Accueil > Articles Evenements culturels > Printemps des Poètes

Printemps des Poètes

Dernière mise à jour le 07/06/2017.

La poésie à l'honneur au printemps

Chaque année, pour l'arrivée du printemps, la poésie est à l'honneur avec deux manifestations qui la célèbrent en France et dans le monde. D'une part la journée mondiale de la poésie, organisée par l'UNESCO le 21 mars, et d'autre part, le Printemps des poètes qui a lieu du 4 au 19 mars 2017 et remporte chaque année un succès mérité auprès du grand public, en France mais aussi dans 60 pays.

Participez au Printemps des Poètes !

Chaque année, le thème du Printemps des poètes ouvre les frontières de notre imagination. En 2013, les liens entre la poésie, le chant et le théâtre étaient à l'honneur. En 2014, le thème mettait l'accent sur la place de la poésie au milieu des autres arts. En 2015, le thème était : "l'insurrection poétique". En 2016, le thème était "Le Grand XXe - Cent ans de poésie".

De multiples manifestations permettront des découvertes poétiques durant ce Printemps des Poètes, dans les transports en commun, dans les bibliothèques, les établissements scolaires ou encore les hôpitaux... Vous pouvez devenir vous aussi un "passeur de poésie" en envoyant des poèmes autour de vous : petit poème mis anonymement dans une boite au lettre au hasard ou carte virtuelle poème envoyée à une personne que vous aimez... Tout est possible !

Pour approfondir ce sujet : site officiel du Printemps des Poètes

Voir aussi...

  • Cartes Poèmes et poésie
  • Cartes imprimées Poèmes d'amour
  • Article Journée mondiale de la Poésie
  • Poèmes primés lors du concours de Poésie 2010
  • Poèmes primés lors du concours de Poésie 2009
  • Articles Journées mondiales
  • Vous aimerez aussi + d'articles sur le thème Evenements culturels



    Donnez votre avis sur cet article :


    Nom
    E-mail
    (ne sera pas visible)
    Titre
    Commentaire
    Pour valider votre commentaire,
    écrivez les deux mots dans le champs :
    Commentaires sur cet article : 106 commentaires
    De : Lehmann Renato
    superbe
    C'est superbe ce que
    vous faite, je vous
    souhaite bonne continuation et merci à tous de nous faire découvrir ces poètes merci
    Post le : 09/03/2013 14:03:49
    De : CHABANE Nordine
    " Au coeur de la liberté "
    AU CŒUR DE LA LIBERTE




    Je suis à quelques Kilomètres de chez moi
    Mais chez moi, c’est ou ? Est-ce si loin ?
    Non, non, je ne le crois pas

    Chez moi, c’est tout simplement une terre
    C’est tout simplement une terre de liberté
    Chez moi, c’est moi chez la liberté
    C’est moi libre, luttant pour mes frères de chaîne
    Mes frères de sang, mes frères de terre, mes frères en dieu

    Un cœur, c’est ou?
    Un cœur, c’est quoi?
    Un cœur, pourquoi?

    Un cœur c’est tout, un cœur c’est toi
    Un cœur c’est moi, un cœur c’est toi et moi
    Un cœur c’est nous, un cœur c’est tous
    Un cœur c’est tout, et tous pour la liberté…
    Car la liberté, c’est le cœur de la terre,
    et le cœur de la terre bat, bat, bat…
    et continue de battre…
    Partout où l’on vit pour la liberté
    Partout où l’on se bat pour la liberté
    Partout ou l’on meurt, pour la liberté

    Partout ou on lutte pour que vivent libre,
    Les enfants de dieu, les enfants de la terre,
    Les enfants de la nature, les enfants de la liberté…

    Et cependant, dans le silence profond de la nuit,
    Seuls ceux qui savent écouter,
    Ont raison de croire EN LA LIBERTE.

    LIBERTE… LIBERTE…. LIBERTADE…..

    Post le : 23/04/2012 11:04:35
    De : CHABANE Nordine
    " La poésie c'est la vie "
    Je désire faire entendre ma voix car ici je suis museler.
    Post le : 23/04/2012 11:04:44
    De : gaborieau
    Nul!!
    Très très nul !!
    Post le : 23/03/2011 20:03:13
    De : La rédaction de Dromadaire.com
    en réponse à Samir Fraoua
    Bonjour,

    Vous pouvez aller sur le site officiel du Printemps des Poètes. Tout y est détaillé. Vive la poésie ;-)
    Post le : 08/03/2011 13:03:53
    De : Samir FRAOUA
    C'est cool
    J'aime vivement participer au printemps du poète mais je ne sais pas comment veuillez ma le dire svp
    Post le : 08/03/2011 04:03:09
    De : Samir FRAOUA
    c'est trés intèressant
    J'aime bien participer au printemps du poète
    Post le : 08/03/2011 04:03:29
    De : Garnier

    très belle initiative que je transmet à mes enfants!
    Post le : 07/03/2011 13:03:52
    De : telle
    Le printemps des poètes
    Vive le printemps des poètes
    Post le : 07/03/2011 11:03:13
    De : NICOLAS
    Le printemps des poètes
    Tout ce qui a trait à la culture est bon à prendre.....
    Post le : 07/03/2011 11:03:17
    De : francine glardon
    printemps des poète d'infinis paysages
    un rayon de soleil ,
    le printemps s'èveille.
    le parfum des lilas,
    la majesté des magnolias.
    les perce-neige laissent
    la place aux queue de souris.
    le coucou n'a de cesse
    de trouver un logis.
    l'ail des ours sous les sapins
    s'ouvre dans le parc voisin.
    le gazon se couvre de pâquerettes,
    les moineaux chantent à tue tête.
    une coccinelle ouvre ses ailes ,
    dans l'herbe une sauterelle.
    un hérisson tourne en rond,
    le pic-vert toque au balcon.
    au jardin s'ouvrent les violettes,
    au dessus de nos têtes,
    l'écureuil fait du trapèze.
    la chat ronronne sur la chaise
    sur la branche du cèdre une corneille ,
    dans l'ailante un nid d'abeilles
    le chien saute pour attraper le papillon
    des pervenches fleurissent sous les buissons.
    juste après l'arc en ciel
    une cigogne passe dans le ciel
    un couple de colverts
    est venu prendre l'air
    une champignon avec son chapeau
    salue le chant des oiseaux
    ce n'est pas un conte de fée
    regardez de plus près
    les chatons des noisetiers
    embellissent mon quartier.
    infinis paysages. Francine Glardon
    Post le : 18/02/2011 17:02:16
    De : Christian Rasselet
    Bon anniversaire
    Je cherche des chats que tu aimes beaucoup.
    Post le : 16/11/2010 09:11:28
    De : Dessertaine Noëlle
    Lecture des poèmes
    J'ai fait une faute d'orthographe en écrivant "poèmes présentés" je rectifie, en respect pour nos amis poètes talentueux.
    Post le : 27/10/2010 17:10:22
    De : Dessertaine ¨Noëlle
    Lecture des poèmes
    Après une lecture approfondie des poèmes présentées, je transmets toute mon admiration ainsi que mes félicitations que de belles âmes à continuer toujours pour nous faire rêver. Magnifiques messages !
    Post le : 27/10/2010 17:10:42
    De : Dessertaine Noëlle
    chapca
    Bonne idée de mettre la poésie en valeur au niveau universel
    Post le : 27/10/2010 13:10:27
    De : dagnas Rose
    Poésie partout
    C'est une bonne idée de vouloir faire entrer la poésie en des lieux inhabituels.
    J'espère pouvoir participer.
    Post le : 20/09/2010 09:09:18
    De : Francine Glardon
    Les Vacances
    Août
    Le soleil réchauffe la piscine
    C’est l’heure de la sieste
    Le camping s’habille de joie
    Les enfants crient à pleine voix
    Le sablier de nos vacances
    S’écoule au sud de la France
    Les vagues viennent sur les plages
    Avec des barrières de coquillage
    On entend Chouchou, crème glacée
    Dans la tête un parfum de liberté
    Qui nous revient comme un refrain !
    On aperçoit le chaland de loin
    Dans la rade Près du phare

    Post le : 26/07/2010 08:07:43
    De : nenzo
    Ah quel plaisir à défaut d'écrire
    Je ne peux écrire mais je lis avec passion tous ses beaux poèmes qui me font baume au cœur
    Post le : 24/03/2010 14:03:08
    De : LUPERI Nicole
    Poème dédié à ma fille Marjorie
    LE SOLEIL DE MA VIE

    Elle est belle comme le jour,
    Je l'aime avec force et amour,
    Elle est mon fruit de la passion,
    Elle est ma joie et ma raison.

    Elle est du signe du poisson,
    Toute tendresse ou rebellion,
    Si changeante comme la mer,
    Elle est ma vie, mon univers.

    Elle a ce petit supplément d'âme,
    Qui lui accorde un certain charme,
    Et de l'amour au fond des yeux,
    Elle est ma foi, elle est mon Dieu.

    Elle représente tout pour moi,
    Je mets en elle toutes mes joies,
    Elle est le vent, elle est la pluie,
    Elle est le soleil de mes nuits.

    Quand elle rit, je ris aussi,
    En spectatrice de sa vie,
    Et j'applaudis à son bonheur,
    Elle est ma muse, elle est mon coeur.

    Chaque matin quand je m'éveille,
    Je me dis que monts et merveilles,
    Perdraient à jamais tout leur éclat,
    Si ma poupée n'existait pas.
    Post le : 21/03/2010 18:03:23
    De : FERRER
    VIVE LA CREATIVITE
    Une initiative qui ne peut que sensibiliser les êtres en recherche de créativité : c'est mon cas alors merci
    Post le : 21/03/2010 10:03:39
    De : Dussaut Lydie

    Ajoute…
    A ton cœur…Ajoute un peu de,
    Patience, regarde nous sommes semblables !!
    A ta patience…Ajoute un peu de,
    Tolérance, écoute nous sommes de la même Terre !!
    A ta tolérance…Ajoute un peu de,
    Compassion, vois nous sommes de la même Eau !!
    A ta compassion…Ajoute un peu...
    D’Amour, ressens nous sommes du même Sang !!
    A ton amour…Ajoute un peu de,
    Sagesse, car la vie c’est tout cela à la fois.

    Post le : 20/03/2010 13:03:09
    De : laguzet
    La poésie
    C'est superbe
    la, mettez nous des sujets avec poésie
    Merci
    Cordialement
    Mme Laguzet
    Post le : 19/03/2010 18:03:21
    De : micheline BANITZ- BOUTAN
    femmes sublimes !!!!
    mon petit extrait poétique : Femmes couleur du monde
    Qui invitent à la ronde
    Ronde brune, ronde safran
    Ronde multicolore
    Sous une pluie d’aurore
    Soleil Rose des vents,
    Ciel encre de chine
    On marie les parmes et les violines
    Au Bleu citron et aux Oranges vertes

    Femmes caramel à la peau de miel
    Femmes noires des terres brûlées
    Au soleil levant dans les dunes
    Femmes à la plume acérée
    A écrire des mots de nuit
    Pour en faire des arcs-en-ciel
    Sous forme de perles de pluie
    .... trop long pour peu de place.
    Post le : 19/03/2010 13:03:26
    De : michele
    Un coucou poétique
    Un coucou poétique
    Post le : 18/03/2010 17:03:31
    De : francine.glardon
    couleur femme
    Lielos
    Le soleil éclaire son visage aux chaudes couleurs d'automne
    Ses cheveux rivières de réglisses coulent le long de son dos
    Des perles de sucre de cannes sur sa peau au goût de pain d'épice
    Ses dents blanches éclatantes croquent la vie amoureusement
    Ses yeux d'émeraudes pétillent de joie dès qu'ils te voient
    Entre café et chocolat ses effluves de tendresse, douces et amères
    Ambre de bonheur accroché a ton cœur avec un voile de pudeur
    Dans les dunes d’un rêve infini elle s'enfuit dans la nuit
    L’aube du jour nouveau s’ouvre sur ses paupières
    Sur l’azur profond de son regard rempli de lumière
    Sa voie mélodieuse t’offre un refrain de tendresse
    Comme une caresse sur sa peau de douces promesses
    Du sang d’où s ‘écoule la vie dans ses veines palpitent
    Les émois d’une naissance au cri de l’amour qui invitent
    Être unis, pour un instant, pour la vie pour une heure
    A ouvrir ton cœur sur l’immensité à la source du bonheur .
    Être femme
    ***Francine

    Post le : 18/03/2010 09:03:54
    De : francine.glardon
    la pâque des poètes
    Un lapin est passé ce matin
    A traversé mon jardin
    Il a laissé ce petit mot
    Sur la table du bureau
    Joyeuses Pâques !
    Il a dansé une farandole
    Déposé trois petits œufs
    Il est reparti tout joyeux….

    Francine

    Post le : 18/03/2010 09:03:53
    De : marianne
    Le poète
    " Le poète a toujours raison
    Je déclare avec Arago,
    la femme est l'avenir de l'homme ... " de jean Ferrat . Son décès me fait de la peine car j'adorais ses chansons ; un de nos derniers chanteurs " à texte " ; j'écoute de nouveau ses disques en boucle en regrettant le fait que nos jeunes ne connaissent pas ( enfin , je ne suis pas si vieille non plus ) j'étais sensible à ses chansons ; de si belles chansons d'amour entr'autres ; et le seul à avoir su écrire une chanson sur les wagons partant vers les camps de concentration et que je fredonnais au lycée. Ferrat n'est pas enseigné dans les écoles , dommage à mon avis. Plus jamais la guerre. PAIX .
    Post le : 17/03/2010 11:03:27
    De : ernst joachim
    Attention
    C'est quand meme bien, mais, j'espere que vous n'allez pas etoufer un si beau mouvement par un complexe femino-masculin. Ainsi, l'attitude machiste a sa raison d'etre. Humains, nous sommes, nous devrions nous mettre sur le meme piedestal a tous les niveaux. Il est vrai a certains egards scientifiques, la femme est douee de certaines valeurs et potentialites que le male ne possede pas, vice versa, certes. Il faudrait cependant ne pas faire prevaloire la difference a tout bout champ, en nous exposant a des prejuges ridicules.
    Post le : 11/03/2010 16:03:29
    De : SITA-NZERI
    Ok
    c bien!
    Post le : 10/03/2010 14:03:59
    De : Kevin Carlier

    Être poète ne dure qu'un temps un laps de temps
    Important de le prendre au bon moment
    Poser sensations et ressentis sur papier
    Pas évidant pourtant je me dois d'essayer
    Écrire ce n'est pas être poète juste une rime
    L'esprit en harmonie avec le corps
    Jailliront de ces lignes qui jamais ne périment
    Des mots encore et encore sans aucun remords
    La lecture porte le poète vers l'écriture
    L'âme parle le cœur s'ouvre et les mains écrivent
    Apparemment si simple le temps me rattrape
    Il ne me reste que très peu de temps
    Encore quatre lignes cela sera assez
    Plus que trois mais déjà je m'aperçois
    Qu'arrivé à deux je suis accroc d'eux
    Ces mots de la dernière rime... Au delà de tout !


    Post le : 09/03/2010 20:03:49
    De : Kevin Carlier
    Déclaration
    Je ne peux m'empêcher chaque jour de penser
    A toi, et ton regard qui m'a hypnotisé
    Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps
    Je pense à toi souvent, je sais que tu m'attends
    Ta voix ne peut pas, j'entends tes beaux yeux tout-bas
    "Aime moi, aime moi, j'ai tant besoin d'amour"
    Mes mots purs et fragiles tu reçois en retour
    Pour toi je ferai tout si tu m'en laisses le droit
    Bientôt j'ose espérer, nous retrouver souvent
    Pour nous prendre dans nos bras, langoureusement
    Tendrement, si tendrement je me livre à toi
    Pour te dire à quel point ton charme agit sur moi
    Je me lasse de ne pas être en ta compagnie
    Tu m'appelles, je t'attends, vivement ce jour là
    Auprès de toi pour t'embrasser toute la nuit
    Sensuellement, Amour enfin te voilà
    Des mots si doux je trouverai rien que pour toi
    Les bains de douceur dans lesquels tu baigneras
    Resteront chauds, puisque mes mots s'enflamment pour toi
    Pour l'éternité, je tiens parole tu verras
    Ces rimes seule toi les mérite, tu me rends si fort
    D'un regard tu m'as conquis, je te donne ma vie
    Des mots encore et encore sans aucun remords
    Donner un sens au mot Aimer, je t'en supplie...
    Post le : 09/03/2010 20:03:11
    De : maryse schouella,
    Le Printemps: corrigé
    Le Printemps,
    L´inspiration,
    La joie,
    De revoir le bon soleil,
    Qui réchauffe nôtre âme,
    En retrouvant la joie de vivre:
    [email protected]
    Post le : 09/03/2010 17:03:50
    De : hamatal
    je v devenir 1 poete
    A mon père
    Tu ne devais pas partir.
    Car tu devais bâtir,
    Un très bel avenir
    Pour ton fils à venir.
    Jours et nuits, père, je pense à toi.
    Pas la peine de le dire, je te crois.
    Je sais que tu voulais rester avec moi.
    Peur être t’avais pas eu le choix.
    Ton nom, papa, à travers lequel
    Tout le monde m’appelle,
    Fais que je me rappelle
    De ta face si belle.
    Et quand mon cœur bat,
    Te sachant là-bas,
    Me voyant ici bas,
    Je continue mon combat.
    Mon combat est un rêve.
    Avant que ma vie s’achève,
    Je réaliserai mon rêve ;
    Celui de te voir en rêve.

    Post le : 09/03/2010 15:03:25
    De : nicole pauly
    J'ai vu
    La joie est visionnaire, le bonheur magicien, la vie miracle infini
    Post le : 09/03/2010 11:03:26
    De : NANI
    On ne doit pas oublier la valaur de chacun que qu'il soit près ou loin...
    Chacun vit sa vie selon la bonté de Dieu le tout puissant
    Post le : 08/03/2010 23:03:28
    De : Fanou
    Voila !
    Voila !
    Aujourd’hui je m’assois
    Au bord d’une petite rivière
    Qui traverse mon cœur.
    Mais, pour bien comprendre cette métaphore,
    Il faut d'abord deviner quelle est la rivière
    Qui traverse mon cœur !
    Alors, honnêtement, aujourd'hui il bat, et il bat
    Encore, il bat trop fort pour toi.
    Post le : 08/03/2010 21:03:34
    De : faure andrée
    Me tenir au courant pour le prochain concours
    Je souhaiterai participer car j'écris depuis quelques temps
    Post le : 08/03/2010 20:03:47
    De : MONDA Pasquale
    Rêves particuliers...
    A demi nue
    A demi nue, elle se coucherait dans un divan,
    Je la couvrirais de tissu bleu de satin,
    Je lui caresserais les cheveux, qui chanteraient sous mes doigts,
    Avant d’effleurer ses lèvres,
    Elle se laisserait porter, envoler,
    A ses pieds, je déposerais parfums et thés,
    Chopin ne serait pas loin, et le parfum de Georges Sand embaumerait la pièce,
    Je glisserais mes mains sur son front blanc,
    Si bien que dans la pénombre d’un jour qui s’éteint,
    Elle s’endormirait tranquille et aimée.

    Je m’assoirais non loin d’elle,
    Et subjugué par tant de tendresse et de désirs paisibles,
    Le temps n’aurait plus de prise,
    Si bien qu’au lever du jour, au chant d’un pinson,
    Son sourire se réveillerait,
    Et après un café savamment composé,
    Je lui réciterais les vers qu’elle m’avait inspiré,
    L’amour serait à notre table,
    Sans qu’on ait eu à l’inviter…


    18/03/03

    Post le : 08/03/2010 20:03:00
    De : danie
    Poésie
    Belle idée
    ce printemps des poètes
    "passeur de poésie"
    Post le : 08/03/2010 17:03:27
    De : gendrel
    La poèsie et moi
    La poésie est une merveilleuse amie et alliée, je trouve c'est idée géniale, j'écris moi-même des poèmes
    Post le : 08/03/2010 15:03:20
    De : Mona
    merci Claudec
    Magnifique, bravo !!!!
    Post le : 08/03/2010 14:03:30
    De : Claudec
    Vision
    Champêtre odalisque

    Généreuse, opulente, abandonnée, offerte,
    Comme le fruit charnel de l’arbre du désir
    Elle était la promesse du plus ardent plaisir
    Gisant là, endormie, fleur d’or sur l’herbe verte.

    En une vague blonde ses longs cheveux défaits
    Découvraient son épaule et sa hanche pulpeuse.
    Son corps épanoui, image voluptueuse,
    Offrait à mon regard ses plantureux attraits.

    Ses courbes, d’un sculpteur auraient fait le bonheur.
    Tout autant que d’un peintre le nacré de sa peau
    Que le soleil de mai rendait encore plus beau,
    Laissant outre l’esthète, plus d’un passant rêveur.

    L’organdi de sa robe aux longs plis indiscrets
    Frémissant à la brise faisait une tunique
    À celle qui semblait une statue antique
    Ressuscitée, cachant ses plus charmants secrets.
    Post le : 08/03/2010 11:03:09
    De : Claudec
    Femme à la peine
    La lavandière

    Dans le petit matin, le chant de ses sabots
    Éveille le vieux bourg engourdi par le froid.
    Du labeur de la veille elle porte encore le poids,
    Qui s’ajoute à celui que lui fait son fardeau.

    L’énorme tas de linge et la poignée de paille
    Qu’en guise de coussin au baquet elle mettra,
    L’entraînent au ruisseau qui fume en contrebas,
    Elle avec sa brouette allant vaille que vaille.

    Par le souffle hivernal l’eau étant pétrifiée,
    Elle commencera, ayant cassé la glace,
    Par faire bouillir l’eau puisée à la surface,
    Comme chaque matin, au seuil de la journée.

    Avant de s’installer pour des heures à genoux,
    Près de l’onde d’acier qui bleuira ses mains,
    Elle allume le feu d’une pomme de pin
    Au vieux foyer noirci, formé de gros cailloux.

    Pendant que le feu prend elle bat la semelle
    Et le bruit sur le sol, dans le matin brumeux,
    S’envole, assourdi, et flotte, cotonneux,
    Appelant les commères qui descendent vers elle.

    Toutes embarqueront à bord du grand lavoir
    Qui inlassablement les attend à la rive.
    L’ultime lavandière qui maintenant arrive
    Déclenche le concert des grands coups de battoir.

    Elles feront jaillir des flots d’eau savonneuse
    Dans la buée rendue par le linge fumant,
    Tiré de la marmite et allant maintenant
    Troubler le clair ruisseau d’une teinte laiteuse.

    Les langues vont bon train et portent les ragots.
    De toute la journée elles ne faibliront pas
    Et malgré la fatigue et l’oubli du repas
    Le rythme du travail sera leur vrai propos.

    Enfin, le soir venu, la lessive finie,
    Courbée sur sa brouette, harassée, sans un mot,
    Pour préparer la soupe et soigner son marmot,
    Elle regagnera promptement son logis.
    Post le : 08/03/2010 11:03:16
    De : Claudec
    Autre contribution
    Julie

    Son regard et sa dent brillent dans la pénombre
    De la cheminée sombre
    Où brûle un maigre feu.

    Assise sur le banc, elle contemple la flamme
    Elle prie pour les âmes
    De tous ses disparus.

    Elle songe à ses enfants et aux autres des siens
    Qui tous se sont éteints
    En la laissant si seule.

    Elle ne se plaint pas, elle porte en silence
    Les plaies dont l'existence
    L'a meurtrie corps et âme.

    De sa vie de labeur elle attend le moment
    Le grand, l'ultime instant
    Qui en sera la fin.

    Elle entrevoit le ciel où l'attend dans la joie,
    Celui en qui elle croit
    Et qui lui fera place.

    Lorsqu’elle sera est partie,
    Pour nous qui demeurons,
    Restera à pleurer,
    Regretter, déplorer,
    D'avoir trop ignoré
    Parfois comment lui dire
    Par un simple sourire
    ô combien nous l'aimions.
    Post le : 08/03/2010 11:03:32
    De : MONDA Pasquale
    Assise à sa porte...
    Assise à sa porte
    Assise dans l’antre de sa porte
    Elle contemple sa ruelle aux vieux pavés bleus
    Un foulard sur sa tête
    Un chapelet entre les mains
    Se protégeant du soleil, comme elle peut,
    Elle ne marche plus beaucoup
    Depuis sa chute l’hiver dernier.
    Son monde s’est rétréci.
    Sur ses lèvres se dessine un sourire
    Coloré de sa joie de vivre,
    Elle qui a presque nonante ans…
    Elle garde en elle, bien des souvenirs,
    Des trésors tous ensoleillés,
    Tous reliés à cette terre
    De lave et de rocaille,
    Où poussent courgettes et poivrons.
    Elle aime ses petits-enfants, et arrières petits-enfants,
    Ce sont ces joyaux,
    Pour eux chaque jour elle rallume la flamme…
    Elle t’attend déjà,
    Assise sur sa vieille chaise en bois,
    Et quand elle te verra,
    Son cœur explosera,
    Et des larmes de joie,
    Couleront sur ses joues brunes et ridées,
    Et je sais, qu’elle te sourira,
    Et tous deux vous vous aimerez, sans faire de faux pas…


    A ma grand-mère, ma nonna…

    8/06/02


    "Les femmes, ne sont-elles pas nos mères, nos grands-mères, nos amantes...

    Post le : 08/03/2010 11:03:12
    De : Claudec
    Contribution
    Trottins

    Alerté par le bruit de son pas de trottin,
    Mon regard s’est posé un instant sur sa bouche.
    Nos yeux se sont croisés, alors elle a fait mouche
    Et soudain s’est levé un souffle libertin.

    Devant moi ses cheveux en vagues ondoyantes
    Me dévoilent mutins sa nuque et son duvet
    Et mon désir est tel que ma pensée revêt
    Les contours voluptueux de lèvres festoyantes.

    Alors que je la suis au rythme de ses reins.
    Sa cheville cambrée et sa taille si fine
    Excitent mon envie et déjà j’imagine
    Mes mains se faisant soie pour habiller ses seins.

    Puis elles se font velours pour habiller ses hanches
    Là où sa robe tombe en plis si gracieux
    Et où je m’évertue à percer de mes yeux
    Des secrets érotiques aux saveurs de nuits blanches.

    Horreur, un sombre gouffre, une porte cochère
    La ravit à mes yeux. Je la perds à jamais.
    Je me retrouve seul, je crois que je rêvais,
    Mon songe s’évanouit, il n’était que chimère ...

    ... Mais un bruit de talons, c’est et un autre trottin...
    Post le : 08/03/2010 11:03:10
    De : MONDA Pasquale
    J'aimerais laisser ...
    J’aimerais laisser glisser…
    J’aimerais laisser glisser mes mains
    Le long du dos d’une femme,
    Lissant lentement le creux de ses reins
    Et ses rondeurs amoureuses.


    J’aimerais laisser glisser mes lèvres
    Le long de la poitrine d’une femme
    Glissant lentement au creux de son ventre
    Découvrant les feux de l’amour.


    J’aimerais laisser glisser mes mains
    Au creux de ses cheveux
    Le long de sa blanche nuque
    Eveillant en elle mille sensations.


    J’aimerais goûter d’elle son parfum
    J’aimerais me donner à elle
    Goûter au nirvana des sens
    Et ainsi emportés d’extase
    Porter nos corps à une nouvelle naissance…


    1/08/02

    La Poésie vaincra...
    Post le : 08/03/2010 11:03:45
    De : MONDA Pasquale
    La Poésie Vaincra...
    Quelle bonne idée que de mettre la poésie à l'honneur...et de magnifier sa muse éternelle, la femme, et la poésie peut s'exprimer de tant de façons...
    Elle est là, devant nous, près de nous, partout et les poètes grâce à leurs métaphores nous emmènent sur des chemins couverts d'or, celui qui est invisible aux yeux mais palpable du bout de son âme... La poésie vaincra...
    Post le : 08/03/2010 11:03:10
    De : PELLETIER Martine
    M... et va !
    Laissez passer ces jours de grâce... Si l'on mettait un peu de poésie dans notre quotidien, notre regard sur le monde s'en trouverait transformé.
    Bravo et merci les poètes...
    Post le : 08/03/2010 08:03:02
    De : Muriel
    JOURNEE DE LA FEMME
    Ma plume d’amour
    Je saisis ma plume
    Tous les mots.
    Les sentiments …
    Sans aucune rancune,
    Toutes ces années
    Auprès de toi
    Tu es La Reine,
    Un vrai nid d’amour
    Nous avons les cartes Maitresses.
    Je suis le Roi.


    Post le : 07/03/2010 17:03:41
    De : Muriel

    Tu es le cœur qui ma donné vie
    La lumière qui m'a guidée vers mon destin,
    Tu es mon amie, et la plus plus belle des chéries.
    Bonne Femme fête a toi maman.
    Muriel
    Post le : 07/03/2010 15:03:25
    De : LELIEVRE
    A mon amie Lucie
    A mon amie Lucie …
    Mon amie, dirais-je même…
    Ma confidente !!!
    Un amour de femme, si ardente.
    Avoir quatre vingt-quatre ans
    Et en croire d’une jeune femme,
    Qui fête ces cinquante ans.
    Merci à toi Lulu, d’avoir autant donné,
    De gaîtés, comme tel est le moment …
    Merci, d’avoir donné autour de toi !!!
    Des larmes aux sentiments de joies,
    De chaque instant …
    L’amour, et la tendresse, la gentillesse.
    Sans faiblesse d’une véritable maman !!!
    Une maman qui, sans paresse …
    M’offrir ce bonheur inconnu.
    Le plus cadeau que l’on est reçu !
    Chaque jour, ton regard pétillant.
    La joie, la bonne humeur
    La clé de ton cœur !
    *Merci à toi, ma Lucie de m’avoir offert autant de bonheur depuis.

    Post le : 07/03/2010 14:03:53
    De : TADIGHI
    Joyeux anniversaire!
    En cette occasion du "PRINTEMPS DE LA POÉSIE", je profite pour souhaiter "UN TRÈS BON ANNIVERSAIRE" pour MA FILLE KHADIDJA qui aura 30 ans, le 14 Mars et pour MA MAMAN LAZIZA qui aura 82 ans, le 21 Mars ! Je dédie ce poème de Victor Hugo, à toutes les petites mamans du monde qui ont tant donné pour leurs enfants :
    Amour d'une mère !
    Amour que nul n'oublie
    Pain merveilleux qu'un Dieu partage et multiplie !
    Table toujours servie au paternel foyer !
    Chacun en sa part et tous l'ont tout entier !
    Sadjo!

    Post le : 06/03/2010 15:03:32
    De : pina venture
    c'est une bonne idée, félicitations à tous
    Poème dédié aux grands-mères.

    Merci grand-mère,
    de la peine que tu as pris un jour,
    de me couvrir d'amour.
    Amie sans détour,
    cœur de mes premiers jours,
    ou l'infinie tendresse
    se mêlait à ma jeunesse.
    Grand-mère au doux sourire,
    les contes sur tes lèvres
    étaient mes sourires.
    Pays des Lutins ou de Fées,
    tu créais sans nuages
    les merveilleux pays
    sans orages.
    Mes rêves étaient peuplés de bleu,
    et je chevauchais
    dans les cieux.
    Plus tard, si les pleurs attristent
    mon visage,
    j'ouvrirais, en secret, la porte
    mystérieuse qui conduit,
    amie précieuse ,
    messagères des dieux,
    dans le pays des enfants heureux.

    pina

    Post le : 06/03/2010 15:03:48
    De : Tadighi.
    Tant que....!
    BRAVO ! Tout d'abord pour avoir réveiller en moi cette douceur d'antan où je passais des heures à faire de la poésie ! Je dédie ce petit poème à toutes les femmes qui pensent comme moi ! avec tous mes respects pour chacune de vous !
    Tant que le masculin l'emporte sur le féminin, en syntaxe,
    Femme il te reste un long chemin, le prix de la détaxe,
    Tant que tu resteras une tête d'affiche sur un panneau de publicité,
    Femme, tu demeureras pour l'homme une futilité,
    Tant que tu joueras avec ton potentiel corporel, pour une faveur,
    Femme tu donneras cette image de "saveur" ,
    Tant que tu n'useras pas de tes compétences intellectuelles,
    Le 8 MARS te donnera raison pour tes devants de la scène !
    Sadjo ! Bonne fête à vous toutes!
    Post le : 06/03/2010 12:03:08
    De : francine glardon
    passeur de poème
    Lielos

    Le soleil éclaire son visage aux chaudes couleurs d'automne
    Ses cheveux rivières de réglisses coulent le long de son dos
    Des perles de sucre de cannes sur sa peau au goût de pain d'épice
    Ses dents blanches éclatantes croquent la vie amoureusement
    Ses yeux d'émeraudes pétillent de joie dès qu'ils te voient
    Entre café et chocolat ses effluves de tendresse, douces et amères
    Ambre de bonheur accroché a ton cœur avec un voile de pudeur
    Dans les dunes d’un rêve infini elle s'enfuit dans la nuit
    L’aube du jour nouveau s’ouvre sur ses paupières
    Sur l’azur profond de son regard rempli de lumière
    Sa voie mélodieuse t’offre un refrain de tendresse
    Comme une caresse sur sa peau de douces promesses
    Du sang d’où s ‘écoule la vie dans ses veines palpitent
    Les émois d’une naissance au cri de l’amour qui invitent
    Être unis, pour un instant, pour la vie pour une heure
    A ouvrir ton cœur sur l’immensité à la source du bonheur .
    Être femme
    ***Francine
    Post le : 05/03/2010 21:03:16
    De : SOWA
    "Poèmes"
    Une excellente idée de revenir un peu sur les poésies qui sont un véritable trésor de sentiments et qui, j'en suis sûre, seraient très appréciés par des personnes seules, en maison de retraite, dans les hôpitaux, dans les maternelles et au-delà !!!!!
    Post le : 03/03/2010 21:03:44
    De : joss
    la femme
    Dieu créa la femme à l'image d'une rose.
    quand elle nait.
    c'est un joli bouton de rose.
    peu à peu elle ouvre ses pétales
    tel une rose en été.
    pour dévoiler toute sa beauté.
    puis arrive l'automne.
    et ses jolies pétales.
    peu à peu se fanent.
    Post le : 03/03/2010 17:03:14
    De : galliano
    POUR TOI, LE poète.
    EN mars.Du 8 au 21 MARS
    Post le : 03/03/2010 15:03:10
    De : deloum
    Délices
    Les poèmes sont des délices que dame nature et dame d'homme donnent avec charmes et couleurs à la vie merci à elles
    Post le : 03/03/2010 15:03:15
    De : romy
    Sujet la poésie
    Je suis comme lulu b à défaut d'en créer c'est le plaisir de les lire, à toute âme inspirée continuez à jouer de vos mots ils nous enivrent et nous rappellent que nous sommes des êtres au cœur sensible
    Post le : 03/03/2010 14:03:25
    De : DIABAKHATE
    DECIDEUSES
    Les décisions les plus importantes,
    Les décisions les plus sérieuses,
    Quand on dit la nuit porte conseil,
    C'est la femme qui entre en jeu,
    C'est la femme que l'on réveille tard dans la nuit,
    C'est vers la femme que l'on tourne pour discuter,
    C'est avec multiples discussions que l'on se prépare pour prendre des décisions.
    Post le : 03/03/2010 13:03:36
    De : moussou
    LA MER
    On a parlé de la femme comme épouse, de la femme comme mère, de la femme comme sœur ; mais la femme c'est la mer.
    Regardons l'étendue de la mer ! qui peut me dire la superficie de la mer ? C'est ça la femme.
    Post le : 03/03/2010 13:03:13
    De : chaouch jeanine
    Bientot la fin de l'hiver vive le printemps
    Vive le printemps le renouveau de la nature le chant des oiseaux le jour rallonge on revis bientôt le jardin les fleurs les barbecue c'est cela la vie il faut prendre le temps de vivre de respectée la nature qui ce réveille
    Post le : 03/03/2010 13:03:47
    De : Laville-Dagnas Rose
    Poète
    C'est une bonne initiative de fêter la poésie. Elle est un peu tombée dans l'oubli. J'y suis très attachée, ma mère était poète. Je l'ai souvent accompagnée dans sa recherche d'inspiration, elle écrivait beaucoup sur la nature. "J'aime voir fleurir les roses, elles ont toutes leur secret, mais elles se fanent à peine écloses, et laissent mon cœur plein de regrets." etc
    Post le : 03/03/2010 12:03:44
    De : maryse schouella.
    La femme.
    La sensibilité de la femme est sans nom,
    Par le fait,
    Que nous sommes Mères
    Nous enfantons,
    Nous aimons nos enfants,
    Nos parents,
    Nos amis,
    Nos collègues,
    Nous sommes toujours là,
    Pour aider,
    Pour aimer,
    Pour réconforter,
    Par notre sixième sens,
    Vive La Femme,
    Et toutes les femmes du monde.
    [email protected]
    Post le : 27/02/2010 21:02:38
    De : Annie Durand
    Plaisir de lire des poèmes
    Jolis poèmes, Francine Glardon. Merci !
    Post le : 24/02/2010 10:02:03
    De : bedel
    et le printemps......
    UN PETIT MESS POUR TOI
    Post le : 23/02/2010 20:02:50
    De : morand
    Poesies printanières
    Je suis une vieille branche d'un arbre qui pleure sur ses années perdues, je suis à attendre devant cette cheminée qui va me réduire en cendre,mais voila qu'un homme me prend et me ramène à la vie me transforme en une cane et pour longtemps. Merci à toi
    Post le : 14/02/2010 17:02:15
    De : FAGES
    Proverbe berbère
    La jeunesse passe
    La vieillesse la remplace
    L' amour ramasse
    Les souvenirs restent en place
    Post le : 14/02/2010 01:02:43
    De : cecile wardale
    LES AVIONS
    Dernièrement j'ai entendu sur votre site un chanteur genre poète, quel est son nom ?
    Post le : 20/12/2009 18:12:14
    De : francine.glardon
    poèmes sur la saint Amour
    félicitations aux 6 gagnants du concours, une idée super a renouvelé sans hésitationS
    encore Bravo
    Post le : 14/10/2009 15:10:36
    De : francine Glardon
    passeur de poémes 8 mars 2010
    Femme tu es

    Femme tu es ma mère
    Femme tu es ma sœur
    Femme tu es ma fille
    Femme tu es ma collègue
    Femme tu es ma compagne
    Femme tu es mon amie
    Femme tu es



    Journée de la femme
    8 mars 2004
    Francine

    Post le : 14/10/2009 10:10:33
    De : francine Glardon
    passeur de poémes 8 mars 2010
    Femme tu es

    Femme tu es ma mère
    Femme tu es ma sœur
    Femme tu es ma fille
    Femme tu es ma collègue
    Femme tu es ma compagne
    Femme tu es mon amie
    Femme tu es



    Journée de la femme
    8 mars 2004
    Francine

    Post le : 14/10/2009 10:10:51
    De : glardon
    Printemps des poètes 2010
    Le printemps des poètes va commencer avec la journée nationale de la femme....et sera "couleur femmes"
    Je propose une petite devinette :
    c'est la tienne ,
    c'est la mienne,
    mais elle n'appartient à personne....qui est-ce
    réponse : la femme
    Post le : 14/10/2009 08:10:26
    De : francine Glardon

    Au nouveau bassin, ce matin
    Une pie est allée voler
    Quelques idées dans le pré d’à coté.
    Un écureuil ramasse des noisettes
    Pour faire un gâteau avec la belette.
    Le ver luisant tout content sert un apéro fluo.
    L’hirondelle cueille un bouquet de coquelicots.
    Un gendarme s’exclame : pas de radar
    Le lézard va à l’école des beaux-arts.
    Une foulque et un canard
    Vont voir le lac des cygnes,
    Les petits rats sont à l’opéra.
    A la filature, le merle répète
    A tue tête, un air de fête
    Joyeux anniversaire



    francine

    Post le : 02/10/2009 07:10:34
    De : francine Glardon
    petit poéme
    C’est la rentrée,
    Le soleil s’est levé !
    Les cahiers sont prêts,
    Les colchiques dans les près.
    Les hirondelles sont belles,
    Pour leur grand voyage annuel.
    Les feuilles tourbillonnent dehors,
    Pour déposer un tapis jaune d’or.
    Des fées imaginent la dictée,
    Aux couleurs argentées,
    Avec plein de jolis mots,
    Dans leur sac a dos.
    Le clavier de l’alchimiste,
    Fait des calculs fantaisistes,
    Multiplication de bonbons !
    Division des punitions !
    C’est l’heure de la récrée,
    Pour les lutins,l es farfadets !

    Francine
    septembre 2009

    Post le : 03/09/2009 08:09:21
    De : francine Glardon
    c'est la rentrée
    La rentrée

    Multiplication de bonbons
    Division des punitions
    Plein de jolis mots
    Dans ton sac à dos

    Post le : 02/09/2009 08:09:27
    De : Francine Glardon
    merci et bonnes vacances
    merci beaucoup! et a présent bonnes vacances en France

    Les vacances



    La surveillance a de la chance
    L'administrateur n'a plus d'heure
    La compta n'est pas là
    La DRH s'arrache
    Le standard se barre
    Les techniciens ne font rien
    La COM c'est tout comme
    Les secrétaires prennent l'air
    La billetterie fait tapisserie
    L’accueil se défeuille
    Les RP vont camper
    L’opéra s’en va
    L'OSM s'essaime
    La médiathèque fait avec
    La scène nationale s'emballe
    La culture perdure
    La filature clôture
    Le directeur devient flâneur
    Acteur, compositeur, chanteur
    Tout le monde est de bonne humeur....







    Bonnes vacances à tous francine

    Post le : 29/07/2009 15:07:50
    De : Lucie
    bravo Francine
    Très joli poème
    Post le : 29/07/2009 14:07:03
    De : Francine Glardon
    comment faire?
    comment faire pour vous envoyer des proposition de poèmes pour des ecards....Ménage ,ménage


    Du soir au matin
    Un chiffon à la main
    Dépoussiérer les bureaux
    Aérer les locaux
    Aspirer la moquette
    Il faut que ce soit net
    Passer la machine
    Avec le lavage a plat
    Tu as la technique
    Passer la machine
    Dans la zone publique
    Y peuvent pas faire attention
    Est-ce qui font ça à la maison
    Ronchon un petit peu
    Dans ta blouse bleue
    Mais toujours gentille
    Faut qu’ça brille

    Francine

    Post le : 29/07/2009 14:07:38
    De : Lise CAMUS
    "Le Printemps des Poètes".
    "Le Printemps des Poètes".
    Lise, je trouve cet article bien rédigé, etc.
    Continuer.Ca m' intéresse.
    Voilà !
    Bye !
    Bonne journée !
    Une Internaute anonyme.
    Post le : 12/03/2009 05:03:44
    De : Lulu B
    poème
    Les amoureux fervents et les savants austères
    Aiment également, dans leur mûre saison,
    Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,
    Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires.

    Amis de la science et de la volupté,
    Ils cherchent le silence et l’horreur des ténèbres ;
    L’Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres,
    S’ils pouvaient au servage incliner leur fierté.

    Ils prennent en songeant les nobles attitudes
    Des grands sphinx allongés au fond des solitudes,
    Qui semblent s’endormir dans un rêve sans fin ;

    Leurs reins féconds sont pleins d’étincelles magiques,
    Et des parcelles d’or, ainsi qu’un sable fin,
    Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques.

    Charles BAUDELAIRE

    Très beau, n'est-ce pas ? A défaut d'être poète moi-même, j'aime la poésie de nos grands poètes français
    Post le : 23/02/2009 11:02:08


    Publicité

    Le signe Astro

    Les prénoms à fêter


    A lire

    Recettes & astuces

    Ecards

    Cartes virtuelles