La Journée des des droits des femmes est-elle d'actualité ?

Article édité le 19/03/2019

L'existence d'une journée internationale dédiée aux femmes est décriée par de nombreuses personnes : elle serait archaïque, voire même contre-productive.Pourtant, les arguments de ces personnes semblent montrer que bien au contraire, la Journée internationale des droits des femmes est encore et toujours d'actualité.

"Trop de journées mondiales !"

Lorsqu'on parle de journée mondiale, tous sujets confondus, il y a toujours des personnes que cela exaspère. Trop de célébrations, trop d'attention accordée à un sujet en particulier. "A quand la journée de la crème fouettée ou du raton-laveur ?" argumente-t-on, un peu vite. Rappelons qu'une journée mondiale n'est pas une fête ou une célébration. C'est une journée de travail inscrite au calendrier de l'ONU* et dont l'objectif est, à date anniversaire, de voir les avancées obtenues sur un sujet de société et de planifier les progrès qui seront attendus l'année suivante. Si la presse se fait l'écho de ces journées mondiales, c'est tout simplement parce que l'adhésion du grand public à une cause permet à ses défenseurs d'avoir davantage de poids auprès de leurs partenaires : gouvernements, associations, mécènes... C'est en 1977 que l'ONU a institué la Journée internationale des droits des femmes.

"Une journée dans l'année, ce n'est pas suffisant"

Puisque l'objectif d'une journée mondiale est précisément d'organiser les avancées qui seront faites au long cours, l'argument selon lequel une seule journée n'est pas suffisante traduit une méconnaissance de ce que sont les journées mondiales.

"Et les 364 jours restant dans l'année, c'est la journée de l'homme ?"

A notre connaissance, l'ONU ne réunit pas de spécialistes de la question des droits des mâles le reste de l'année, même si les droits de l'être humain ont leur propre journée, tout comme les droits de l'enfant. Sérieusement, dire que le reste de l'année est dédié aux hommes, c'est en quelque sorte déplacer la question car c'est voir la Journée des droits des femmes comme une sorte de journée de fête où les femmes seraient chouchoutées et valorisées davantage qu'à l'accoutumée. S'il est vrai que des coutumes festives peuvent agréablement marquer la journée du 8 mars, comme en Italie les femmes reçoivent un brin de mimosa , l'objectif n'est nullement d'encourager des attitudes exceptionnelles pour cette journée. Le 8 mars, ce n'est pas "aujourd'hui, les femmes ne font pas la vaisselle", c'est "parlons du sujet du partage des tâches afin qu'hommes et femmes changent leurs habitudes sur ce sujet".

"Cette journée n'a pas lieu d'être chez nous"

Vous faites partie de ceux qui pensent que votre pays ne peut guère faire mieux en matière de droits des femmes et que l'effort à fournir concerne uniquement les pays en voie de développement ? Détrompez-vous. Une réalité qui ne vous touche pas de près n'en reste pas moins bien réelle pour celles qui la subissent. Ainsi, en France, à l'heure actuelle, une femme tous les trois jours meurt, victime de violence conjugale. Pour l'année 2011, ce sont 122 femmes qui sont décédées sous les coups de leur compagnon**. Les chiffres ne nous disent pas combien de femmes sont frappées sans que cela figure dans un quelconque rapport statistique. En revanche, l'estimation** du nombre de femmes violées chaque année en France fait froid dans le dos : 75 000.

Puisqu'on parle du viol, rappelons qu'il a fallu attendre 1980 pour que la loi le considère comme un crime. Plus récemment, des avancées législatives significatives ont eu lieu. Ainsi la loi du 9 juillet 2010, s'attaque aux violences faites spécifiquement aux femmes, aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants. La loi du 6 août 2012 relative au harcèlement sexuel s'attaque également à un problème trop longtemps laissé dans l'ombre.

"Cette journée stigmatise les hommes"

Il ne faut pas grand chose parfois pour susciter la guerre des sexes. Il n'y a qu'à voir le genre de débats passionnés qui peuvent naître dans une assemblée dès que ce type de sujet est abordé.

Il s'agit peut-être, pour les femmes, de rassurer les hommes en leur expliquant que l'égalité ne gomme pas les différences ni les spécificités. Aux hommes qui semblent inquiets de leur place dans la société, il faut rappeler qu'ils ont tout à gagner à avoir auprès d'eux des compagnes, mères, soeurs et filles, qui soient libres dans leurs choix et consentantes dans leur don d'amour. Les hommes et les femmes ne vivront jamais les uns sans les autres : travaillons à mieux organiser leur interdépendance pour davantage d'équilibre et de justice.

Voir aussi...

Vous aimerez aussi + d'articles sur le thème /Actualite



Donnez votre avis sur cet article :


Nom
Titre
Commentaire
Pour valider votre commentaire, cliquez dans la case ci-dessous :

Commentaires sur cet article : 15 commentaires

Journée DES femmes

Il est très important de dire Journée DES femmes (et non de LA femme) ou Journée Internationale du droit des femmes.
Les temps ont changé. Comme on ne dit plus L'arabe ou LE noir quand on veut parler des gens, on parle DES femmes et non de LA femme comme si c'était un concept et non DES personnes. Merci sincèrement.

Posté le : 28/01/2016 16:01:18 - Par : Fred

d'ailleurs...

Au Parlement algérien, un projet de loi criminalisant les violentes faites aux femmes a été adopté jeudi 5 mars

Posté le : 06/03/2015 17:03:16 - Par : Bien sûr que c'est d'actualité

Dommage !

Ce n'est pas la journée de lâ femme mais la journée des droits des Femmes !!!

Posté le : 04/03/2015 22:03:38 - Par : Françoise

le 8 mars

la journée internationale de la femme est une spécificité française : la femme n'existant pas, seules existent les femmes (les : un la par femme) toutes différentes et donc, il s'agit de la journée internationale des droits des femmes...

Posté le : 07/03/2014 10:03:15 - Par : aguado-gutierrrez mariana

Journée de la femme

Une journée par an est un jour où l'on rend hommage comme tous les autres hommages d'une journée .
"Rendre hommage" est reconnaître la réelle importance de "Qui" est honoré .
Ensuite , lors du quotidien , cette journée nous rappelle qu'on est là ... Le reste de l'année doit être le souvenir discret mais bien présent de cette existence .
Ceux qui opposent l'argument que le reste est dédié à l'homme est une lecture myope du symbole .
"Se rappeler au bon souvenir de" est une façon de raviver le flamme qui s'éteindrait peu à peu sinon, par force d'habitude.
Elle stigmatise les hommes qui ont un instinct de domination chronique pas les autres !A chacun de faire la différence car c'est grâce aux autres hommes que la femme a pu avoir des droits sans se faire violer ou tuer ...
Il y a des femmes en France qui sont martyrisées par leur époux et elles sont bien Française ...ne vous déplaise ...
Ayez donc le courage de contempler la fange humaine qui est le reflet de ce qui peut être sombre dans l'âme de l'être humain et combattons pour ce qui doit être juste pour l'Eve comme pour l'Adam !

Posté le : 06/03/2014 09:03:43 - Par : metisse france

journée de la femme

Quand nos élus nous expliqueront-ils au nom de quoi les retraites des femmes sont amputées de 35 % par rapport à celles des hommes ? qu'est-ce qui justifie encore un écart moyen de salaire de 10 à 15 % sur un même poste ?que fait-on pour les familles monoparentales qui sont de plus en plus nombreuses et majoritairement des femmes ?

Posté le : 08/03/2013 19:03:43 - Par : bouygues

non à la fête et autres avantages le 8 mars

"S'il est vrai que des coutumes festives peuvent agréablement marquer la journée du 8 mars, comme en Italie où les femmes reçoivent un brin de mimosa , l'objectif n'est nullement d'encourager des attitudes exceptionnelles pour cette journée." ....malheureusement, les maisons de passe, les hôtels ,etc enregistrent beaucoup de recettes ce jour où les femmes devraient penser à défendre leurs droits plutôt qu'à se rabaisser en se prostituant ; encourageons la décision de certains gouvernements qui cherchent à mettre fin aux coutumes festives où les femmes sont dévalorisées davantage (objet de plaisir).

Posté le : 08/03/2013 15:03:26 - Par : Theo.

Importance de la jounée de la femme

La journée international de la femme pris comme une journée de travail sur les problèmes quotidiens de la femme est très important . Car il est vrai que les efforts ont été faits pour l'épanouissement de la femme mais beaucoup reste encore à faire surtout pour la femme rurale

Posté le : 08/03/2013 13:03:39 - Par : yepgang hapi vanelio

liberté

la liberté des femmes dans le Monde est loin d'être acquise car elles sont soumises aux lois édictées par les hommes depuis des siècles..une minorité vit dans un monde, relativement égalitaire.. dramatique...

Posté le : 08/03/2013 12:03:13 - Par : Madeleine

Oui elle toujours d’actualité .

Posté le : 08/03/2013 12:03:42 - Par : CLAIRE WILMOTTE

LA FEMME

COMME LE CHANTE SI BIEN JEAN FERRAT "LA FEMME EST L'AVENIR DE L'HOMME"

Posté le : 08/03/2013 11:03:50 - Par : LOECKX

On n'en sait jamais "trop"!

Continuons à informer, sans relâche : la journée des DROITS des femmes n'est pas une fête, ni une trêve dans "la guerre des sexes": c'est une part de la gigantesque œuvre de paix qu’échafaude l'humanité qui veut la paix. Une goutte d'eau dans l'océan, certes, mais une goutte d'eau que chacun est en mesure d'apporter à l'œuvre collective, quel que soit son niveau de participation : conjugal, familial, social, politique ... ou planétaire !
"Si tu veux la paix, prépare la paix!"

Posté le : 08/03/2013 09:03:31 - Par : Françoise Le Goulven

En réponse à Martin

Bonjour, Que voulez-vous dire par oubli ? Nous rappelons au contraire que c'est l'ONU qui a décrété cette journée et nous vous proposons le lien vers le site de l'ONU en bas de l'article. Bonne journée

Posté le : 06/03/2013 19:03:28 - Par : La rédaction Lemagfemmes.com

droits des femmes

Dommage que vous ayez oublié que l'ONU a décrété une journée internationale pour les droits des femmes

Posté le : 06/03/2013 14:03:29 - Par : martin

Publicité

Le signe Astro

Les prénoms à fêter

Nos articles

Nos articles vous accompagnent au quotidien mais aussi dans les moments forts de votre vie.
Nous traitons de sujets pratiques et valorisons la culture populaire avec une approche informative et pédagogique. Enfin, nous proposons de délicieuses recettes adaptées aux contextes festifs du calendrier.

Contenu partenaire

Les cartes animées Dromadaire

Les cartes papier Dromadaire