGENCE à parler tous les jours du handicap ...
    Posté le : 02/12/2009 18:12:45
    De : BILLOUD YVONNE
    dommage!!!
    j habite sur Villefranche s:s et helas pas assez a mon idées des places pour le stationnement ...j ai ma maman âgée de 84 ans handicapée a 85.°/° et la ville est rare pour elle faute de places et de facilité de se déplacer sur les trottoirs
    Posté le : 02/12/2009 18:12:17
    De : Laura Chayer
    Tannée d'être abusée au Quebec
    C'est PAS VRAI que la personne handicapée a des droits .Au Québec ,nous ne sommes pas respectés. J'ai 66 ans , j'ai la Sclérose en Plaques depuis plus de 48 ans ;et en plus 17 autres maladies très graves.J'ai pas de qualité de vie . Mon CLSC MEILLEUR "Organiste qui est supposé redistribuer l'argent du gouvernement"Me vole,m'abuse et me harcèle ;et je ne peux rien faire .J'ai aucun recours.Ça fait 5 ans que ça dure ;et j'ai ai assez .Je voudrais savoir si c'est normal que nous soyons traitée ainsi? Mon fils et moi ne savons plus quoi faire pour arrêter ça.Alors quand vous voyez une personne handicapée .Arrêter de nous regarder comme de petits montres vert ;et de penser qu'ont a tout gratuitement et qu'ont est bien. C'est une minorité,de préferés."chou-chou" En général, vous ne savez même pas ce qu'ont endurent dans notre quotidien.Il y a toujours des cas spéciaux, mais ça reste que c'est des humain ,pas des bibelots ,ni sacs de pommes de terre .Nous avons des droits NON RESPECTÉS,c'est très frustrant et décourageant.Pour la France ça a l'air d'être mieux qu'au Québec ;mais je connais pas les exceptions,cas isolés.Il en a toujours.Ils sont vraiment mal pris.C'est mon opinion et je continue a dire que nous avons pas droit AU RESPECT et DIGNITÉ au Quebec .C'est bien effrayant mais c'est la vérité. Laura C
    Posté le : 02/12/2009 18:12:19
    De : Erics
    Urgence Personne(s) Handicapé(e)s
    Cette loi de 2005 n'est que partiellement appliquée. C'est dommage ... Comme il est dommage que selon les régions, les décisions des médecins "cotorep" ne soient pas, à cas égal, identiques ... Comme il est dommage de devoir toujours "pleurer" pour obtenir ... Conseils, indemnités et/ou aides devraient "tomber" ou "couler de source" dès l'inscription à une maison départementale (voire régionale) du handicap ou après la décision "cotorep" ... Comme il est dommage que les indemnités perçues ne soient pas les mêmes pour toutes et tous, au regard notamment des indemnisations civiles (complémentaires et/ou supplémentaires) des tribunaux (acct voie publique avec ou sans tiers) ... Comme il est dommage que la quasi totalité des personnes handicapées se retrouvent en dessous du seuil de pauvreté ... Comme il est dommage ... etc ... etc ... Les députés, seuls, par la loi et surtout par son contrôle, pourraient faire aboutir ces revendications. Mais qui en aura la volonté et pas seulement le courage ? ... En tous cas, il y a URGENCE pour toutes et tous ! Et URGENCE à réformer !!!
    Posté le : 02/12/2009 17:12:05
    De : la-meme

    handicap,maintenant ce terme est a toute les sauces: cheveux roux, couleur de peau différente ,être gros et j'en passe.moi même je suis appareillée mais le terme me dérange car ce sont ceux qui dépendent de quelqu'un qui sont le plus dans l'handicap.Je travaille auprès d'handicapés et quand je vois toutes les choses qu'elles ne peuvent pas faire ,c'est rageant!! moi je me débrouille seule. les handicapés se plaignent bcp moins que les valides et sont obligés de faire avec ce qu'elles ont.Nous on peut les écouter ,leur sourire,se comporter avec comme avec tout le monde.eT NE PAS PRENDRE LEUR PLACES MEME POUR 1 MN.La vie n'est pas facile pour tout le monde et avoir une journée pour réfléchir aux problèmes est bête mais avoir les gestes dans le quotidien est mieux!!bizz a tous

    Posté le : 02/12/2009 17:12:16
    De : Bernadette
    place de parking pour fibromyalgique
    Atteinte de syndrômes fibromyalgiques d'origine non dépressive , ce que william écrit m'interpelle, car moi-même, malgré un dossier MDPH fait je n'ai été reconnue qu'avec un handicap inférieur à 50% sans que l'on me voit .
    j'ai une carte prioritaire car position debout pénible, mais on ne m'a pas accordé le macaron. He bien , je regrette mais lorsque je vais en soin pour la douleur dans un CHU après 1h30 de voiture de chez moi, je conduis (douloureusement), lorsque j'arrive sur cet immense parking du CHU, il n'y a jamais de place près de l'entrée, je n'ose jamais me mettre à une place pour handicapée, pourtant je le suis (reconnue), mais j'ai beaucoup de difficultés à me mouvoir après cette longue route. Que dois-je faire? Continuer ou oser me mettre à une place prévue pour les personnes handicapées (car il y en a beaucoup, tout aussi loin d'ailleurs) mais qui m'empêcherait non seulement de tourner en rond mais de ne pas être en retard à mes rdv, puisque je tiens à préciser que je suis à mi-temps thérapeutiques.
    Posté le : 02/12/2009 17:12:21
    De : Babye
    BEAUCOUP A FAIRE!!!!!!!
    Maman d'1 fille de 34ans,handicapée moteur 80%,il faut toujours se battre "Emplacement,Administration Appart',Moqueries" Pourquoi,n'ont-ils pas le droit,à la prime de NOEL,ils n'ont pas le droit fêter NOEL,ou s'acheter,1 cadeau.Comme les grands chômeurs(nombreuses années)sans se présenter à l'ANPE,ni envois de CV...Alors les MEDIAS bouger...,Pas toujours les mêmes.Les Handicapés,dont la vie ,ne les a pas gâtés,n'ont pas refusé de travailler,comme certaines personnes,sachant que beaucoup ,c'est gratuit.Ne laisse pas à la S. Sociale ,sur tous les soins Médicaux...EUX?qui ont besoin de soins.ALORS, qui va bouger.....
    Posté le : 02/12/2009 17:12:35
    De : annie
    une journée!!!
    je suis travailleur en invalidité 2 catégorie, et chaque jour c'est un combat, pour faire valoir ses droits, le regard des autres les sous entendus des autres, de collègues, l'administration, les banques,une journée pour les handicapés c'est rien par apport aux difficultés que je rencontre!!
    Posté le : 02/12/2009 17:12:41
    De : RENE
    HIERARCHISATION DES CLASSES HANDICAPES
    Sourd appareillé,gros problèmes lombaires,handicapé reconnu 80%, plus asbestosé (mal.prof.amiante)+plaques pleurales et sous oxygène à domicile.Je trouve souvent des lieux sans place handicapés ou abusivement occupées.Idem pour files attente supers marchés ,gares etc...mon handicap ne se voit pas à l'extérieur ,par la volonté et une médicamentation appropriée.Je me sens privilégié par rapport à handicap moteur à qui je cède la place car en chariot.ces derniers devraient bénéficier de places spécifiques DE COULEURS COMMUNES INTERNATIONALES DIFFERENTES ET PLUS AMPLES POUR MANOEUVRES.TOUTE LA HIERARCHISATION HANDICAP EST A REVOIR ET CONTRÔLES CAR PRÊT( VOIRE FAUSSES CARTES....)
    Posté le : 02/12/2009 16:12:07
    De : froelich
    pension
    juste deux mots: ozzy se navrait de toucher une petite rente de travail
    moi ça fait 35 ans que je suis tétraplégique, aujourd'hui ma pension, 417 € et que fait le gouvernement, du vent, il n'écoute ni les revendications de l'APF ni de personne
    je suis sans espoir ça c'est certain
    Posté le : 02/12/2009 16:12:41
    De : JACKSON
    l'handicap physique n'est pas une malédiction
    Les personnes handicapées souffrent souvent de la marginalisation et de discrimination surtout dans le milieu de travail. A l'occasion de cette journée qui leur est dédiée, luttons tous pour un monde digne et égalitaire. Handicap physique n'est synonyme de Handicap mental.
    Posté le : 02/12/2009 15:12:29
    De : farid
    Cadre handicape
    bonjour,

    Moi, je vais parler d'un cas trop spécial, c'est que on hésitons a donner la responsabilité a un handicapé qui est capable de le faire, on arrive souvent à garder la même image de la personne handicapé, il faut voir handicapé comme tout le monde et partout non juste a des trucs simple et négligeable...pour l'amour c'est la ou l'handicapé fini de parler, parce que c'est vraiment rare d'aimer un handicapé...farid de Marrakech
    Posté le : 02/12/2009 15:12:51
    De : Catherine
    l'amour
    Bonjour, j'ai rencontré un homme avec un handicap, il y a 3 ans maintenant, j'en suis tombée amoureuse, j'ai aimé l'homme et j'ai vu l'homme avant le handicap (qui est pourtant un handicap avec de lourdes séquelles). Il y a encore beaucoup à faire dans notre pays qu'est la France et dans le monde entier. Mais c'est aussi à nous tous de changer nos regards pour faire avancer les choses.
    Posté le : 02/12/2009 15:12:11
    De : TEXIER William
    Le manque de respect envers nous
    Les places de stationnement qui sont occupées par des personnes qui n'ont pas le macaron, les caisses de super marché prioritaires encombrées par des gens non handicapés qui ont des chariots remplis à ras bord et si vous voulez faire valoir votre droit vous vous faites injurier.
    Je suis gravement cardiaque et j'ai des problèmes de hanches et vertèbres lombaires.
    Posté le : 02/12/2009 15:12:05
    De : sissi
    le handicap
    Je me suis occupée d'handicapés grabataires.. ce sont des personnes comme tout le monde... un geste, un sourire, plein d'amour dans leurs yeux...continuons le combat pour ces êtres....
    Posté le : 02/12/2009 14:12:12
    De : marie-claude
    personnes à part entière
    bonjour,
    enseignante à la retraite, j'ai passé toute ma vie et continue d'ailleurs à intervenir en milieu spécialisé ( EREA,IEM, classes spécialisées..)Ce fut pour moi une grande joie de retrouver chaque matin les enfants ou les jeunes qui cherchaient à apprendre avec peut-être bien plus d'intérêt que bien d'autres en situation "normale" et au prix de quels efforts... Tout est dans l'adaptation et la tolérance.... chacun a droit à l'éducation et nous avons à contribuer à en faire des "hommes et des femmes debout" reconnues comme des personnes à part entière !
    Posté le : 02/12/2009 14:12:55
    De : Cat
    Déficience intellectuelle
    Bonjour, je suis éducatrice spécialisée au sein d'une Institut Médico Educatif (IME) accueillant des enfants et des adultes déficients intellectuels. Je lance un appel aux chefs d'entreprise afin qu'ils acceptent les personnes déficientes. Elle font le même travail qu'une personne dite normale mais plus lentement, et alors!!!
    Lorsque j'assiste à des forums des métiers pour l'embauche des personnes handicapées, je suis déçue car toute les personnes que je vois sont en fauteuil, sourdes, mal voyantes... mais ont "toute leur tête". Rien n'est proposé aux jeunes que je prends en charge. Je n'incrimine personne je dénonce seulement une injustice.
    Posté le : 02/12/2009 12:12:11
    De : Marinette
    changer de regard
    Un visage souriant c'est déjà un cadeau à faire à tous ceux qui souffrent de handicap. Alors ne détournons pas le regard.

    Posté le : 01/12/2009 12:12:38
    De : pècheur christine
    handicapée
    Moi aussi je suis comme vous. J'ai la maladie de morquioca me fait souffrir la nuit comme le jour
    Posté le : 26/05/2009 02:05:14
    De : daoudi
    droit de l'handicape
    Il ont besoin de l'insertion sociale.
    Posté le : 15/04/2009 21:04:25
    De : elodie
    Le Handicap
    Je trouve cela inadmissible que des personnes critiques le handicap... toute personne est comme elle est et personne ne devrais critiquer cette différence.
    Posté le : 23/01/2009 14:01:54
    De : Kevin
    Ils n'ont pas besoin de pitié, juste la considération
    Salut les amis. Moi, tout comme Ozzy, je suis valide. Mais mon ancienne fiancée était handicapée (paraplégie due à un accident de la route), [je précise que ce n'était pas du tout la cause de notre séparation]. Depuis, je suis sensible à la question du handicap. D'ailleurs, si, vous qui lisez ce post, êtes vous-mêmes handicapée(s), je serai ravi de correspondre avec vous. De même, si vous avez des connaissances handicapées, dites leur que je correspondrai avec eux avec joie et plaisir.
    Posté le : 03/12/2008 08:12:59
    De : Ozzy
    La Cotorep
    Salut à tous. Moi, je suis valide. J'ai été victime d'un accident de travail en 1999 et depuis je touche une misérable rente. J'ai des amis autour de moi qui ont des handicaps plus ou moins importants et nous voudrions changer le regard du monde auprès des politiciens. Je voudrais surtout pousser un coup de gueule auprès des services administratifs et particulièrement auprès de la Cotorep de Cran Gévrier en Haute Savoie. Je pense que la médecin psychologue n'y connait pas grand chose voire rien du tout à nos problèmes. Lorsque nous demandons un reclassement, ou une formation, celle-ci nous l'interdit et nous mets des bâtons dans les roues sans aucune raison valable. De toutes façons, il ne risque pas grand chose, ils ont le cul bien au chaud derrière un bureau jusqu'à la retraite. J'envoie ce message à toutes les personnes qui se sentent concernés et qui veulent faire bouger les choses dans ce pays. Après ça, on nous dira qu'on aide les handicapés, bravo et merci la France.
    Posté le : 02/12/2008 09:12:59
    De : marie
    infirmité motrice cérébrale (imc)
    Je souhaiterais que l'on parle aussi de l'IMC infirmité motrice cérébrale qui est très mal connue et qui touche chaque année des milliers d'enfants en Europe et partout dans le monde. En effet, des enfants naissent à partir de 5 mois1/2 de grossesse, ils sont donc des prématurés et certains enfants (pour ne pas dire trop) seront très lourdement handicapés.
    Je voudrais que cela se sache. Il y a aussi les accidents à la naissance, les accidents de la route.
    Il y a de nombreuses situations de handicap qui auraient pû être évitées, si on avait été plus à l'écoute des parents face à la grossesse et la naissance.

    Posté le : 01/12/2008 21:12:39
    De : Max
    Un regard, Une petite action...
    Pour commencer, ne pas detourner le regard, rien de pire que d' être ignoré! Et ne se trouver aucunes bonnes excuses de se garer sur une place réservée aux handicapés ! Quand j'ai l'opportunité de le faire, je pose toujours la question à un valide qui se gare sur ces places réservées, sur la nature de son handicap et je le laisse repartir sans agressivité, avec sa culpabilité. C'est pour moi, qui suis valide, un devoir de civilité !
    Posté le : 26/11/2008 13:11:33


    Publicité

    Le signe Astro

    Les prénoms à fêter


    A lire

    Recettes & astuces

    Ecards

    Cartes virtuelles

    Cartes

    Cartes imprimées