Accueil > Articles Journees internationales > Journée Internationale contre la drogue

Journée Internationale contre la drogue

Dernière mise à jour le 07/06/2017.

Le 26 juin, mobilisation mondiale contre les drogues !

C'est en 1987 que l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution visant à combattre la consommation et le trafic de drogues. La Journée du 26 juin fut alors consacrée à ce combat international.

Qu'est que la drogue ?

La drogue est une substance capable de modifier l'état de conscience de l'individu, et qui entraîne la dépendance. De nombreux produits, certains licites, d'autres interdits, sont considérés comme des drogues, à commencer par l'alcool et le tabac.

L'usage de drogues est généralement lié à une recherche de plaisir, à une volonté de fuir la réalité ou de tenter une nouvelle expérience. Il faut cependant avoir conscience que la consommation d'une drogue peut vous entraîner très facilement vers un usage abusif et nocif :

  • mise en danger de votre personne et de celle des autres (conduite d'un véhicule par exemple)
  • modification de la personnalité et des réactions, entraînant la dégradation des relations sociales et professionnelles
  • incapacité à se passer du produit (dépendance)
  • risques propres à chaque produit sur la santé physique

La dépendance à une drogue

Le propre d'une drogue, outre ses effets sur l'état de conscience, est d'entraîner une dépendance. Celle-ci peut être physique ou psychologique. La dépendance physique se traduit par un mal-être, une impression de manque qui survient lors d'un arrêt de la consommation habituelle. La dépendance psychologique se traduit par un abattement, un état de dépression ressenti une fois les effets de la drogue dissipés, par contraste avec l'euphorie ressentie sous l'effet du produit consommé.

Insidieuse, la dépendance psychologique peut survenir même en cas de consommation faible

Certaines drogues, comme le cannabis, provoquent uniquement une dépendance psychologique. Mais la majorité d'entre elles provoquent une dépendance physique très forte, liée à une dépendance psychologique qui peut varier selon les individus. La dépendance psychologique, très insidieuse, peut survenir même en cas de consommation faible.

Vivre libre !

Choisir de vivre sans drogues, c'est choisir la vraie liberté. Celle de maitriser tous les aspects de sa vie au lieu de se laisser dicter ses comportements et ses choix par une substance toxique. C'est aussi une façon de vivre sa liberté sans entraver celle des autres, car le trafic de drogues est source de violence et de mort pour des milliers de personnes à travers le monde.

Voir aussi...

Vous aimerez aussi + d'articles sur le thème Journees internationales



Donnez votre avis sur cet article :


Nom
E-mail
(ne sera pas visible)
Titre
Commentaire
Pour valider votre commentaire,
écrivez les deux mots dans le champs :
Commentaires sur cet article : 15 commentaires
De : Delage
Bel article
Bonjour: oui bel article mais que je ne peux pas partager ; je vous souhaite un bel après-midi
Post le : 25/06/2014 16:06:37
De : Delage
anti -drogues
Bonjour à vous ; bel article comme d'habitude: il est dommage que je ne puisse pas partagé ; je n'avais pas lu plus tôt . Bonne journée à vous
Post le : 26/06/2013 04:06:55
De : Martine
Trés bon article
Maman d'1 fils toxicomane , je sais que c'est trés difficile à vivre pour eux et horrible pour nous parents de voire nos enfants dans des états pareils ! complètement déconnecté !!! quel désastre ! ! !
il faut oser choquer
faire de vrais campagne (comme pour le tabac )
On peut vivre sans substances , cela ne règle aucun problèmes .
Vivons libre sans drogue , j’adhère aussi .
Félicitation pour votre combat


Post le : 07/06/2012 22:06:02
De : christian mulamba
Félicitation
Vraiment je vous félicite pour votre combat car la drogue détruit sévèrement la santé des individus qui en consomment, je vous encourage à publier encore des articles de ce genre.
Post le : 04/04/2012 19:04:31
De : Luc
bon article
Vous avez dit l'essentiel en quelques paragraphes. Vivre libre, sans drogues, j'adhère.
Post le : 14/06/2011 15:06:21
De : Lucie Dupont
pas de drogues
Vivre sans drogues n'est possible que lorsqu'en tant qu'être humain on est construit : dans l'enfance par l'amour et la sécurité, puis dans la suite de sa vie par les rencontres positives que l'on fait et les succès que l'on rencontre. Mais savoir ne pas céder même si on a été fragilisé par une enfance difficile ou des évènements tragiques, c'est toujours possible. trouver en soi le courage et la force d'aborder une vie neuve et de dire stop !
Post le : 24/06/2010 14:06:51
De : Tellerminn

La drogue est partout. Même si le rôle du parent est d'en protéger son enfant, on ne peut pas tout filtrer quand même
Post le : 23/06/2010 17:06:27
De : bettembourg
OSONS CHOQUER
La prévention faite dans les écoles est trop molle ; par delà le fait de briefer les ados sur les différentes sortes de drogues qui existent, mieux vaudrait leur montrer les effets sur notre corps, notre cerveau, la déconnexion avec la réalité etc... en les confrontant à des personnes toxico, à des images choc... un peu comme pour la campagne anti-tabac.
Post le : 24/06/2009 14:06:36
De : bonotti
journée internationale contre l'abus des drogues
Parent d'un fils toxicomane, cette dépendance est très difficile à vivre pour le malade mais aussi pour l'entourage. Il devrait y avoir plus d'information de faite auprès des jeunes dans les collèges et lycées, car j'ai l'impression que cette maladie touche de plus en plus de jeunes.
Post le : 23/06/2009 22:06:26
De : Manu
c'est vrai
D'accord avec Fred. Garder à l'esprit que le trafic de drogues, c'est des vies brisées, de la violence sur des enfants. Être client de ces gens, c'est les encourager.
Post le : 22/06/2009 11:06:27
De : Fred
oui
"C'est aussi une façon de vivre sa liberté sans entraver celle des autres, car le trafic de drogues est source de violence et de mort pour des milliers de personnes à travers le monde"
Tout à fait, c'est c'est une chose de vouloir brûler sa vie (chacun ses choix) mais lorsqu'on pense aux crimes commis par les trafiquants de drogues, on réaliser que le problème n'est pas qu'une question de choix individuel. Ne pas devenir complice de tout ça.
Post le : 12/06/2009 16:06:39


Publicité

Le signe Astro

Les prénoms à fêter


A lire

Recettes & astuces

Ecards

Cartes virtuelles